Dimanche 20 juin 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Ouvertures des frontières : comment pourrai-je voyager cet été ?

Par Adèle Hourdin | Publié le 18/06/2021 à 17:30 | Mis à jour le 19/06/2021 à 12:30
Une voyageuse à l'aéroport en France

Depuis que la France a rouvert ses frontières le 9 juin, de nombreuses questions se posent à l’approche de l’été. lepetitjournal.com démêle le vrai du faux sur ce qu’il sera possible de faire ou non.

 

Les mesures sanitaires pour revenir en France sont différentes en fonction de mon pays de résidence.

Vrai.

Les pays de destination et de provenance sont classifiés par le ministère des Affaires Etrangères en fonction de la propagation du virus sur place. Les mesures sanitaires différent en fonction de cette classification et de la vaccination.

Les pays « verts » regroupent l’espace européen, l’Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, le Liban, la Nouvelle-Zélande, le Canada, les Etats-Unis et Singapour. En provenance de ces pays, seules les personnes non-vaccinées devront présenter un test PCR négatif de moins de 72h pour rentrer en France.

Les pays « orange » regroupent tous les pays n’étant pas classés comme « verts » ou « rouges ». En provenance de ces pays, les personnes vaccinées devront présenter un test PCR négatif de moins de 72h pour rentrer en France. Les personnes non-vaccinées devront en plus du test PCR, s’auto-isoler pendant 7 jours à leur arrivée en France.

Les pays « rouges », où il est fortement déconseillé de voyager, sont l’Afrique du Sud, l’Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, l’Inde, le Népal, le Pakistan, le Sri Lanka, le Suriname et l’Uruguay. Les voyageurs en provenance de ces pays devront présenter un test PCR négatif de moins de 72h, réaliser un test antigénique à l’arrivée ainsi que réaliser une quarantaine obligatoire de 10 jours contrôlée par les forces de sécurité. Pour les personnes vaccinées, cette quarantaine est réduite à 7 jours en auto-isolement.

 

Les motifs impérieux ont disparu.

Faux.

Depuis le mois de mars, les motifs impérieux pour les Français se trouvant à l’étranger sont suspendus. A partir du 9 juin, les motifs impérieux pour voyager vers et depuis les pays « verts » disparaissent.

En revanche, ils resteront toujours effectifs pour se rendre dans les destinations « orange » et en revenir, pour les personnes qui ne sont pas vaccinées. Attention : si vous avez été vacciné, il faut attendre un délai de deux semaines après la deuxième injection pour les vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca et quatre semaines après l’unique injection pour le vaccin Janssen.

Des motifs impérieux plus restrictifs sont demandés pour des voyages vers et depuis les destinations « rouges » que vous soyez vacciné ou non. Retrouvez la liste de ces motifs impérieux en cliquant ici.

 

Je peux venir en France avec mon conjoint étranger cet été.

Vrai.

A partir du 9 juin, les frontières sont ouvertes selon certaines conditions. Pour les pays classés « verts », Il n’y a plus aucune restriction pour les voyageurs entrant sur le territoire.

Pour les pays classés comme « orange » ou « rouge », et soumis aux motifs impérieux, pas de panique ! Entrer en France avec son conjoint lorsque l’on est Français, que vous soyez mariés, pacsés ou concubins (il faut pouvoir présenter une preuve de vie commune au passage de la frontière, comme un bail au nom des deux personnes), entre dans les critères de ces motifs. Vous pourrez donc venir en famille cet été en France, si votre conjoint est étranger.

En revanche, si vous n’êtes ni mariés, ni pacsés, ni concubins, et que votre conjoint vient d’un pays « orange » (si non vacciné) ou « rouge », il lui sera impossible de venir en France cet été.

 

Je voyage avec mon enfant qui n’est pas vacciné. Il doit se plier à toutes les mesures les plus restrictives.

Faux.

Dans la plupart des pays, les enfants ne sont pas éligibles à la vaccination. Pour autant, les mineurs voyageant depuis ou vers la France sont soumis aux mêmes motifs impérieux et mesures de quarantaine que les personnes vaccinées.

Ils ne sont pas obligés de faire un test PCR pour revenir d’un pays « vert », ni d’avoir un motif impérieux pour venir d’un pays « orange » et ne devront s’isoler pendant 7 jours qu’en venant d’un pays « rouge ».

Allez-vous revenir en France cet été ?
Choices
adele hourdin

Adèle Hourdin

Adèle a rejoint l’équipe de la rédaction internationale en janvier. Elle est diplômée d'un master de journalisme et a vécu deux ans au Sénégal pendant son enfance.
6 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Aspie Rine sam 19/06/2021 - 10:01

Je ne comprends pas. Vous écrivez : " En provenance de ces pays (verts) seules les personnes non-vaccinées devront présenter un test PCR négatif de moins de 72h pour rentrer en France." Puis plus loin : " Pour autant, les mineurs voyageant depuis ou vers la France sont soumis aux mêmes motifs impérieux et mesures de quarantaine que les personnes vaccinées. Ils ne sont pas obligés de faire un test PCR pour revenir d’un pays « vert » ". Alors test PCR ou non quand on vient d'Allemagne ?

Répondre
Commentaire avatar

marie A sam 19/06/2021 - 09:43

Bonjour Merci pour votre article. Vous parlez de l'ouverture des frontières vers la France. Pourriez vous parler des exigences pour aller au Mexique, en provenance de France ou des Etats-Unis ? C'est aussi important. Merci

Répondre
Commentaire avatar

Nicolas sam 12/06/2021 - 02:15

Bonjour, je pense quil y a une erreur dans votre article "Ouverture des frontières : comment pourrais-je voyager cet été ?". En effet vous dites dans cet article que "...  A partir du 9 juin, les motifs impérieux pour voyager vers et depuis les pays « verts » disparaissent...." Sauf si des changements de dernière minute sont apparues ces derniers jours, en tant qu'étranger, vous ne pouvez toujours pas rentrer en Australie sans motif impérieux validé par les services de l'immigration australienne. Nous résidons actuellement en Nouvelle Calédonie (territoire français, qui plus est CovidFree), et après 4 demandes toutes refusées, nous ne pouvons toujours pas aller voir notre fille qui vit à Brisbane, elle qui est pourtant franco-australienne mariée avec un australien, et mère d'une petite fille née depuis 3 semaines ! Sauf erreur, il en est de même pour tous les étrangers souhaitant se rendre en Australie, sauf pour la bulle sanitaire mise en place avec la NZ. Si vous avez des informations ou des solutions, nous sommes bien sûr preneur car nous attendons impatiemment de pouvoir aller les voir. Merci.

Répondre
Commentaire avatar

Aspie Rine sam 19/06/2021 - 10:06

Il faut également préciser que voyager vers la Nouvelle-Calédonie, c'est-à-dire un territoire français, est toujours quasiment impossible et que l'entrée est soumise à liste d'attente, vérifications des motifs impérieux et quarantaine, même si on est vacciné. (Pourvu que je revoie mon père octogénaire vivant !)

Répondre
Commentaire avatar

adele.hourdin lun 14/06/2021 - 11:32

Bonjour,

Effectivement, la liste des pays "verts" implique que la France n'empêche pas les déplacements vers ou depuis ces pays. Mais en fonction des règles appliquées par chaque pays, les déplacements peuvent y être interdits, comme c'est le cas pour l'Australie.

Répondre
Voir plus de réactions