Vendredi 28 janvier 2022
TEST: 2283

Escapade dans le « Musée des musées »

Par Julie Lehrmann | Publié le 04/11/2021 à 07:00 | Mis à jour le 04/11/2021 à 07:00
Une statue dans le musée du Vatican

Les musées du Vatican comportent des collections plus fabuleuses les unes que les autres. En passant par l’époque impériale, aux périodes grecque et romaines, par les chambres de Raphaël, au joyau du Vatican, la célèbre Chapelle Sixtine, et puis finir sur une collection moderne et contemporaine. Aujourd’hui, le Petit Journal de Rome vous emmène en immersion dans ces différentes salles.

 

Un musée aux multiples collections

Avant tout, il faut prendre le temps de se perdre dans ce labyrinthe d’art sacré et unique. Les musées du Vatican possèdent près de 70.000 œuvres, des peintures, sculptures, tapisseries et objets historiques. Leur valeur est estimée en totalité à 90 milliards d’euros. Les collections ont été réunies au fil des siècles par les papes qui ont vécu au sein du Vatican depuis la seconde moitié du 15ème siècle jusqu’à nos jours avec la Collection d’art religieux moderne et des œuvres de peintres contemporains. Cette dernière a été inaugurée par le pape Paul VI en 1973.

 

La collection Gregoriano Egizio (musée grégorien égyptien en français), a été inaugurée en 1839. Six salles l’abritent, contenant sculptures et statues, objets de tailles moindres de la période prédynastique jusqu’à la période romaine. Les statues du Canope font partie de la reconstruction du Sérapéum du Canope de la Villa de l’empereur Hadrien à Tivoli.

 

Musée Vatican
Les statues du Canope dans la collection du muséo Gregoriano Egizio

 

Le Nil se trouve au sein de la Collection Braccio Nuovo. Elle a été découverte en 1513 dans la capitale italienne, elle ornait un temple où Isis et Sérapis, des divinités égyptiennes, étaient honorées. Il s’agit d’un vieux barbu, muni d’une corne d’abondance. Un sphinx ainsi que d’autres animaux l’entourent. La taille du Nil est frappante pour témoigner de la grandeur du fleuve.

 

Musée Vatican
La sculpture Le Nil se trouvant dans la Collection Braccio Nuovo

 

La Galleria della Carte Geografiche et la Chapelle Sixtine

La Galleria della Carte Geografiche a été commandée en 1580 par le pape Grégoire XIII. Son plafond luxueux est à couper le souffle et mesure 120 mètres de long sur 6 mètres de large. Voulant représenter l’influence de l’Église et les territoires où elle s’était imposée, des cartes ont été créés et ornent les murs de la galerie. Les deux dernières cartes représentent d’ailleurs l’ancienne Italie ainsi que l’Italie moderne.

 

Musée Vatican
La Galleria della Carte Geografiche

 

Pour clôturer cette somptueuse visite, il convient de prendre le temps d’admirer les moindres détails de la chapelle Sixtine. C’est le pape Sixte IV, en 1477, qui en est à l’origine. Michel-Ange réalise une œuvre majeure, qui changera sa vie, entre 1508 et 1512. Il sera dès lors considéré comme un grand maître. Les deux œuvres remarquables, Création d’Adam, Adam et Ève, sont intégrées dans les trois panneaux de l’œuvre de Michel-Ange. La chapelle, elle, a été construite sur cinquante ans.

 

Musée Vatican
et la chapelle Sixtine
Julie Lehrmann

Julie Lehrmann

La curiosité est un vilain défaut. Moi c’est Julie Lehrmann et j’en ai fais une passion : le journalisme. Conter et mettre en lumière les histoires de chacun est ce qui m’anime au quotidien.
0 Commentaire (s) Réagir

Communauté

POLITIQUE

Élection présidentielle : semaine cruciale pour l’Italie

Depuis quinze jours, la tension est montée d’un cran dans les états-majors politiques : consultations frénétiques, petites phrases assassines, vétos. Rien n’a manqué à un rituel bien rodé.