Mardi 26 octobre 2021
TEST: 2283

L'Italie tombera le masque le 28 juin

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 22/06/2021 à 08:31 | Mis à jour le 22/06/2021 à 08:44
un masque laissé à l'abandon sur un arbre

La décision a été prise hier soir : l'Italie a fixé la date d'abandon du port du masque en extérieur à lundi 28 juin, selon l'annonce du Ministre de la Santé, Roberto Speranza.

 

Le Ministre de la Santé a en effet indiqué que le port du masque en extérieur sera supprimé dans toutes les zones blanches, c'est-à-dire dans les zones à faible risque de contagion. Pour rappel, pour qu'une région soit classée en zone blanche, elle doit avoir enregistré moins de 50 cas de covid-19 pour 100 000 habitants durant trois semaines consécutives au moins. Si tout va bien, l'ensemble de la péninsule devrait passer en zone blanche d'ici le 28 juin.

 

L'annonce de Roberto Speranza sur Twitter

Hier soir, le Ministre de la Santé, Roberto Speranza, a annoncé cette décision à partir des données et des conseils du comité scientifique technique (CTS) du gouvernement sur son compte Twitter, indiquant que les gens devront néanmoins continuer à suivre les instructions et précautions établies par le CTS. C'est pourquoi le port du masque restera obligatoire lors de rassemblements en extérieur ainsi que dans les transports en commun. 

Le CTS a déclaré qu'il avait pris la décision d'hier sur la base d'une amélioration de la situation du covid-19 en Italie et du nombre de vaccins administrés (plus de 50% de la population a déjà reçu au moins une dose et presque 30% sont complètement vaccinés).

 

Twitt de Roberto Sperenza

 

Les règles italiennes actuelles stipulent que tout le monde doit porter le masque en intérieur (sauf dans les habitations privées) et dans tous les lieux extérieurs, sauf dans les cas où, en raison des caractéristiques du lieu ou des circonstances, la distance réglementaire entre les personnes est garantie. 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Rome

Religion

Jean Castex rend visite au Pape !

Lundi 18 octobre, le Premier ministre s’est déplacé au Vatican afin de célébrer l’anniversaire des cent ans du rétablissement des relations diplomatiques entre la France et l’État pontifical.