La main de Dieu de Sorrentino nommé aux Oscars

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 15/02/2022 à 08:05 | Mis à jour le 15/02/2022 à 08:05
la main de dieu

Paolo Sorrentino va-t-il rapporter à l’Italie une deuxième statuette en or, après celle reçue en 2014 pour La grande bellezza ? Le film autobiographique du réalisateur italien fait en effet partie des cinq films nommés dans la catégorie des films étrangers de la sélection des Oscars.

 

Un film autobiographique dédié à Naples, à Maradona et à la famille du réalisateur

Ce film est le plus personnel de Sorrentino, puisqu’il met en scène sa jeunesse à Naples. Le jeune Sorrentino, joué par Filippo Scotti, révélé par ce film, évolue dans une Naples qui vénère le footballeur Maradona. Le réalisateur reconstitue le drame familial qui l’a touché à 16 ans. Ses parents, joués par Tony Servillo et Teresa Sapanangelo, trouvent la mort suite à une intoxication au monoxyde de carbone. Lui-même est sauvé par « la main de Dieu », autrement dit, par celle de Maradona. Il a en effet préféré rester à Naples assister à un match de son idole que de suivre ses parents à la montagne. Le film était sorti dans les salles de cinéma fin novembre, et est disponible sur Netflix depuis le 15 décembre.

 

L’Italie aux Oscars

Lorsque La grande bellezza de Sorrentino avait reçu l’Oscar du meilleur film étranger en 2014, le cinéma italien n’avait pas été récompensé depuis La vie est belle de Roberto Begnini, en 1999. L’Italie est aussi représentée par le film d’animation Luca, du réalisateur italien Enrico Casarosa, ainsi que par le costumier Massimo Cantini Parrini, dont le travail dans Cyrano est nommé pour l’Oscar des meilleurs costumes. Le réalisateur Paolo Sorrentino a déclaré être très heureux de la nomination, et qu’il s’agissait pour lui « déjà d’une grande victoire ». Le verdict sera rendu lors de la cérémonie des Oscars aura lieu le 27 mars 2022 à Los Angeles.

 

Un film déjà primé

La nomination aux Oscars est souvent considérée comme l’ultime sacralisation d’un film, mais l’œuvre de Sorrentino a déjà reçu plusieurs autres prix, et concourt dans d’autres sélections. Présenté premièrement à la Mostra de Venise 2021, il y a reçu le Lion d’argent – Grand Prix du jury. Le film a aussi été nommé aux BAFTA, qui auront lieu en mars prochain, dans la catégorie du meilleur film étranger et du meilleur casting. Nommé dans la catégorie de meilleur film étranger aux Golden globes, il n’a cependant pas reçu de prix lors de la cérémonie de ce janvier. Tous ces prix – et le succès du film sur la plateforme Netflix – en font le « film italien de l’année ».

Eléné Pluvinage

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale