Que faire à Rome en décembre 2021 ?

Par Noé MALAPRIS | Publié le 06/12/2021 à 17:45 | Mis à jour le 06/12/2021 à 17:51
le groupe de musique Nanowar of steel sur un muret

Concerts, conférences, période de Noël… Le mois de décembre sera chargé en activités. Le Petit Journal de Rome vous propose une sélection des événements à ne pas manquer.

 

Les conférences de la Libreria Stendhal

A la librairie française de Rome, vous pourrez notamment assister à la conférence de Philippe Rahm, architecte suisse vivant à Paris. Il viendra présenter son livre « Histoire naturelle de l’architecture », le 9 décembre à 19 heures.

 

Le 11 décembre, l’Étruscologue Marie-Laurence Haack se rendra à la Libreria Stendhal pour y parler de son ouvrage « A la découverte des Étrusques ». Elle dialoguera avec Christine Dal Bon (qui avait déjà mené un dialogue avec Hervé Mazurel le 12 novembre dernier) à partir de 19 heures.

 

Le 16 décembre, Carlo Ossola, professeur au Collège de France, tiendra un dialogue avec Martine van Geertruijden autour de sa dernière publication, un « Que sais-je ? » dont le thème est Dante. La collection culte des éditions PUF a choisi d’honorer les 700 ans de la mort du poète italien pour publier un livre à son sujet, et a fait appel pour cela à Carlo Ossola.

 

Retrouvez ici le programme complet de la librairie française pour le mois de décembre. A noter qu’elle sera ouverte tous les jours jusqu’au 24 décembre.

 

 

Les concerts dans la capitale

Le vendredi 10 décembre, la chanteuse italienne Annalisa, très populaire en Italie, tiendra un concert au Largo venue. Ouverture des portes dès 19 heures. Prix 30 euros.

 

Le mercredi 15 décembre, le groupe de metal alternatif Falling Giant, auteur notamment de « Hades », jouera au Traffic live club, à partir de 21 heures.

 

Le jeudi 16 décembre, Manu Delago, artiste compositeur de chansons expérimentales et alternatives, performera au Trenta Formiche à 20 heures. Une expérience à vivre.

 

Le vendredi 17 décembre, le choix sera au rendez-vous ; et ce sera en quelque sorte « deux salles, deux ambiances ». D’un côté, le groupe de power metal Nanowar of Steel se produira au Largo venue. A l’instar du groupe français Ultra vomit, Nanowar of Steel a fait le pari de ne pas se prendre au sérieux. Dans un genre musical où les paroles sont souvent reliées à des thèmes épiques et ne prêtant pas l’envie de rire, Nanowar of Steel détonne avec ses chansons humoristiques et parodiques, d’une excellente qualité. Pour un concert plus calme, Avincola, auteur de la chanson remarquée « Goal! », jouera au Monk club dès 20h30, pour 10 euros.

 

Cherchez plus de concerts avec le site songkick.com

 

 

Noël et sa magie romaine

Les deux week-ends précédant Noël (11-12 puis 18-19 décembre), se tiendra le marché japonais de Rome. Plus d’informations sur cet article du Petit journal.

 

Le patinage, très pratiqué à Rome durant les fêtes de Noël et de fin d’année, a également été l’objet d’un article du Petit journal vous indiquant les meilleurs endroits où pratiquer cette activité ludique et festive, en famille ou entre amis.

 

Le Stadio Olimpico verra encore trois matchs de football avant 2022. Le jeudi 9 décembre à 21h, la Lazio recevra le Galatasaray d’Istanbul pour le compte de la dernière journée de la phase de poule d’Europa league. L’objectif des laziale est clair : la victoire, afin de passer devant leur adversaire et finir premier du groupe. Cela leur permettrait de rejoindre directement les 8e de finale de la compétition, sans devoir passer par un 16e de finale compliqué face à un repêché de Ligue des Champions. Pour cela, victoire impérative étant donné que le Galatasaray a 3 points de plus que la Lazio, qui repasserait devant seulement grâce au goal average. Deux matchs de Série A concluront l’année : le lundi 13 décembre, l’AS Roma accueillera La Spezia à 20h45, tandis que la Lazio tentera de finir l’année en beauté face au Genoa le vendredi 17 décembre à 18h30.

Sur le même sujet
Noé MALAPRIS

Noé MALAPRIS

Étudiant à Sciences Po, j'ai la chance de passer ma 3e année à Rome, où j'effectue un stage d'un semestre au Petit journal.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale