Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 2283

Découvrez les aquarelles de la mostra « Di Fiore in Fiore »

Par Anaïs Lucien-Belliard | Publié le 09/10/2021 à 08:04 | Mis à jour le 11/10/2021 à 10:42
mostra « Di Fiore in Fiore »

C’est au cœur de Rome, non loin de la célèbre Piazza Navona et du Castel Sant’Angelo que le Spazio Arti Floreali a choisi d’introduire sa toute nouvelle et très inspirante exposition d’œuvres picturales florales : Di Fiore in Fiore. Vous pourrez ainsi découvrir jusqu’au 20 octobre le fascinant travail d’aquarellistes dont la renommée est internationale.

 

Luca M. Palermo – Iris bostrensis · Iris x Alcazar
Maria Rita Stirpe, Paeonia Rockii · Sambucus nigra

 

Ils s’appellent : Lucilla Carcano, Maria Lombardi, Alfredina Nocera, Luca M. Palermo, Angela Petrini, Carla Pucci da Filicaja, Daniela Savoia, Maria Rita Stirpe, Marina Ubertini, Milena Vanoli, Silvana Volpato et Elena Zito et ils sont tous spécialistes du dessin botanique. Leurs travaux exceptionnels ont été exposés dans les plus grands musées italiens et jardins botaniques européens, à l’instar des Jardins botaniques royaux de Kew.

 

Découvrez les aquarelles de la mostra « Di Fiore in Fiore »
Lucilla Carcano – Cistus salvifolius · Primula vulgaris · Prugne Mirabelle

 

L’illustration botanique à l’aquarelle est une discipline artistique dont les visées sont aussi bien scientifiques que didactiques. Luca Parlermo, qui compte parmi les artistes à participer Di Fiore in Fiore, est un pionnier dans la mise en valeur de cette forme d’art tout en couleur, délicatesse et transparence.

 

« Di Fiore in Fiore
Luca Palermo, Iris bostrensis · Iris x Alcazar

 

Le 14 octobre, la mostra s’articulera plus particulièrement autour de l’étude des liens entre botanique et environnement. La botaniste et chercheuse Giulia Caneva ainsi que l’entomologiste Enzo Colonnelli seront présents pour l’occasion.

 

L’historienne d’art spécialiste des jardins et ancienne directrice du Musée d'Art contemporain de Rome, Alberta Campitelli sera également présente à l’occasion du finissage de Di Fiore in Fiore, le mercredi 20 octobre de 16 à 20 heures. Autrefois en charge des villas et des parcs historiques de la municipalité de Rome, elle est à présent responsable d’importants chantiers de restauration incluant aussi bien la Villa Borghèse et que celle des Torlonia, tout en assurant la gestion et conservation de 42 complexes.

L’historienne d’art spécialiste des jardins et ancienne directrice du Musée d'Art contemporain de Rome (MACRO), Alberta Campitelli sera également présente pour le finissage de l'exposition, le mercredi 20 octobre de 16 à 20 heures. Autrefois en charge des villas et des parcs historiques de la municipalité de Rome, elle est à présent responsable d’importants chantiers de restauration incluant aussi bien la Villa Borghèse que celle des Torlonia, tout en assurant la gestion et conservation de pas moins de 42 complexes.

 

Les œuvres à découvrir

Alfredina Nocera – Ornithogalum thyrsoides · Paeonia ostii ‘Fenice rosa’

Angela Petrini – Iris germanica ‘Jaquesiana’ · Iris reticulata ‘Harmony’

 

Angela Petrini – Iris germanica ‘Jaquesiana’ · Iris reticulata ‘Harmony’
Angela Petrini – Iris germanica ‘Jaquesiana’ · Iris reticulata ‘Harmony’

 

Carla Pucci da Filicaja – Lilium martagon

Daniela Savoia – Erbacee · Phyllostachys aurea

Elena Zito – Narcissus bertolonii · Narcissus poeticus · Narcissus tazetta

Luca M. Palermo – Iris bostrensis · Iris x Alcazar

Lucilla Carcano – Cistus salvifolius · Primula vulgaris · Prugne Mirabelle

Maria Lombardi – Paeonia suffruticosa · Tulipa ‘Estelle Rijveld’

 

lOMBARDI
Maria Lombardi – Paeonia suffruticosa · Tulipa ‘Estelle Rijveld’

 

Maria Rita Stirpe – Paeonia Rockii · Sambucus nigra

Marina Ubertini – Cypripedium calceolus · Digitalis ferruginea · Kalanchoe fedtshenkoi

Milena Vanoli – Anemone nemorosa · Ciperus michelianu

Silvana Volpato – Cynara cardunculus sub. scolymus · Thumbergia grandiflora · Varietà carciofi

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Lima

Juli, la "petite Rome d'Amérique"

Sur les rives du lac Titicaca, à une heure de trajet de Puno, capitale de la région, Juli doit son surnom à l’intense ferveur religieuse et à toutes les églises que l'on peut y trouver.