Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 2283

Le réseau ARCI, une association à vocation politico-culturelle

Par Noé MALAPRIS | Publié le 22/10/2021 à 14:06 | Mis à jour le 22/10/2021 à 14:06
1280px-Logo_ARCI

Fondé en 1957 et implanté sur tout le territoire italien, le réseau Arci est une association à vocation politico-culturelle.

 

Une association dont les valeurs sont la boussole

Arci n’est Arci que s’il reste fidèle aux valeurs qui donnent du sens à son engagement. Dès sa création, le réseau a proclamé son attachement à l’inclusion, à l’antifascisme, à la démocratie, et sa volonté de promouvoir ce système de valeurs autant que possible et jusqu’à ce qu’il n’y en aurait plus besoin ; un temps loin d’être venu au vu de la permanence d’idéologies antidémocratiques dans des franges plus ou moins importantes de la population européenne. En outre, une des fortes convictions affichées par l’association est que l’éducation, notamment culturelle, est primordiale pour permettre la promotion de ces valeurs. Considérant que l’ignorance est la voie vers l’extrême droite, Arci (association italienne de loisirs et de culture),  a pour but de lutter contre cette dernière en démocratisant l’accès à la culture.

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

Telle une toile d’araignée tissée à travers tout le pays, presque 5000 clubs font partie du réseau Arci. Ce sont plus d’un million de personnes réparties parmi ces milliers de clubs qui constituent cette toile d’araignée. Chacun des clubs est situé dans une ville et spécialisé dans un domaine. L’organisation du réseau est pyramidale ; ainsi, chaque région possède son propre comité Arci au sein duquel sont répertoriés différents réseaux selon les villes.

En adhérant à l’un des 5000 clubs Arci, vous en deviendrez naturellement membre, et par extension vous ferez partie du réseau national : cela signifie devenir ambassadeur de ces valeurs portées depuis 64 ans par l’association.

 

Que se passe-t-il à Rome ?

À Rome, le tissu associatif Arci est très développé. Si l’aspect culturel est mis en avant avec des clubs dédiés aux concerts, par exemple le club Fanfulla, et d’autres activités culturelles, une grande partie de ce réseau est vouée à l’organisation d’actions à vocation sociale. ArciRoma propose notamment des cours d’italien afin d’aider à l’intégration des réfugiés, ou encore une assistance juridique qui permet à des exilés de mieux défendre leur cause, comme à des citoyens n’ayant pas les moyens de se payer un avocat de connaître leurs droits dans des situations telles que le divorce, la succession, etc.

 

Nous vous recommandons
Noé MALAPRIS

Noé MALAPRIS

Étudiant à Sciences Po, j'ai la chance de passer ma 3e année à Rome, où j'effectue un stage d'un semestre au Petit journal.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Lima

Juli, la "petite Rome d'Amérique"

Sur les rives du lac Titicaca, à une heure de trajet de Puno, capitale de la région, Juli doit son surnom à l’intense ferveur religieuse et à toutes les églises que l'on peut y trouver.