Dimanche 25 octobre 2020

Ferrero investit 42 millions d’euros en France

Par Chloris Ploegaerts | Publié le 30/09/2020 à 18:04 | Mis à jour le 01/10/2020 à 11:24
ferrero france italie

Ferrero s’apprête à investir à hauteur de 42 millions d’euros en Normandie, où la marque piémontaise est historiquement implantée. Une annonce qui coïncide avec un pic de consommation du Nutella en France.

Alors que la multinationale célèbre ses soixante ans d’existence en France, Ferrero continue de miser sur l’Hexagone. Et en particulier sur la Normandie, où la marque projette d’investir 42 millions d’euros.

Un nouveau centre logistique sera installé à Criquebeuf-sur-Seine dans l’Eure d’ici 2021, pour un montant de 30 millions d'euros. L’objectif est d’y regrouper les activités de distribution du groupe, actuellement réparties entre la Normandie et le Grand-Est. Les 12 millions d'euros d’investissement restant serviront à moderniser l’usine de Villers-Escale et le siège social de Mont-Saint-Aignan en Seine-Maritime.

Ce n’est pas un hasard si la région est au cœur de la stratégie de Ferrero en France. C’est en effet près de Rouen que la filiale a vu le jour dans les années 1950, à l’époque pour lancer la production des chocolats Mon Chéri. Aujourd’hui, un tiers de la production mondiale de Nutella provient des usines normandes.

Le Nutella toujours plus apprécié des Français

Ce plan d’investissement intervient également dans un contexte favorable. Le succès du Nutella ne tarit pas en France, où un rebond de la consommation a été observé ces derniers mois. La part de marché française, qui s’élevait à 60% en début d’année, est passée à 65% en août 2020 avec un pic observé à la période du confinement. La pâte à tartiner serait en effet de plus en plus utilisée dans les recettes de pâtisseries faites maison, pratique culinaire qui a bondi dans les foyers français pendant la quarantaine.

 

0 Commentaire (s)Réagir