Samedi 11 juillet 2020

À Milan, les femmes sont protagonistes en 2020

Par Baptiste Darpheuil | Publié le 24/01/2020 à 14:16 | Mis à jour le 24/01/2020 à 14:22
Photo : Unsplash @daniilvnoutchkov
Milan femmes

Depuis 2014, Milan s'efforce de proposer une programmation culturelle à thème pour chaque nouvelle année. 2020 rendra hommage aux talents des femmes. I talenti delle donne mettra en lumière des artistes, des entrepreneuses, des politiciennes, des sportives ou encore des scientifiques.

L’année 2020 ambitionne d'enfin donner de la visibilité aux travaux de ces femmes qui marquent ou qui ont marqué l'Histoire de leur empreinte. Porteuses d'importants messages d'émancipation et parfois à l'origine de véritables avancées sociales. Filippo Del Corno, conseiller pour la culture à la mairie de Milan, souligne l'importance de ce type d'actions : « Diffuser la connaissance sur ce thème permet d'accroître la sensibilisation concernant le rôle des femmes dans la vie sociale. Cela contribue à poursuivre ce principe d'équité et d'égalité des chances inscrit dans notre Constitution », explique-t-il.

Derrière cette thématique, un comité scientifique composé notamment de plusieurs femmes influentes chacune dans leur domaine, a été créé. Leur rôle : assurer la cohérence des propositions pour le programme. À noter que tout au long de l'année, de nouveaux projets pourront être soumis.

Les plus grandes institutions milanaises se prêtent au jeu. Le Teatro alla Scala accueille La Traviata de Giuseppe Verdi, dans le fabuleux décor conçu par Liliana Cavani, célèbre réalisatrice italienne. Le Piccolo Teatro reçoit Emma Dante et son spectacle Misericordia. Elle aborde la grandeur des femmes, mais aussi leur solitude, le tout avec un langage sans équivoque.


Au programme dans les musées de Milan


Jusqu’au 8 mars, le Museo del Novecento héberge l'exposition L'intelligenza non ha sesso, dédiée à Adriana Bisi Fabbri, peintre italienne de la fin du XIXe.

Au Palazzo Reale, plusieurs événements sont prévus dont l'anthologie de Grazia Varisco, célèbre artiste milanaise qui aimait se pencher sur l'espace et le temps à travers ses créations.  (Du 13 juillet au 6 septembre 2020)
Le musée propose une autre exposition dédiée aux femmes. Celle-ci raconte l'évolution de la figure féminine comme sujet et objet de représentation en Russie, du XVe au XXe siècle. (Du 26 octobre 2020 au 7 février 2021)
Pour finir, le lieu salue le travail de la photographe Margaret Bourke-White par le biais d'une rétrospective consacrée à la première femme correspondante de guerre de l'armée américaine. (Du 18 mars au 28 juin)  

La GAM (Galerie d’Art Moderne), accueille la première exposition dans une institution italienne de l'artiste Iranienne Nairy Baghramian. De par ses réalisations, elle s'intéresse aux pouvoirs de l'art sur le monde socio-politique. (Du 16 avril au 19 juillet 2020)

Le Palazzo Morando met quant à lui en avant Federica Galli, dont le nom a été inscrit au famedio (le Panthéon) du Cimetière Monumental en 2018. Des centaines de gravures révélant son obsession du détail, notamment marquées par ses voyages à l'étranger seront présentées (Avril – Juin 2020)

Le Mudec rendra hommage à Tina Modotti avec son exposition Donne, Messico e Libertà. Elle met en images la vie au Mexique durant les années 20 et 30.
Sa renommée est planétaire et ses clichés présentés dans les musées les plus importants du monde. (Du 7 mai au 6 septembre)

Au Pirelli HangarBiccoca, Trisha Baga aura son exposition. L'artiste américaine travaille avec des objets trouvés et  incorpore des vidéos mêlant psychédélisme, humour et esthétisme. (Du 20 février au 19 juillet 2020)

Marinella Senatore sera à la Fondation Stelline. Multi-disciplinaire, son art se caractérise par une forte dimension collective et participative. (Du 15 avril au 7 juin 2020)

Il Museo Diocesano a décidé de montrer les talents de deux femmes : Artemisia Gentileschi et Margherita Lazzati.
Artemisia Lomi Gentileschi est une artiste peintre caravagesque. Elle s'impose durant la Renaissance, à une époque où les femmes ont du mal à se faire accepter. Margherita Lazzati a quant à elle de nombreux clichés de la vie en prison. (De décembre 2020 à mars 2021)

Il ne faut pas oublier Marina Abramovic dont Les Extases seront racontées à la Bibliothèque Ambrosiana. Elle sera également le personnage principal de son école d'art de la scène à la Fondation Feltrinelli et animera une rencontre spéciale à l'occasion de la Milano Artweek (Du 15 avril au 7 juin 2020).

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

EXPO

Les expos à ne pas louper cet été en France

Après d’interminables semaines de confinement, l’été est enfin là pour que nous puissions en profiter. Quoi de mieux que de faire voyager votre esprit et votre créativité à travers les expos de l'été