Le carburant en Espagne coûte 20 centimes de moins à partir d'aujourd'hui premium

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 28/03/2022 à 18:00 | Mis à jour le 01/04/2022 à 18:15
Photo : Gene gallin
une femme prend de l'essnece à la station service

Aujourd'hui, faire le plein est moins cher qu'hier et qu'au cours du mois dernier. Depuis ce vendredi 1er avril et jusqu'au 30 juin, une partie de ce que nous payons pour un litre d'essence et de diesel sera subventionnée par le gouvernement.

 

Bonification de 20 centimes/litre pour tout le monde

C'était l'une des surprises du plan de 16 milliards d'euros annoncé lundi dernier par Pedro Sanchez lors du 3e Forum Génération d'opportunités. Afin d'atténuer l'impact de la hausse des prix du carburant sur les familles, le Conseil des ministres a approuvé une remise minimale de 20 centimes sur chaque litre de carburant jusqu'au 30 juin. Le gouvernement appliquera une réduction de 15 centimes et les compagnies pétrolières, un minimum de 5 centimes. La nouveauté est que cette bonification du carburant est pour tous, et pas seulement pour les routiers.

 

Cette mesure fait partie du plan de choc "en réponse aux conséquences économiques de la guerre en Ukraine" qui comporte cinq axes : aide aux familles et aux travailleurs, soutien au secteur des entreprises, à celui des transports, cybersécurité et enfin, secteur de l'énergie.

ERTE plutôt que licenciement

Afin de protéger les travailleurs et les entreprises, Pedro Sánchez a expliqué que le gouvernement va également prendre des mesures pour protéger l'emploi, en évitant les licenciements. En outre, les entreprises pourront recourir à des mesures de flexibilité internes, telles que les ERTEs.

Aide aux locataires

En matière de logement, et à titre exceptionnel, la révision des prix des loyers au cours des trois prochains mois sera limitée à 2%, afin d'éviter les fortes hausses qui nuisent aux familles qui sont locataires. En outre, le gouvernement augmentera de 15% le montant de l'aide au revenu minimum vital pendant trois mois. De plus, la subvention sociale à l'électricité sera étendue à 600.000 familles supplémentaires qui pourront ainsi bénéficier du 'bono social eléctrico', touchant ainsi 1,9 million de ménages.

TVA réduite pour l'électricité

En outre, l'exécutif prolongera jusqu'au 30 juin les mesures fiscales liées à la facture d'électricité. Ainsi, le taux de TVA restera à 10% pour les petits consommateurs, la taxe spéciale sur l'électricité sera maintenue au taux minimum de 0,5% et la suspension de la taxe sur la production d'électricité sera prolongée.

 

Le chef du gouvernement espagnol annonce les 5 axes de son plan d'action
Le chef du gouvernement annonce les 5 axes de son plan d'action. Pool Moncloa/Fernando Calvo

10 milliards de crédit ICO

En ce qui concerne le deuxième axe, de soutien aux entreprises, le gouvernement approuvera une nouvelle ligne de garanties de crédit ICO pour un montant de 10 milliards d'euros afin de couvrir les besoins de liquidités causés par l'augmentation temporaire du coût de l'énergie et des combustibles. De même, l'échéance des prêts garantis par l'ICO et le délai de grâce pour les secteurs les plus touchés seront prolongés.

Aides aux agriculteurs

De plus, une aide spéciale de 362 millions sera approuvée pour le secteur de l'agriculture et de l'élevage et une autre de 68 millions pour le secteur de la pêche.

Quant à l'industrie à forte intensité énergétique, elle bénéficiera d'une prise en charge de 80% des péages et d'une compensation maximale des émissions de CO2, ainsi que d'un renforcement des aides directes au secteur, dans ce qui constituera un ensemble de mesures dépassant 500 millions d'euros.

Aides au secteur du transporteur

Dans le secteur des transports, un peu plus d'un milliard d'euros sera injecté. Les transporteurs bénéficieront de la remise de 20 centimes par litre de carburant et recevront un total de 450 millions d'euros d'aides directes en fonction du type de véhicule. Ces subventions seront déployées comme suit : 1.250 euros par camion ; 900 euros par bus ; 500 euros par camionnette et 300 euros par taxi, VTC ou ambulance.

 

Pedro Sanchez pose avec une partie de son gouvernement
Sanchez pose avec les chefs d'entreprise et membres du gouvernement  Pool Moncloa/F. Calvo

Clin d'œil aux grévistes

Une autre mesure clé, bien que juste annoncée par Sanchez sans plus de développements, a été l'acceptation des conditions des transporteurs de la Plataforma qui sont en grève illimitée depuis deux semaines. Une loi les protégera des intermédiaires et "ils ne travailleront plus jamais à perte", comme cela a été fait avec les agriculteurs et les éleveurs dans la loi sur la chaîne alimentaire.

 

Dans le domaine de la cybersécurité, un centre d'opérations pour l'administration générale de l'État sera mis en place et la sécurité du réseau 5G sera renforcée. Un milliard d'euros sera affecté à cette fin.

Exception ibérique

L'annonce de ce plan a lieu deux jours après que l'Union européenne ait accordé à l'Espagne et au Portugal une dérogation pour pouvoir plafonner le prix du gaz et ainsi le découpler du prix de l'électricité. Les deux pays présenteront cette semaine à la Commission européenne une mesure "exceptionnelle et temporaire" visant à fixer un prix de référence pour le gaz utilisé pour produire de l'électricité. Il faudra cependant encore attendre minimum un mois avant de découvrir les sur les factures d'électricité.

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale