L’Italie adopte le “Super Green Pass”

Par Karine Gauthey | Publié le 25/11/2021 à 11:34 | Mis à jour le 25/11/2021 à 15:47
super-green-pass

Alors que le gouvernement avait indiqué il y a quelques jours qu’il n’y aurait pas recours, Mario Draghi a annoncé hier que le “Super Green pass” entrerait en vigueur le 6 décembre prochain.

 

Depuis mercredi 24 novembre, le gouvernement italien a décidé de fortement restreindre l’accès à divers lieux aux personnes non vaccinées. Accordé seulement aux personnes qui ont accepté (ou qui ont été dans l’obligation) de se faire vacciner contre la Covid-19 ou qui en ont été guéries, le “Super Green Pass” sera indispensable pour se rendre dans les salles de cinéma, les discothèques, les restaurants, les théâtres et pour assister aux événements sportifs, à partir du 6 décembre prochain. 
 

Une extension de la vaccination et du Green Pass

La vaccination obligatoire est déjà en vigueur pour le personnel de santé, mais a été étendue depuis hier à l’ensemble du personnel scolaire, à la police et à l’armée. Selon l’infectiologue Matteo Bassetti, cette décision était primordiale pour “sécuriser les lieux où la nouvelle mesure sera appliquée, tout autant que pour encourager la vaccination”, explique-t-il au quotidien Il Giornale. 

Mario Draghi a quant à lui indiqué, lors de la conférence de presse avec les ministres de la Santé Roberto Speranza et des Affaires régionales Mariastella Felmini, que “la pandémie est toujours sous contrôle, le pays est dans la meilleure situation en Europe grâce à la campagne de vaccination qui a été un succès remarquable, mais elle s’aggrave légèrement et régulièrement”. C’est la raison pour laquelle il a voulu instaurer le “Super Green Pass”, pour éviter les fermetures que le pays a connues depuis maintenant deux ans. Il a également annoncé qu’à partir du 1er décembre, il sera possible aux plus de 18 ans de demander la troisième dose de vaccin contre la Covid-19.

 

Des changements du 6 décembre au 15 janvier

Du 6 décembre au 15 janvier, le “Super Green Pass” sera en vigueur. Il sera obligatoire de le présenter si l’on veut prendre les transports ferroviaires régionaux et les transports publics locaux ou si l’on souhaite se rendre dans un hôtel. Par ailleurs, l’accès aux spectacles en général, aux événements sportifs, aux bars et restaurants en intérieur, aux discothèques et aux cérémonies publiques, ne pourra se faire qu’avec le fameux sésame. 

Dans une région en zone blanche, les lieux de culture, de divertissement et de loisirs ne seront accessibles qu'aux détenteurs du Super Green Pass. De même, le masque n'est pas obligatoire à l'extérieur, mais doit être porté dans tous les lieux fermés autres que votre domicile. Une région en zone jaune appliquera sensiblement les mêmes règle, à ceci près que le masque deviendra obligatoire à l'extérieur.

Dans une région en zone orange, les activités qui étaient suspendues l'an dernier dans le même cas de figure, resteront ouvertes et accessibles aux détenteurs du Super Green Pass. Le masque deviendra quant à lui obligatoire en intérieur et en extérieur.

Dans une région en zone rouge, les règles sont inchangées. Les fermetures sont déclenchées, avec la mise en place d'un couvre-feu et de restrictions de voyage. Les bars, restaurants, magasins, lieux de cultures seront fermés à tous, même si vous êtes vaccinés. Le masque deviendra quant à lui obligatoire en intérieur et en extérieur.

Karine Gauthey

Karine Gauthey

Rédactrice en chef et Directrice d'édition bénévole pour Lepetitjournal.com/Rome
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale