Mardi 4 août 2020

La France, premier pays de destination des investissements italiens

Par Marie-Astrid Roy | Publié le 10/06/2020 à 00:03 | Mis à jour le 10/06/2020 à 10:13
Photo : @skrowze Unsplash
investissement france italie

Le rapport annuel de Business France souligne le dynamisme des investisseurs italiens dans l’Hexagone, affichant une nette progression de 26% en 2019.

En 2019, la France améliore de nouveau son attractivité économique en se plaçant à la première place du classement des pays européens pour les investisseurs étrangers dans les secteurs de l’industrie et R&D. C’est ce que met en exergue le « Rapport 2019 sur les investissements internationaux en France », publié le 2 juin dernier par Business France, dans lequel l’agence nationale analyse sur une base annuelle les dynamiques des investissements étrangers en France.

Parmi ces résultats, l’Italie se démarque. En 2019, les nouveaux projets d’investissements italiens ont en effet connu une progression de 26% par rapport à l’année précédente. Ils étaient 118 en 2019, contre 94 en 2018. Ces chiffres représentent 43% des projets italiens lancés en Europe (contre 37% en 2018). La France se confirme ainsi comme le premier pays de destination en Europe des investissements étrangers italiens (suivie par l’Espagne avec 9% et l’Allemagne à 8%), témoignant des liens économiques étroits qui existent entre les deux pays. « D’un côté, cette performance démontre la capacité de la France à accueillir les investissements étrangers et de l’autre, elle rappelle le dynamisme des entrepreneurs italiens et leur notable propension à l’internationalisation », réagit l’Ambassadeur de France en Italie Christian Masset. Conforté par ces résultats qui rappellent que les économies italiennes et françaises sont interdépendantes et complémentaires, l’Ambassadeur considère avec optimisme que « la crise du Covid-19 aura un effet seulement momentané, [et se dit] confiant dans un prochain retour à la croissance pour les entreprises et les économies de nos pays », conclut-il.

L’Italie, quatrième pays investisseur en France

Profitant notamment du Brexit, en 2019, la France a attiré 1.468 nouvelles décisions d’investissements étrangers (28 par semaine en moyenne), soit une croissance de 11% par rapport à 2018. 58 pays ont investi dans l’Hexagone : en tête les Etats-Unis avec 16,2% des projets, suivis par l’Allemagne (15,5%), le Royaume-Uni sur la troisième marche du podium (12%). L’Italie figure à la quatrième place avec 8% des projets.

Cela se traduit par une importante présence italienne en France. Plus de 1.700 entreprises françaises sont à capitaux italiens et emploient environ 63.000 personnes sur l’ensemble du territoire national, souligne le rapport de Business France.
Si deux régions accueillent près de 50% des projets d’investissement italiens en France (l’Ile-de-France avec 32% des projets et l’Auvergne Rhône-Alpes à 14%), quasiment l’ensemble de l’Hexagone est concerné (12 régions sur 13).
Ils proviennent principalement de la Lombardie (31%), mais aussi de l’Emilie-Romagne (20%) et de la Vénétie (15%).

Quels investissements ?

En 2019, les nouvelles implantations représentent environ 26% des projets italiens lancés en France et 53% concernent l’extension d’activités déjà existantes dans l’Hexagone. Une tendance qui pourrait révéler un signal de confiance par rapport au marché français. Les acquisitions des entreprises françaises de la part de sociétés italiennes représentent par ailleurs 21% de l’ensemble des projets.
Les sociétés italiennes ont principalement investi dans les secteurs phares du textile et de la mode (13% des projets), de l’énergie (10% des projets), des softwares et services informatiques (10% des projets) et dans le secteur mécanique (8% des projets).
Autre distinction : dans les secteurs du textile, de la mode et de l’énergie, les entreprises italiennes sont à l’origine d’environ un cinquième du total des projets étrangers lancés en France.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Bombay Appercu
CULTURE

Le saviez-vous : l'Inde est à l'origine du tissu provençal

Le textile est à l’origine d’un lien historique entre l’Inde et la Provence et notamment Marseille. Retour sur les cotonnades indiennes et la naissance du tissu provençal.