Il premio Scerbanenco : un Français en demi-finale

Par Julie Lehrmann | Publié le 19/11/2021 à 14:28 | Mis à jour le 19/11/2021 à 14:31
Photo du livre de François Morlupi

Il premio Scerbanenco, est le plus important prix littéraire du polar en Italie. François Morlupi, écrivain français installé à Rome, est en demi-finale parmi 19 autres concurrents. 

 

François Morlupi

 

François Morlupi a 38 ans et habite Rome depuis toujours. Le jeune homme est un grand lecteur, il dévore les polars. Un jour, il termine un roman et le déteste, pourtant ce dernier fut récompensé à l’échelle internationale. C’est alors qu’il se dit : « Mais au lieu de critiquer, allez écris, toi-même, quelques chose ». Il écrit donc un roman mettant en scène cinq policiers, tous reflet de sa propre personne. Il le met dans un tiroir, mais sa compagne et ses amis lui disent de tenter le coup et de le montrer à un éditeur. Aujourd’hui, il est en demi-finale pour le plus grand prix de polar italien.

 

L’histoire se déroule à Rome du côté de Trastevere, à Montevede précisément. Un vieillard meurt. Un suicide ? On ne l’a fait pas aux cinq policiers. Le polar se poursuit en s’alternant et dissociant deux périodes temporelles. Le présent et les années 90, années précieuses pour François. Deux histoires parallèles, qui à un moment donné, se rencontreront. Le roman a connu un franc succès et a troqué la petite maison d’édition pour la Salan.

 

Comme les dauphins parmi les requins

Comme les dauphins parmi les requins

 

Depuis ce lundi et jusqu’au samedi 27 novembre il est possible de voter pour aider à François Morlupi d’accéder à la finale. En effet, l'accès à la finale est le résultat de la somme des notes des membres du jury et celui des lecteurs. Pour voter, il suffit de suivre les indications sur le lien suivant.

Sur le même sujet
Julie Lehrmann

Julie Lehrmann

La curiosité est un vilain défaut. Moi c’est Julie Lehrmann et j’en ai fais une passion : le journalisme. Conter et mettre en lumière les histoires de chacun est ce qui m’anime au quotidien.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale