Vendredi 3 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Art contemporain : 4 nouvelles expositions à voir à Milan

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 20/02/2020 à 22:46 | Mis à jour le 21/02/2020 à 13:22
Photo : Trisha Baga “the eye, the eye and the ear”, veduta della mostra, Pirelli HangarBicocca, Milano, 2020. Courtesy dell’artista e Pirelli HangarBicocca, Milano Foto: Agostino Osio
Trisha Baga Hangar Bicocca

De la Fondation Prada à l’Armani/Silos, Musée Sant’Eustorgio et Hangar Bicocca, ce week-end marque le début de 4 passionnantes expositions d’art contemporain. A ne pas rater !

 

Trisha Baga au Pirelli Hangar Bicocca

Le Hangar Bicocca célèbre l’artiste américaine Trisha Baga, née en 1985, l’une des plus innovantes de sa génération, connue pour sa boulimie créative et ses modes d’expressions variés, de la céramique à la vidéo. Ses œuvres exposées dans l’espace Shed de l’imposant Hangar, racontent des fables fantastiques sur les mystères de la vie et l’identité.
“The eye, the eye and the ear”, première exposition de la talentueuse artiste dans une institution italienne, parcourt la production de Trisha Baga de son premier travail There’s No “I” in Trisha (2005-2007) – conçue comme une série télé dans laquelle l’artiste interprète tous les rôles – à la plus récente production 1620 (2020), réalisée pour l’occasion.
Au total, cinq installations vidéos enquêtent sur la relation entre le corps et la technologie, dont l’une à regarder avec des lunettes 3D. A admirer également, une riche sélection de céramiques réalisées depuis 2015, présentées de manière surprenante, selon la même approche qu'un musée d’histoire naturelle, afin de mettre en relation l’idée de fossiles avec les dispositifs technologiques, créant un réel court-circuit temporel.
Entrée gratuite, jusqu’au 19 juillet 2020
Du jeudi au dimanche de 10h30 à 20h30

 

art contemporain milan

De Chagall à Matisse : la collection d’art contemporain des musées du Vatican au Musée Sant’Eustorgio

Les plus grands maîtres français du début du 20ème siècle sont mis en scène au musée Diocésain grâce à la collection d’art contemporain sortie des Musées du Vatican.  A voir, une exposition consacrée à la Passion dans l’art français à travers une vingtaine d’œuvres époustouflantes : La Crucifixion en jaune de Chagall, Le Christ des douleurs de Rouault, ou encore Le Christ de Matisse, la splendide Résurrection d’Emile Bernard, le monumental Voile de la Véronique de Georges Desvallières. Mais aussi Paul Gauguin, qui rencontre les œuvres de Jean Fautrier, Bernard Buffet et Tsougouharou Foujita, « le parisien aux yeux en amandes », né au Japon en 1886 mais qui a grandi dans le quartier à l’époque des artistes de Montparnasse.
Jusqu’au 17 mai 2020
Mardi à dimanche de 10h à 18h

 

art contemporain milan
Heimat. A Sense of Belonging (1) - Courtesy of Giorgio Armani

Peter Lindbergh à l’Armani/Silos

A l’occasion de la Fashion week, Armani dédie une exposition à son collaborateur et ami disparu récemment : Peter Lindbergh, l’un des maîtres incontestés de la photographie de mode contemporaine, particulièrement connu pour ses clichés cinématographiques. C’est à lui que revient le mérite d’avoir immortalisé les top model des années 90, de Linda Evangelista à Kate Moss, Christy Turlington et Tatjana Patitz.
Grâce à un sens de l’esthétique inimitable, les sources d’inspiration de Peter Lindbergh dévoilent un voyage qui transporte bien au-delà de la seule photographie de mode.
Du 22 février au 2 août 2020
Mardi à dimanche de 11h à 20h

 

"K" : Hommage à Kafka à la Fondation Prada

C’est avec une exposition divisée en trois espaces que la Fondation Prada interprète trois célèbres romans de l’écrivain du 20ème siècle. Entre installations, film et compositions musicales, les trois chapitres sont signés Martin Kippenberger pour l’art, Orson Welles pour le cinéma et Tangerine Dream pour la musique. La gigantesque installation du premier, rempli un open space truffé de métaphores pour symboliser le livre America et les pérégrinations d’un jeune européen de 16 ans dans le Nouveau Monde.
C’est le cinéma qui intervient pour Le Procès avec le film chef-d’œuvre d’Orson Welles (4 projections par jour de 2 heures).
Le parcours se conclut avec Le château, interprété par la musique électronique dont les sons sont diffusés dans les trois tours de la Citerne.
Le visiteur se voit transporté dans un dialogue à trois voix autour du mythe de Kafka, un voyage sans hiérarchie à travers les genres des arts. Sans peine, prévoir 3 heures pour vivre cet univers kafkaïen !
Jusqu’au 27 juillet
10h-19h ; vendredi à dimanche 10h-21h ; fermé le mardi

 

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Madrid Appercu
Coronavirus

#ProtègeTonSoignant: "Les Français de l'étranger sont aussi concernés"

L'initiative, lancée par un collectif regroupant des professionnels du monde médical et du monde de l'entreprise, mobilise depuis le début de la crise du Coronavirus en France une équipe de bénévoles