Plogging, bain gelé, aïca…Tour du monde des astuces bien être méconnues et abordables

Par Capucine Canonne | Publié le 24/07/2022 à 17:45 | Mis à jour le 25/07/2022 à 11:03
un homme enlace un arbre dans la forêt et pratique la sylvothérapie


Prendre soin de son esprit, déguster une baie énergisante, se baigner dans une eau à 10 degrés, faire un câlin à un arbre ou du bien à la planète… Il suffit parfois de se tourner vers l’étranger pour trouver des moyens très simples pour se sentir (vraiment) bien.

 

je fais une cure ayruvédique

 

Tentez la médecine ayurvédique indienne

Le mot Ayurveda vient de l’association de deux mots en Sanskrit : "ayus" qui signifie "vie" et "veda" qui veut dire "science". L’Ayurveda est donc littéralement la science de la vie. L’idée n’est donc pas nécessairement d’attendre d’être "malade" ou de présenter des symptômes inhabituels pour aller voir un médecin ayurvédique. Ses enseignements et bonnes pratiques aident à vivre une vie équilibrée et à atteindre une parfaite harmonie corporelle, émotionnelle et mentale. Le médecin ayurvédique s’intéresse à l’individu dans son ensemble afin de proposer des recommandations de maintenir ou de rétablir l’équilibre du corps et de l’esprit (conseils d’hygiène de vie, activités physiques, exercices de respiration, massages ayurvédique, prise de plantes…). 

Cette pratique ancestrale a connu un regain d'intérêt dans les années soixante-dix quand le gouvernement indien a voulu l'utiliser pour améliorer la couverture médicale des plus pauvres, moins coûteuse et ancrée dans les habitudes sociales. Aujourd’hui, les médicaments ayurvédiques, transformés en cachets, ampoules et sirops, sont devenus moins accessibles et réservés aux classes moyennes et aisées. Les centres de soins destinés à une clientèle étrangère se sont multipliés ces dernières décennies. C'est le Kerala (Etat au Sud de l'Inde), avec sa douceur de vivre et ses belles plages, qui enregistre le plus fort développement économique de ce secteur d'activité. 

 

je fais un câlin à un arbre pendant une cure de sylvothérapie

 

Faites-vous un bain de forêt : la sylvothérapie « made in Japan »

Nouveau en France, très en vogue aux Etats-Unis, et pratiquée depuis plusieurs décennies au Japon, cette médecine préventive « made in Japan » est basée sur les supposés bénéfices des bains de forêt. Le but est de s'immerger dans la forêt pour améliorer sa santé, son bien-être et son bonheur.  En pratique, vous pouvez effectuer des promenades en forêt, en pleine conscience, de préférence sans chaussures, afin de mieux entrer en contact avec les racines et feuilles des arbres. Vous pouvez également enlacer littéralement les arbres afin de recevoir leur énergie.

Plusieurs études scientifiques ont démontré une efficacité sur des cas de dépression, de grand stress, ou de tension nerveuse. La sylvothérapie permet aussi une amélioration de la concentration, de l’attention et du système immunitaire. Il a même été démontré que les arbres n’avaient pas tous le même pouvoir. Par exemple, le chêne vert permettrait de s’apaiser, tandis que le bouleau regonflerait l’estime de soi. Les arbres ont un autre atout, celui d’émettre des molécules odorantes, appelées terpènes. L’inhalation agit sur le système nerveux et produit les hormones du bonheur dont la dopamine. Bref, la forêt rend heureux ! 

 

je me baigne dans une eau gelée

 

Nagez en eau gelée dans les pays nordiques

La nage en eau froide est très populaire dans les pays nordiques. Elle est même devenue une activité sportive à part entière, des courses en eau froide sont organisées chaque hiver au Danemark. Stimulation de la circulation sanguine, renforcement du système immunitaire, sécrétion par l’organisme d’endorphines qui permettent de diminuer la douleur et qui agiraient aussi sur l’humeur : les nageurs en eau froide auraient donc meilleur moral. L’eau de mer a aussi des vertus euphorisantes, antidépresseur, elle apporte des oligo-éléments, décongestionne les voies respiratoires. Alors, tous à l'eau ? 

Niveau conseils, il est recommandé d’arriver bien réchauffé(e) car si l’on a déjà la sensation de froid avant de songer à se dévêtir, il n’est pas certain que vous ayez très envie d’envisager de passer à l’étape suivante. Entrez dans l’eau en respirant calmement de façon que votre corps s’habitue au froid petit à petit. Il est possible que vous ayez la sensation d’avoir la respiration un peu coupée. Sachez qu’en eau froide, il est conseillé de se baigner une minute par degré : donc quand l’eau est à 10 degrés, vous pourrez vous baigner 10 minutes. N’hésitez pas à parler à votre médecin avant de vous lancer et mieux vaut de toute manière commencer en été et ne pas s’arrêter que de tenter une première expérience au milieu de l’hiver…

 

je déguste un acai bowl avec des fruits

 

Goûtez l’acaï, la baie brésilienne énergisante et antioxydante

L’açaï (Açaí en portugais) est issu d’un type particulier de palmier, le « palmier pinot », que l’on trouve en Amazonie. De cet arbre, nait une petite baie de couleur pourpre, laquelle attire beaucoup l’attention car elle serait un puissant antioxydant, anticholestérol et un énergisant naturel.  Les tribus d'Amazonie l'utilisent depuis des siècles à des fins médicinales, pour renforcer le système immunitaire, combattre les infections, prévenir les insuffisances cardiaques… et accroître la libido ! Plus généralement, les Brésiliens la surnomment la « bombe à vitamines », riche en protéines, fibres, lipides, oméga 9, oméga 6, vitamines B1, B2, B3, C et E. Consommé glacé à tout moment de la journée, l’acaï se déguste de préférence seul et sans sucre ajouté car le fruit est très calorique. 

Depuis 10 ans, le Brésil ne cesse de voir le marché de l’açaï se développer ; On en trouve désormais à chaque coin de rue et dans la grande distribution. Aujourd’hui il semblerait que l’açaï dépasse même les frontières car les États-Unis en raffolent et déjà quelques jus (peu convaincants) sont apparus en Europe. Depuis, d’autres dérivés sont apparus comme le jus de fruit, la crème de soin pour la peau ou la gélule énergisante en pharmacie…Sans oublier la folie de l’acaï bowl, que l’on trouve - bien sur -  en France dans les cafés branchés et surtout…sur Instagram ! Un bon moyen d’introduire des fruits dans son quotidien tout en étant à la mode…

 

je mets de la papaw cream pour me soulager et me donner de l'énergie

 

Essayez la papaw cream, l’onguent guérisseur d’Australie 

L’histoire commence avec l’arrivée en Australie, en 1876, du docteur Thomas Pennington Lucas. Ce passionné de botanique, cherche des remèdes naturels de guérison. Dans le Queensland, à Brisbane, le Docteur Lucas commence à s’intéresser à l’arbre à papaye. Très vite, il déclare le fruit « le plus grand agent de guérison au monde ». Dès lors, il lui consacre ses recherches jusqu’à créer une pommade à la papaye, la papaw cream ou papaw ointment. Il ouvre même un hôpital spécialisé dans lequel les patients sont traités avec ses remèdes à base de papaye. La réputation de la pommade s'est répandue en Australie et dans le monde. Aujourd'hui, l'entreprise familiale continue de fabriquer l'onguent Papaw. 

Plus généralement, la papaye et ses graines sont excellents pour la santé. Les vitamines et les antioxydants aident à maintenir le système immunitaire en bonne santé. De plus, sa teneur en fibres facilite la digestion et favorise l'élimination du cholestérol. Certaines études ont par ailleurs démontré que la papaye aidait à la protection contre le cancer. Les graines sont efficaces contre les parasites intestinaux, la bactérie E.coli, la salmonelle et les staphylocoques.

 

je fais du sport tout en sauvant la planète avec le plogging

 

Faites du sport tout en étant utile à la Planète avec le plogging

La tendance, venue du nord de l’Europe, consiste à courir, tout en ramassant les déchets sur votre parcours. C’est en 2016 que les Suédois, majoritairement bien éduqués sur le sujet de la pollution, ont eu l’idée d’inventer une nouvelle discipline. Et par conséquent un nouveau mot : Plogging (pour jogging + plocka upp, un verbe suédois signifiant “ramasser les déchets)”.  Une idée presque révolutionnaire, en faveur de la nature, qui a rapidement été reprise par les sportifs de différents pays, dont la France. Ainsi, nombreux sont ceux qui, désormais, seuls ou en groupe, en ville ou en campagne, montagne ou bord de mer, mettent en application cette initiative suédoise. 

La tenue adéquate ? Un ensemble de sport, de bonnes baskets, une paire de gants résistants pour vous protéger de ce que vous ramasserez, ou une pince à déchets, un sac recyclable pour transvaser les ordures vers les poubelles dédiées. Votre corps, votre conscience et la planète vous disent d’avance merci ! 

 

je déguste un plat coréen à base kimchi, du chou de corée

 

Dégustez le kimchi, un met coréen aux nombreux bienfaits

Les Sud-Coréens en raffolent. Le kimchi, ce met à base de chou fermenté, accompagne la plupart des plats en Corée du Sud. Et selon diverses études, cet accompagnement présente de nombreux bienfaits pour le corps humain. Il permet de réduire le cholestérol, et le développement de différents types de cancers, ou encore renforcer le système immunitaire. Grâce à la fermentation,  manger du kimchi pourrait aider à soutenir notre flore intestinale. Sans compter les effets “basiques » du chou, un légume rempli d’antioxydants aux propriétés anti-inflammatoires. La présence d’antioxydants peut également jouer un rôle vital dans le processus anti-âge.  

Dernier bienfait – et non le moindre – le kimchi permet d’éliminer le BPA dans le corps humain. Le bisphénol A (plus communément appelé BPA) est un produit chimique utilisé dans la fabrication de plastique alimentaire. Utilisé massivement depuis les années 1960, il est particulièrement nocif pour la santé. Mais des chercheurs ont trouvé le moyen d’éliminer ce produit chimique présent dans l’organisme. Selon une étude menée en 2007, le kimchi contient une bactérie appelée Bacillus pumilus qui dégrade le bisphénol A.

 

je déguste du pain de singe , le fruit qui vient du baobab

 

Tentez le pain de singe, à n’importe quel âge

La poudre de pain de singe est extraite du fruit du baobab. Cet arbre iconique qui caractérise les paysages du Sénégal, peut vivre plus de mille ans et offre de grands fruits ovales. Ces fruits sont appréciés des hommes comme des singes, d'où leur surnom de "pains de singe". 

Particulièrement riche, le pain de singe contient six fois plus de vitamines C qu'une orange, deux fois plus de calcium que le lait, et une quantité importante de phosphore (6 fois plus qu'une banane) et de fer, sans compter les antioxydants. Quant à la poudre, elle est très utile à tout âge : retrouver de la vitalité pour les séniors, accompagner la croissance de l’enfant ou en cure pendant une convalescence (grippe, baisse de forme, immobilisation, post-intervention médicale…). Elle peut également aider en cas de troubles du transit et créer un effet « pansement ». La pulpe est un bon anti-diarrhéique et un excellent réhydratant. Ces vertus ont été reconnues par l’OMS. Bonne nouvelle, il n’y a aucune contre-indication. Prudence toutefois, en cas de diarrhée, si son efficacité ne se manifeste pas dans les quatre heures, il est conseillé de consulter.

Avez-vous déjà tenté une de ces astuces bien être ?
Choices
Sur le même sujet
CANONNE_fmt-carre

Capucine Canonne

Après 10 ans d’expérience en marketing média, Capucine se reconvertit en journalisme. Ancienne expatriée et fondatrice de l’édition lepetitjournal.com de Chennai en 2019, elle intègre la rédaction internationale à Paris.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique