TEST: 2271

L'inflation bat des records et frôle les 10% en mars

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 30/03/2022 à 15:30 | Mis à jour le 30/03/2022 à 15:30
Photo : www.freepik.es
Un homme met de l'essence à la pompe en Espagne

Les prix ont augmenté en Espagne de 9,8% en mars, par rapport au même mois de 2021, une augmentation record depuis mai 1985, et qui a été entraînée par la hausse des prix du gaz, de l'électricité et des carburants et comme conséquence de la guerre en Ukraine

 

 

Selon l'Institut national de la statistique (INE), l'indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 2,2 points en mars par rapport à février et a atteint des niveaux jamais vus depuis mai 1985, lorsque les prix en Espagne avaient augmenté de 9,9%. De son côté, l'inflation de base - qui ne tient pas compte du prix des produits énergétiques ou des aliments frais - s'est établie à 3,4%, soit le niveau le plus élevé depuis septembre 2008.

 

Avec cette nouvelle augmentation, depuis le début de l'année, l'IPC global s'établit à une moyenne mensuelle de 7,8 % en 2022.

Les hausses d'inflation ont débuté l'été dernier

Il convient de rappeler que l'inflation a entamé sa trajectoire ascendante bien avant l'invasion de l'Ukraine, à partir de l'été 2021. Elle a ensuite commencé à atteindre des niveaux très élevés depuis décembre 2021 et s'est encore accentuée avec le conflit en Ukraine il y a un mois.

 

De fait, la hausse de l'inflation a été l'un des effets collatéraux de la pandémie, en raison d'une reprise beaucoup plus rapide de la demande que de l'offre, qui n'a pas pu suivre. L'inadéquation entre les deux a provoqué une hausse des prix, qui a été exacerbée par les problèmes des chaînes d'approvisionnement, en particulier avec les pénuries de navires de transport.

73% de cette hausse est due à l'impact de l'invasion de l'Ukraine

Pour le gouvernement, cette inflation record découle en partie de la guerre en Ukraine. Ainsi, la vice-présidente et ministre de l'Économie, Nadia Calviño, a déclaré après la publication du taux d'inflation que "73% de cette hausse est due à l'impact de l'invasion de l'Ukraine sur les prix de l'énergie et des aliments non transformés".

 

Tableau de l'évolution annuelle de l'IPC en Espagne
 Source: INE

 

Pour sa part, l'INE explique dans son communiqué que "cette évolution est due à des augmentations généralisées de la plupart de ses composantes. Il s'agit notamment des augmentations des prix de l'électricité, des carburants et combustibles et des aliments et boissons non alcoolisées, qui sont plus élevés ce mois-ci qu'en mars 2021".

Prix 3% plus chers qu'en février

En termes mensuels, la hausse de l'inflation a également été importante, puisque les prix en mars étaient 3% plus chers qu'en février, une augmentation très élevée pour un seul mois, qui ne s'était pas produite depuis les années 1970.

 

La hausse des prix frappe les familles, qui subissent une perte de pouvoir d'achat, et les entreprises, dont les marges se réduisent en raison de l'augmentation des coûts. Face au mécontentement général et aux protestations, le gouvernement espagnol a approuvé un plan de choc assorti de mesures, annoncées lundi par Pedro Sanchez et dont le décret-loi a déjà été publié au BOE (Journal officiel de l'État).

 

Certaines de ses mesures, telles que la subvention de 20 centimes par litre de carburant, qui entrera en vigueur vendredi 1er avril, pourraient aider à une légère baisse de l'IPC en avril prochain.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale