Mercredi 8 décembre 2021
TEST: 2283

« L'invraisemblable légèreté d'Oscar » (Netflix) une fable satirique

Par Anaïs Lucien-Belliard | Publié le 10/02/2021 à 11:30 | Mis à jour le 11/02/2021 à 11:05
© Netflix

Présenté à l’occasion de la 14ème édition de la Fête du Cinéma de Rome, en 2019, L'Invraisemblable légèreté d'Oscar (L’Uomo senza gravità) est un film de Marco Bonfanti, narrant l’histoire d’Oscar, un enfant défiant les lois de la gravité. Élevé par sa mère (Michela Cescon) et sa grand-mère (Elena Cotta) dans l’isolement, il devient à l’âge adulte une célébrité internationale, avant de se mettre à regretter la douceur protectrice de l’anonymat.

Si le titre L'Invraisemblable légèreté d’Oscar peut dans un premier temps tromper le spectateur quant à la nature du film, ce dernier se rend rapidement compte qu’il s’agit d’un drame fantastique à l’humour piquant. D’entrée de jeu, le ton est donné et le décor posé. Nous sommes dans les années 80, dans un petit village du nord de l’Italie, où les commérages et les regards en biais sont monnaie courante.

 

 

 

Enveloppé de cette atmosphère froide, nous pénétrons la maison du petit Oscar (Pietro Pescara), un enfant marginalisé par son « super pouvoir », ou plutôt un handicap que sa famille désespère de dissimuler à leurs voisins. Oscar ne rêve pas d’être Super Man, mais Bat Man, le vengeur masqué. Comme lui, il se sent prisonnier d’un secret, d’une double identité qu’il peine à appréhender jusque dans l’âge adulte.

 

 

Dans cette fable fantastique, qui n’est pas sans rappeler le roman de Gabriel García Márquez « Un très vieil homme aux ailes énormes », Marco Bonfanti surprend par un scénario intelligemment mené. Minimaliste à bien des égards, le réalisateur nous propose un univers au réalisme à la fois magique et désenchanté, où Oscar (Elio Germano), un personnage, somme tout, christique se fait l’ami des prostituées et des illettrés. Abordant avec ingénuité les problèmes de l’accès à l’éducation des enfants en situation de handicap en Italie, L'Invraisemblable légèreté d'Oscar est une magnifique satire sociale qui renvoie le spectateur à sa position de voyeur parmi les voyeurs.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Rome ?

J'AI TESTÉ POUR VOUS

L’Anticafé, pour rendre le télétravail plus agréable

A seulement deux minutes à pied de la station de métro San Giovanni se trouve l’Anticafe. Ce lieu est propice au télétravail et permet de ne pas rester enfermé chez soi.