Mardi 21 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TGV Lyon-Turin : l’analyse italienne coûts-bénéfices rejette le projet

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 12/02/2019 à 15:24 | Mis à jour le 12/02/2019 à 23:28
TGV Lyon Turin

L’analyse coûts-bénéfices commandée par le gouvernement italien, et dont le rapport était tenu secret depuis plus d’un mois, vient d’être rendue publique. Les experts jugent la rentabilité du projet Lyon-Turin « très négative ».

Le résultat du rapport sur la rentabilité de la ligne ferroviaire Lyon-Turin était pressenti depuis plus d’un mois par la presse italienne. Alors que l’analyse de 79 pages a été remise le 9 janvier dernier au ministre des Transports italien Danilo Toninelli, cette dernière n’a été remise à l’ambassadeur de France à Rome que le 5 février. Le résultat est aujourd’hui rendu public, publié sur le site du ministère. Avec des coûts supérieurs de 7 milliards d’euros à ses bénéfices d’ici à 2059, la rentabilité est jugée « très négative » par les experts italiens.

Le projet de la ligne à grande vitesse Lyon-Turin sème la zizanie en Italie. Il divise notamment profondément la coalition au pouvoir. Le gouvernement a ainsi commandé une analyse coûts-bénéfices afin de se prononcer sur la poursuite ou non des travaux. La Ligue de Matteo Salvini, dont l’électorat est principalement constitué d’entrepreneurs du nord de la Péninsule y est très favorable, alors que le Mouvement 5 étoiles de l’autre vice-Premier ministre Luigi Di Maio y est catégoriquement opposé.

Un verdict sans pitié

Le verdict est sans pitié. Selon la commission composée d’experts, « dans le passé ouvertement sceptiques et contraires à l’œuvre », rappelle La Stampa, la TAV serait un énorme gâchis d’argent public. Tout d’abord, 7,9 milliards d’euros seraient encore à investir, selon les experts. L’analyse mesure en outre le manque à gagner engendré par le passage de la route vers le train et ainsi la baisse des recettes du fait de la plus faible consommation de carburant mais aussi la plus faible affluence aux péages autoroutiers. Le transport de marchandise aurait ainsi un impact négatif de 463 millions d’euros.
Les bénéfices sont eux aussi réévalués, à 800 millions d’euros, soit bien loin des 20 milliards estimés par la Telt, la société franco-italienne qui suit les chantiers.

« Point de départ d’un dialogue »

Le ministre Danilo Toninelli avait expliqué que ce rapport serait le « point de départ d’un dialogue entre les deux exécutifs » français et italien. Reste qu’après le rappel de l’ambassadeur français à Rome, l’analyse italienne devrait surtout se révéler une tension supplémentaire entre la France et l’Italie.

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Milan

Quiz : connaissez-vous bien Milan ?

Vous vous sentez à Milan comme chez vous. Mais connaissez-vous tous les secrets de la capitale lombarde ? Histoire, architecture, tourisme, culture culinaire, football... Testez vos connaissances !