Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Covid-19 : Le variant Delta inquiète le Latium

L’Italie a levé la plupart des restrictions sanitaires sur l’ensemble du territoire depuis quelques semaines.L’Italie a levé la plupart des restrictions sanitaires sur l’ensemble du territoire depuis quelques semaines.
Écrit par Baptiste Coupelon
Publié le 17 juillet 2021, mis à jour le 17 juillet 2021

L’Italie a levé la plupart des restrictions sanitaires sur l’ensemble du territoire depuis quelques semaines. Mais cela pourrait être remis en cause dans certaines régions à cause de la multiplication de cas de Covid-19 liés au variant Delta. C’est le cas du Latium.

 

353. Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 enregistrés dans le Latium ce vendredi 15 juillet peut paraitre faible. Mais il inquiète grandement les autorités sanitaires locales. Pour une raison très simple. Plus de la moitié de ces cas, 57% pour être exact, sont dus au variant Delta. Tout particulièrement à Rome, où se concentrent deux tiers des nouveaux positifs de la région. Cette recrudescence, qui « est destinée à poursuivre sa hausse » selon le responsable de l’autorité sanitaire du Latium Alessio D’Amato, pourrait en partie s’expliquer par la réouverture des établissements de nuit ainsi que les célébrations de la victoire italienne à l’Euro.

 

Les non-vaccinés en première ligne

Si le vaccin n’empêche pas de manière catégorique une contamination, les chiffres prouvent qu’il permet de ralentir nettement la propagation du virus. Preuve en est, un peu plus de 75% des nouveaux cas décelés dans la région romaine touchent des personnes non-vaccinées. Et si l’on compte les individus n’ayant reçu qu’une dose de vaccin comme vaccinées, ce chiffre se porte à 90%. De quoi faire réfléchir les autorités sanitaires quant à l’adoption du pass sanitaire obligatoire, afin « d’éviter de nouvelles fermetures ».

 

Nouvelles restrictions ?

Et la récente circulation du virus pourrait même convaincre le gouvernement de changer à nouveau son fusil d’épaule. En ce sens, le ministère de la Santé pourrait décider de replacer certaines régions en zone jaune, avec le retour en vigueur de certaines restrictions comme la fermeture des discothèques ou des salles de restaurant en intérieur. Afin d’éviter une telle situation, les autorités sanitaires préconisent d’accélérer la campagne de vaccination et de continuer à respecter au maximum les gestes barrières.

Flash infos