Une troisième dose de vaccin à partir de janvier en Italie ?

Par Karine Gauthey | Publié le 29/10/2021 à 17:03 | Mis à jour le 29/10/2021 à 17:12
Une seringue de vaccin anti-covid posée dans une coupelle

Le vice-ministre de la Santé, Pierpaolo Sileri, a annoncé mardi dernier qu’une troisième dose de vaccin anti-Covid 19 sera proposée à partir du mois de janvier prochain. 

 

Alors que les vaccins seront étendus aux enfants dès que les autorités réglementaires l’autoriseront, l’Italie s’apprête à proposer une troisième dose du vaccin à l’ensemble de la population à partir de janvier 2022. Jusqu’à présent, seules les personnes les plus vulnérables pouvaient se voir proposer une nouvelle dose de vaccin.

 

Une troisième dose nécessaire

"La troisième dose sera probablement nécessaire pour tout le monde", a déclaré Sileri à Radio Capital, ajoutant que les vaccinations seraient programmées en fonction du moment où les gens ont reçu leur dernier vaccin, la priorité étant donnée à ceux ayant bénéficié du vaccin Johnson&Johnson.

A ce jour, un peu plus de 86% de la population italienne de plus de 12 ans a reçu au moins une dose du vaccin contre le covid, tandis que 82% sont entièrement vaccinés, selon les dernières données, et 1,1 million de personnes ont reçu une troisième dose.

 

L'obligation du Green Pass bientôt suspendue ?

"Nous nous débarrasserons du Green Pass, mais pas tout de suite. Nous devons procéder étape par étape", a déclaré le sous-secrétaire à la santé, avant d’ajouter : "Nous supprimerons d'abord l'obligation de distanciation sociale, puis les masques et enfin le Green Pass." Pour rappel, le gouvernement italien a étendu l’obligation du Green Pass à tous les salariés, espérant inciter davantage d'Italiens à se faire vacciner.

Sur le même sujet
Karine Gauthey

Karine Gauthey

Rédactrice en chef et Directrice d'édition bénévole pour Lepetitjournal.com/Rome
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition internationale