TEST: 2283

Les nouvelles règles pour les fêtes de fin d'année à Rome

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 24/12/2021 à 10:21 | Mis à jour le 30/12/2021 à 11:57
Le sapin de Noël de la place Venise à Rome

Masques à l’extérieur, possible fermeture des stations de métro Spagna et Flamino pour éviter les trop fortes affluences, voici les nouvelles règles en vigueur depuis hier.

 

Port du masque obligatoire à l’extérieur

Depuis le 23 décembre, à Rome et dans le Latium, le port du masque est obligatoire à l’extérieur, dans le but de limiter la propagation du variant Omicron. Nicola Zingaretti vient en effet de signer un nouvel arrêté : toute personne se faisant arrêter sans masque par la police encourt une amende de 400 à 1 000€. Les enfants de moins de 6 ans, les personnes handicapées et les personnes pratiquant des activités sportives sont toujours exclues de l'obligation. 

Zingaretti a décrit cette décision comme "une mesure de précaution mais essentielle pour protéger notre santé et celle de nos proches dans un moment comme celui-ci". L'ordonnance comprend également l'obligation pour les travailleurs de la santé, des secteurs public et privé, de subir un test de dépistage de la covid tous les 10 jours.

 

Zones commerciales et transports publics

Par ailleurs, l’accès aux rues les plus commerçantes de la capitale est restreint et les contrôles dans les transports publics renforcés. Ainsi, depuis quelques jours déjà, on peut apercevoir le retour des barrières place Popolo, qui limitent l’accès à la via del Corso. Dans certains quartiers comme Trastevere et Monti, des fermetures de magasins et de bars sont instaurées par la préfecture pour limiter les déplacements des citoyens romains et des touristes.

Selon Zingaretti, il ne s’agit pas de fermer la ville entièrement, mais seulement de mettre en place des outils utiles pour sauver la période de Noël et ne pas stopper la reprise économique des bars, restaurants et commerces, après de longs mois de difficultés en raison de la pandémie.  

 

L’Italie resserre les règles sur le plan national

Le gouvernement italien a interdit toutes les célébrations publiques du Nouvel An et a ordonné la fermeture des boîtes de nuit et des discothèques jusqu'au 31 janvier 2022, dans le cadre des nouvelles restrictions COVID hier, jour où le pays a enregistré un nombre record de cas : 44 595 nouvelles infections, le plus élevé depuis le début de la pandémie.

Les restrictions à l'échelle nationale font suite à la récente annulation des événements du Nouvel An prévus dans de nombreuses villes d'Italie, les maires et les régions prenant les choses en main. Les dernières règles incluent également un retour au port de masques à l'extérieur ; les masques FFP2 sont requis dans les transports publics, dans les cinémas, les théâtres et lors d'événements sportifs. Il est d’ailleurs interdit de manger dans ces différents lieux.

A partir du 30 décembre, le Super Green Pass sera exigé dans les musées, gymnases, centres de bien être, piscines et bars, ce qui signifie que les personnes non vaccinées ne pourront pas boire un café ou manger un sandwich au comptoir. La durée du Green Pass a également été réduite à 6 mois contre 9 actuellement, avec effet au 1er février 2022, le temps d'attente pour une troisième dose de « rappel » après les deuxièmes vaccinations étant réduit à 4 mois au lieu de 5.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale