Lundi 30 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Caricami : un nouveau projet de sharing economy à Milan

Par Marie-Astrid Roy | Publié le 29/01/2020 à 00:13 | Mis à jour le 29/01/2020 à 10:16
Photo : Une centaine de stations sont pour l'instant diffusées dans Milan
Caricami startup milan

Une startup milanaise s’inspire d’un concept qui fait un tabac en Chine et vient de lancer, à Milan pour le moment, Caricami, un projet de sharing economy permettant de recharger les dispositifs en toute mobilité.

Une batterie presque à plat et impossible de recharger votre téléphone avant d'être de retour à la maison ou au bureau ? La crainte d’être déconnecté, aussi connu sous le nom de nomophobie, est désormais une peur qui touche les plus accros à leur mobile. Sans tomber dans l’excès de la phobie, nombreux sont ceux qui changent leurs plans lorsque la batterie atteint les 20%. Dans le monde hyperconnecté d’aujourd’hui, avoir la possibilité de recharger la batterie de son smartphone devient une nécessité physique, émotive, voire psychologique !

C’est pour répondre à cette exigence que Marco de Palma et Filippo Zanetti ont créé Caricami, un innovant projet de sharing economy permettant de recharger son dispositif en toute mobilité, sans son propre chargeur sous la main, ni source d’énergie fixe ou facile d’accès. « Le concept rencontre un grand succès en Chine depuis quelques années déjà, avec une centaine de millions d’utilisateurs », explique les concepteurs de Caricami en Italie.

La startup milanaise, née en juillet 2019, a lancé en décembre dernier une première centaine de dispositifs à Milan. Les stations de recharges – qui peuvent contenir jusqu’à huit batteries mobiles -, sont pour l’heure diffusées dans des restaurants, pizzerias, bars, des centres esthétiques ou encore chez le coiffeur et barbier. Et un totem de 24 batteries se trouve au palazzo delle Stelline, lieu stratégique qui connaît un important passage. Sur le même principe que les applications dédiées aux voitures, vélos et trottinettes électriques à louer, tous les lieux accueillant des « Caricami » (Charge-moi en français) sont localisés sur une carte interactive, à travers une app téléchargeable gratuitement.

Le dispositif est simple : l’utilisateur nécessiteux peut brancher son téléphone sur place ou bien profiter de la mobilité de la recharge pour l’emmener avec soi et la restituer dans un autre lieu au choix, localisé par l’application. Chaque batterie est dotée d’une puissance de 5000mA, de quoi recharger un téléphone en une demie heure environ. Mais aussi tout type de dispositif présent sur le marché telles que les tablettes et les cigarettes électroniques grâce aux trois connecteurs plus communs (micro USB, Type-C et Lightning).

« Mais selon le principe de la share economy, le but est que l’utilisateur restitue la batterie le plus rapidement possible afin de la rendre disponible », explique Marco de Palma. La démarche se veut également environnementale. Caricami entend éviter la multiplication des recharges et power bank personnels, et contribuer ainsi à la diminution des déchets électroniques et de la pollution environnementale.

La startup entend développer le projet à Milan d’abord, avec l’installation de nouvelles stations jusqu’en dans les gares, les aéroports et autres lieux stratégiques ; à d’autres villes d’Italie ensuite, puis à l’étranger, dont la France.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Milan ?

DÉCOUVERTE

Tour d’Italie à travers ses musées à visiter virtuellement

Les musées du Capitole de Rome, la Galerie d’Ombrie, les Offices de Florence, le musée d’art contemporain de Bolzano... Sélection d’initiatives des musées italiens pour apporter la culture à la maison