Abonnement premium: 20 articles, accessibles en intégralité pour nos membres

Par Vincent GARNIER | Publié le 04/05/2022 à 20:00 | Mis à jour le 04/05/2022 à 20:00
Photo : Marek Levák
abonnement premium lepetitjournal.com_

Depuis plusieurs mois désormais, lepetitjournal.com en Espagne propose des contenus qui font l'objet d'un travail journalistique plus approfondi, pour répondre de façon plus pointue encore, aux attentes de notre lectorat. Voici une sélection de 20 articles "premium", parus dans nos pages sur les deux derniers mois, accessibles dans leur intégralité à partir de 5€ par mois.

 


Le 14 mars dernier, l'Espagne commémorait le deuxième anniversaire du confinement et de la déclaration de l'état d'alerte. Qui eut prédit, le 13 mars 2020 encore, que nos vies et nos routines seraient de façon pérenne, bouleversées par cette urgence sanitaire ? Si la pandémie, c'est désormais presqu'un lieu commun, nous a forcé à repenser nos acquis et à nous réinventer, l'attaque de l'Ukraine par la Russie, déclarée le 24 février dernier, va-t-elle nous contraindre à réinventer ce qui l'a déjà été ? Comme l'a évoqué de passage à Madrid, Michel Barnier, ancien ministre et commissaire européen, "La guerre d’Ukraine montre que rien n’est acquis pour toujours". Une analyse qui risque, c'est à prévoir, de se répéter dans le futur, et ce dans bien des domaines.


Au cours des semaines qui viennent de s'écouler, la rédaction espagnole du site lepetitjournal.com s'est penchée sur les conséquences dans le pays de Cervantes de la guerre en Ukraine, en évoquant évidemment la dépendance énergétique de l'Europe vis à vis du gaz russe, mais aussi la position privilégiée de l'Espagne en la matière.

 

essence espagne

 

Le conflit qui se déroule depuis lors aux frontières de l'UE a contraint le gouvernement de Pedro Sánchez à annoncer un plan de choc comportant cinq axes -aide aux familles et aux travailleurs, soutien au secteur des entreprises, à celui des transports, cybersécurité et enfin, secteur de l'énergie- et dont la mesure la plus populaire reste certainement la bonification de 20 centimes par litre de carburant, pour tout le monde. À cet égard, lepetitjournal.com vous a concocté un petit vademecum pour savoir comment payer moins cher votre essence en Espagne.

Entre la grève des routiers et le niveau historique de l'inflation mesuré en mars en Espagne la guerre en Ukraine nous laisse de belles histoires de solidarité, à l'instar de la mobilisation organisée autour du Lycée français de Madrid ou de la plateforme d'accueil des familles réfugiées, développée en un temps record par des startupers français d'Espagne.

Dans ce contexte, les élections présidentielles en France sont venues accroître le climat d'incertitude qui règne actuellement en Europe. Si les Français de l'étranger ont massivement voté pour le candidat de La République En Marche, la victoire d'Emmanuel Macron face à Marine Le Pen n'a pas achevé de rassurer nos voisins ibères concernant la stabilité  européenne.

 

La saison des impôts

Il y a certaines pratiques que les changements de paradigmes que de cette nouvelle ère ne viennent pas ébranler. C'est le cas des impôts, qui sont de saison en Espagne. Pour vous aider à vous y retrouver, lepetitjournal.com revient pour vous sur les 10 erreurs à ne pas commettre dans sa déclaration, les 5 points que le fisc contrôle en priorité avec en outre un guide des impôts à payer en Espagne et exemptions possibles.

 

madrid numérique

 

L'Espagne du numérique

Deux ans après le premier confinement, le télétravail semble devoir perdurer partout en Europe.... sauf en Espagne. Pourtant, les start-ups espagnoles battent tous les records d'investissement et l'écosystème ibère n'a de cesse de faire valoir ses atouts. Ils ont récemment fait succomber Facebook, qui a annoncé la prochaine ouverture de son premier Meta Lab d'Europe, à Talavera de la Reina, dans la province de Tolède, alors que la capitale espagnole a pour prétention de devenir la nouvelle plaque tournante numérique de l'Europe du Sud

 

Des expats dynamiques

Les francophones installés dans le pays ne sont pas en reste non plus, s'agissant de démontrer leur dynamisme entrepreneurial. En mars et en avril, lepetitjournal.com a ainsi interviewé Christian Marion, directeur de la CCI française de Barcelone, Grégoire Destre, responsable de la filiale de Coyote en Espagne, ou encore Alizée Huitorel, la nouvelle responsable pour la péninsule Ibérique de Pandora, la célèbre marque danoise de bijoux.  

 

tigrane seydoux

 

Nous sommes aussi allés à la rencontre de Benoit Menardo, co-fondateur de Payflow et lauréat des Trophées des Français d'Espagne 2021, de Lara Rincon, fondatrice et CEO d’Incognito Escape, de François Devy, qui a lancé à Barcelone Infinite Athletic, une marque de vêtements de sport, 100% recyclés à base de cordes de raquette usagées, du Belge Didier Lagae, PDG de MARCO, l’agence de communication la plus récompensée d’Europe ou encore du sémillant Tigrane Seydoux, cofondateur du groupe de restauration Big Mamma, qui a ouvert il y a peu le restaurant Bel Mondo à Madrid.  

En espérant que ces parcours entrepreneuriaux soient autant de source d'inspiration pour nos lecteurs, nous vous invitons à (re)découvrir l'ensemble des contenus réservés à nos abonnés, ici : https://lepetitjournal.com/madrid/premium

 

abonnement premium lepetitjournal.com

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale