Vendredi 22 octobre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

CARTE INTERACTIVE - Quelles sont les conditions d’entrée pour les expatriés ?

Par Damien Bouhours | Publié le 08/08/2021 à 18:00 | Mis à jour le 10/08/2021 à 09:14
Carte des conditions d'entrée des expatriés français dans le monde

Vous êtes déjà expatrié ou vous souhaitez vous expatrier ? Quelles sont les modalités pour rentrer dans votre pays d’expatriation ? Les pays sont-ils ouverts ou bien fermés ? Faudra-t-il effectuer une quarantaine à l’arrivée ? Est-ce que la vaccination change quelque chose ?

 

Alors que les expatriés peuvent circuler librement au sein de l'Union européenne, qu'en est-il dans le reste du monde ? lepetitjournal.com fait le point sur les plus principales destinations d’expatriation dans le monde. Vous les retrouverez dans cette carte interactive qui sera mise à jour régulièrement. N'oubliez pas de consulter nos éditions, les sites des ambassades ainsi que la section Conseils aux voyageurs pour vous assurer d'avoir toutes les informations avant votre départ vers votre destination d'expatriation. 

 

Quelles sont les conditions d'entrée pour les expatriés ? 

Cliquez sur la carte pour en savoir plus en fonction des destinations. 

Carte des restrictions d'entrée dans les destinations d'expatriation

Quelles sont les modalités pour rentrer dans votre pays d’expatriation ? Les pays sont-ils ouverts ou bien fermés ? Faudra-t-il effectuer une quarantaine à l’arrivée ? Est-ce que la vaccination change quelque chose ? lepetitjournal.com fait le point sur les plus grosses destinations d’expatriation

 

Si vous nous lisez sur mobile, retrouvez les différentes informations ci-dessous : 

 

Comment les expatriés peuvent-ils aller en Afrique du Sud ?

Tous les voyageurs arrivant en Afrique du Sud doivent respecter les conditions suivantes :

  • Présenter un test Covid-19 négatif effectué moins de 72 heures avant le départ ;
  • Se soumettre à une prise de température à leur arrivée sur le territoire sud-africain.

Les voyageurs ne peuvent emprunter que 20 postes frontières terrestres et l’un des 5 aéroports suivants : aéroport OR Tambo de Johannesburg, aéroport international de Lanseria, aéroport international du Cap, aéroport international King Shaka de Durban et aéroport international du Kruger Mpumalanga.

Les ambassades et consulats sud-africains dans le monde acceptent de nouveau certaines demandes de visas.

Pour rappel, les voyageurs français bénéficient d’une exemption de visa pour les séjours touristiques d’une durée inférieure à 90 jours.

 

Comment peut-on aller en Argentine ?

En Argentine, compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire, l’accès au territoire national en provenance de l’étranger est ouvert exclusivement :

  • aux ressortissants de nationalité argentine ;
  • aux ressortissants d’autre nationalité résidents en Argentine ;

Mesure de quarantaine obligatoire et réalisation d’un test antigénique et d’au moins deux tests PCR pour tout voyageur autorisé à entrer en Argentine (test PCR moins de 72h avant le départ du vol ; test antigénique à l’aéroport suivi d’un test PCR si le résultat du test antigénique est positif ; test PCR sept jours après l’entrée sur le territoire argentin). La quarantaine est levée après présentation d’un résultat négatif à l’issue du troisième test. En cas de résultat positif du test à l’arrivée en Argentine, le voyageur devra réaliser sa quarantaine dans un établissement prévu à cet effet par les autorités argentines. Les trois tests et les frais éventuels de séjour pour la quarantaine sont à la charge du voyageur. Les personnes pouvant prouver avoir contracté le Covid-19 dans les 90 jours et au moins 10 jours précédant leur voyage sont dispensées de présenter un test PCR négatif.

 

Est-ce que les expatriés peuvent se rendre en Australie ?

Les frontières extérieures de l’Australie demeurent fermées jusqu’à nouvel ordre, pour les voyageurs en provenance de l’étranger, sauf pour les citoyens australiens, les résidents permanents et leurs conjoints et les voyageurs en transit. Les étrangers non-résidents permanents devant impérativement se rendre en Australie doivent solliciter une dérogation. Les voyageurs autorisés à entrer en Australie sont astreints à une quarantaine obligatoire de quatorze jours, à leur charge, dans un lieu désigné par les autorités locales.

 

Comment peut-on se rendre au Bénin ? 

Tous les voyageurs à l’arrivée et au départ de Cotonou sont soumis obligatoirement à des tests Covid-19 : ils doivent s’acquitter d’une redevance forfaitaire Covid-19 de 50 000 FCFA tant au départ qu’à l’arrivée à l’aéroport de Cotonou (ou 75 000 FCFA pour un service premium). Cette redevance donne également droit à un certificat à l’arrivée et au départ de Cotonou. Le gouvernement béninois prend en charge le coût des tests pour les enfants de moins de 5 ans.

L’enregistrement et le paiement en ligne des tests (par carte bancaire ou mobile money) sont obligatoires pour tous les passagers avant leur arrivée ou leur départ à l’aéroport de Cotonou sur ce site.

Les voyageurs débarquant (à l’arrivée) à l’aéroport de Cotonou doivent :

  • S’enregistrer et payer en ligne leurs tests avant leur vol
  • Se soumettre systématiquement au test de dépistage organisé à l’arrivée à l’aéroport. Le forfait permet à chaque voyageur qui arrive par voie aérienne à Cotonou de bénéficier sur place d’un prélèvement oropharyngé / nasopharyngé (PCR) ; il rejoint ensuite son lieu d’hébergement et y attend le résultat qui est disponible en ligne dans les 24 à 48 heures :
    • en cas de résultat positif au test PCR, le voyageur est immédiatement pris en charge gratuitement conformément au protocole en vigueur au Bénin (sur son lieu d’hébergement si possible, sinon sur site dédié) ;
    • en cas de résultat négatif au test PCR, le voyageur pourra mener ses activités dans le strict respect des mesures barrières.

 

Comment peut-on aller au Brésil ?

Il n’y a pas de restriction pour se rendre au Brésil. Il faut cependant que les voyageurs présentent à leur compagnie aérienne, avant l’embarquement :

- un document attestant de la réalisation d’un test RT-PCR négatif ou non réactif au SARS-CoV-2, effectué moins de 72 heures avant l’embarquement. Dans le cas d’un vol avec correspondances ou escales où le voyageur resterait dans une zone réglementée de l’aéroport, la période de soixante-douze heures sera prise en compte pour l’embarquement relatif à la première étape du voyage.

- une Déclaration de santé du voyageur (DSV) dûment remplie, qui devra être présentée sous format imprimé ou de façon numérique (accessible à partir du lien suivant en portugais, en espagnol et en anglais) dans laquelle le voyageur s’engage à respecter les mesures sanitaires en vigueur pendant tout son séjour au Brésil.

La Déclaration de santé du voyageur devra avoir été remplie moins de 72 heures avant l’embarquement pour pouvoir être recevable.

 

Comment les expatriés français peuvent-ils se rendre au Canada ?

Si vous avez déjà un permis de travail, vous pourrez vous rendre au Canada, de même si vous avez le statut de résident permanent. Vous devrez en revanche avoir un plan de quarantaine qui montre de quelle façon vous vous placerez en quarantaine pendant 14 jours lorsque vous arriverez au Canada. Ce plan est obligatoire. Il faut également utiliser ArriveCan pour transmettre ses informations avant son arrivée au Canada.

 

En dehors des ressortissants américains et résidents permanents des Etats-Unis autorisés depuis le 9 août, le Canada n’acceptera qu’à partir du 7 septembre les autres ressortissants étrangers considérés comme entièrement vaccinés, et ce à des fins discrétionnaires (incluant les personnes n’ayant pas encore de permis de travail).

 

Comment les expatriés peuvent-ils se rendre au Cambodge ?

Depuis le 18 novembre 2020, les mesures se sont progressivement durcies pour les voyageurs internationaux au Cambodge. L’arrivée timide du vaccin à l’international ne provoque pour l’instant aucun assouplissement des conditions d’entrée draconiennes imposées par le Royaume.

 

Est-ce que les expatriés peuvent se rendre au Chili ?

Après quatre mois de fermeture partielle des frontières, le gouvernement chilien assouplit les conditions de voyage à partir du lundi 26 juillet, mais sous certaines conditions. Les mesures sanitaires à respecter restent strictes, et la vaccination facilitera l’entrée et la sortie du territoire pour les Chiliens et les étrangers résidents dans le pays.  

 

Est-ce que les expatriés peuvent se rendre en Chine ?

Il ya une Suspension temporaire de l’entrée des ressortissants étrangers en Chine continentale.

Compte tenu de la situation sanitaire internationale, les autorités chinoises ont annoncé le 5 novembre 2020 la suspension temporaire de l’entrée en Chine en provenance de la France des ressortissants étrangers titulaires de visas ou de permis de séjour en cours de validité (site de l’ambassade de Chine en France).

L’entrée des étrangers avec un visa diplomatique de type W, un visa de service de type W, un visa de courtoisie, ou un visa de type C (membres d’équipage d’aéronef), n’est pas affectée, de même que les détenteurs de visas délivrés après le 3 novembre 2020 par les ambassades ou consulats chinois. Les étrangers devant se rendre en Chine pour une raison urgente peuvent présenter des demandes de visas auprès des ambassades et consulats de Chine dont ils relèvent. La délivrance d’un visa pour la Chine relevant de la seule appréciation des autorités chinoises, il vous appartient de vous rapprocher des consulats de Chine afin de savoir si sa situation relève des exceptions permettant la délivrance d’un visa.

Les personnes autorisées à rentrer en en Chine par les autorités chinoises seront toujours soumises aux mesures sanitaires en vigueur (double test : PCR et sérologique IgM dans les deux jours précédant le départ, quarantaine stricte à l’arrivée).

Sont suspendus de façon temporaire les dispositifs de dispense de visa (séjours de transit inférieurs à 24, 72 ou 144 heures, séjours inférieurs à 30 jours sur l’île de Hainan, l’entrée sans visa aux ports de Shanghai des groupes de touristes étrangers par croisière pour 15 jours, l’entrée sans visa de 144 heures dans le Guangdong des groupes d’étrangers venant de Hong Kong et de Macao, l’entrée sans visa dans le Guangxi des groupes de touristes venant des pays de l’ASEAN). Il en est de même pour les personnes de nationalité étrangère titulaires d’une carte de voyage d’affaires de l’APEC.

 

Comment les expatriés français peuvent-ils aller en Corée du Sud ?

L’ambassadeur de Corée du Sud en France a annoncé le 23 juillet 2021 que le Conseil sanitaire sud-coréen a levé l’interdiction d’accès a son territoire pour les voyageurs français. Cependant, ces allègements ne concernent pas les visas tourisme, qui restent, eux, suspendus. Les seuls motifs autorisés pour pouvoir rentrer dans le pays sont les suivants :

  • Il faut être titulaire d’un passeport diplomatique ou officiel
  • Motifs impérieux humanitaires
  • Motifs professionnels
  • Motifs conjugaux ou familiaux

 

Peut-on se rendre aux Emirats Arabes Unis ? 

Les résidents à Dubaï doivent être en possession d’un visa de résidence et d’une carte Emirates ID en cours de validité.

Les autorités de Dubai peuvent soumettre tout voyageur entrant à un nouveau test PCR. Dans l’attente des résultats celui-ci devra rester confiné. Seules les personnes testées positives seront soumises à une quarantaine obligatoire.

 

Est-ce que les expatriés français peuvent aller aux Etats-Unis ?

Les déplacements aux Etats-Unis sont toujours impossibles sauf si une quatorzaine a été effectuée dans un pays en dehors de l’espace Schengen, toujours classé rouge : « Avec Jean-Yves Le Drian et le président de la République, nous ne cessons d'insister auprès des autorités américaines sur leur capacité à se rouvrir. Nous mêmes nous l'avons fait pour les vaccinés du monde entier, quel que soit leur pays de provenance, parce qu'on considère que le vaccin c'est la clé et que ça diminue les risques pour tout le monde », a indiqué Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger.

 

 

Comment les expatriés français peuvent-ils se rendre en Inde ?

Depuis le 21 octobre 2020, le ministère indien de l'Intérieur a autorisé la délivrance de tous les types de visa sauf les visas de tourisme et les visas électroniques

Les visas qui avaient été suspendus, mais dont la période de validité n'est pas expirée sont à nouveau actifs. Les étrangers, dont la période de validité du visa est expirée, peuvent en demander un nouveau auprès des services de visa des postes diplomatiques indiens à l’étranger.

 

Est-ce qu'il est possible de se rendre en Indonésie ?

À compter du 21 juillet 2021 et durant la période d’application des mesures d’urgence « PPKM Darurat », les étrangers, y compris les détenteurs d’un visa électronique (eVisa), ne sont plus autorisés à se rendre en Indonésie, à l’exception des catégories de voyageur suivantes :

  • ressortissants étrangers titulaires d’un visa diplomatique ou de service et ressortissants étrangers titulaires d’un permis de séjour diplomatique ou de service ;
  • ressortissants étrangers titulaires d’un permis de séjour permanent et limité (KITAS/KITAP) ;
  • ressortissants étrangers se rendant en Indonésie à des fins médicales ou humanitaires ;
  • membres d’équipage arrivant sur des navires ou aéronefs de transport.

En outre, depuis le 6 juillet 2021, tous les étrangers qui se rendent en Indonésie doivent présenter un certificat de vaccination (vaccination complète) conforme au protocole vaccinal en vigueur dans leur pays de résidence.

 

À leur arrivée à l’aéroport, outre la présentation d’un test RT-PCR négatif de moins de 72 heures avant le départ accompagné d’un certificat médical rédigé en anglais et du formulaire en ligne indonésien eHAC, les voyageurs seront soumis à un test PCR (à leurs frais), devront observer un isolement (quarantaine) de 8 jours à leurs frais dans un hôtel désigné par les autorités locales et seront à nouveau soumis à un test PCR (à leurs frais) à l’issue de cette quarantaine. Cette quarantaine obligatoire devra être suivie d’une période de confinement volontaire à domicile de six jours. À leur arrivée, tous les voyageurs ont également l’obligation de télécharger l’application de surveillance et traçage du Covid-19 "PeduliLindungi" sur leur téléphone portable.

 

Est-ce que les expatriés français peuvent aller au Japon ?

La délivrance des visas est suspendue jusqu’à nouvel ordre. A ce stade, seuls les résidents étrangers au Japon (titulaires d’une « Residence card ») peuvent aller et venir sans restriction, ainsi que les étrangers justifiant de circonstances impérieuses ou humanitaires pouvant leur permettre d’obtenir un visa à titre exceptionnel. Aucun citoyen français ne peut actuellement entrer au Japon sans visa.

 

Comment peut-on se rendre au Maroc ?

L’état d’urgence sanitaire est en vigueur au Maroc depuis le 20 mars 2020 et est prolongé tous les mois depuis cette date. Dans le cadre de l’état d’urgence, les frontières aériennes, terrestres et maritimes du Maroc sont fermées.

Les autorités marocaines ont annoncé la reprise progressive des vols à compter du 15 juin 2021 selon une classification des pays en deux listes (A et B).

Depuis le 14 juillet 2021, la France est classée dans la liste B.

1. Les passagers vaccinés en provenance de France devront présenter à l’embarquement :

  • un certificat de vaccination complet ;
  • un test PCR négatif de moins de 48h avant la date d’embarquement ;
  • une fiche sanitaire remplie et signée.

2. Les passagers non-vaccinés (ou n’ayant bénéficié que d’une seule dose à la date du départ) en provenance de France :

A) Pour les Marocains et les Français/autres nationalités résidant au Maroc :

Ils devront observer à leur arrivée au Maroc un auto-isolement à domicile de 5 jours, avec un test de dépistage (antigénique rapide ou PCR) au 5ème jour.

Ils devront présenter à l’embarquement :

  • un test PCR négatif de moins de 48h avant la date d’embarquement ;
  • une déclaration sur l’honneur remplie et signée, mentionnant l’engagement pour un auto-isolement à domicile pendant 5 jours, avec un test de dépistage (antigénique rapide ou PCR) le 5e jour ;
  •  une fiche sanitaire remplie et signée.

 

Est-ce que les expatriés peuvent se rendre en Malaisie ?

En raison de l’épidémie de coronavirus Covid-19, la Malaisie a fermé ses frontières à tous les visiteurs étrangers le 18 mars 2020 et ce jusqu’à nouvel ordre. Aucun touriste n’est autorisé à entrer sur le territoire. Les étrangers disposant d’un titre de résident en Malaisie doivent obtenir avant le voyage une autorisation des services de l’immigration pour pouvoir entrer sur le territoire malaisien. Ces autorisations sont délivrées de façon restrictive et sont notamment refusées aux titulaires d’un Long Term Social Visit Pass.

Les Malaisiens et étrangers autorisés à entrer sur le territoire sont soumis à une obligation de quarantaine de 14 jours dans un centre ou hôtel désigné par les autorités malaisiennes, aux frais des personnes entrant sur le territoire. La vaccination n’exonère pas d’accomplir la quarantaine. A leur arrivée, tous les voyageurs doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures et devront effectuer un second test à l’aéroport. Un test PCR sera également demandé au dixième jour et en fin de quarantaine.

 

Comment peut-on se rendre au Mexique ?

Il n’y a aucune restriction pour se rendre au Mexique.  Les autorités mexicaines ont cependant mis en place un code couleur (composé de 4 niveaux : rouge, orange, jaune, vert) pour évaluer la situation sanitaire de chaque État. Cette évaluation de la situation sanitaire est évolutive. Pour plus d’informations, consulter le site des autorités mexicaines.

 

Est-ce que les expatriés peuvent se rendre en Nouvelle-Zélande ?

Depuis le 19 mars 2020, tous les ressortissants étrangers se voient refuser l’entrée en Nouvelle-Zélande. Seuls sont autorisés à entrer sur le territoire :

  • les résidents permanents et leur famille (conjoints, enfants) ;
  • les titulaires d’un visa de résident non-permanent en cours d’utilisation (la première entrée en Nouvelle Zélande ayant déjà eu lieu) ;
  • les diplomates accrédités en Nouvelle-Zélande.

Certaines catégories de travailleurs jugés « essentiels » (personnel de santé, transport aérien et maritime) peuvent postuler auprès des services d’immigration néo-zélandais pour obtenir une autorisation d’entrée dérogatoire.

 

Comment les expatriés peuvent se rendre au Qatar ? 

Les autorités qatariennes ont décidé la reprise de la délivrance de visas pour motifs touristiques, familiaux et d’affaires.

Les pays de provenance sont désormais classés en trois catégories, en fonction de la circulation du virus de la Covid-19 : vert, jaune et rouge. La France a été placée parmi les pays jaunes le 2 août 2021.

Tous les voyageurs en provenance de France et à destination du Qatar, y compris les personnes résidant au Qatar (optionnel), devront s’enregistrer préalablement à leur déplacement sur l’application Ehteraz et fournir sur la même plateforme tous les documents demandés au moins 12 heures avant leur arrivée à Doha (recommandé).

Selon les informations du site du ministère de la Santé publique, les conditions suivantes s’appliquent désormais aux voyageurs en provenance des pays jaunes, dont la France :

Les voyageurs jouissant d’un statut de résident au Qatar en provenance de France ainsi que les non-résidents effectuant des voyages pour affaires, tourisme ou des visites familiales doivent fournir :

un test PCR négatif de moins de 72 heures ;

Les voyageurs sont exemptés de quarantaine s’ils sont pleinement vaccinés avec un vaccin reconnu au Qatar ou guéris de la Covid-19 dans les 12 derniers mois (si diagnostiqués au Qatar), Les mineurs de moins de 11 ans suivent la procédure appliquée à leurs parents.

Les voyageurs non-vaccinés arrivant d’un pays listé jaune, dont la France, devront effectuer une quarantaine de 7 jours (10 jours pour un pays classé rouge et 5 jours pour un pays classé vert) à l’hôtel à leur frais et effectuer un test PCR le 6ème jour. Le 7ème jour, la quarantaine sera levée si le test PCR est négatif.

Pour mémoire, seuls les vaccins suivants sont reconnus au Qatar :
1. Pfizer BioNTech 
2. Moderna
3. Oxford-Astrazeneca 
4. Janssen/Johnson&Johnson (1 dose)

 

Comment les expatriés peuvent-ils se rendre au Royaume-Uni ?

Cette mesure, qui prendra effet dès le 8 août à 4h du matin, intervient après que certaines tensions se soient récemment créées entre les gouvernements français et britanniques. Elle va enfin permettre aux voyageurs doublement vaccinés en provenance de l’Hexagone d’échapper à la quarantaine de dix jours s’appliquant aux personnes ne disposant pas d’un schéma vaccinal complet. En revanche, elle n’est en vigueur qu’en Angleterre et en Ecosse pour le moment.

 

Comment les expatriés peuvent-ils se rendre en Russie ?

Les frontières extérieures de la Russie sont fermées même pour les Français ayant un visa de travail à l’exception des :

  • Étrangers munis d’un titre de séjour permanent («postoïannoe projivanie») ;
  • Personnels diplomatiques et consulaires accrédités ou nommés, et les membres de leur famille ;
  • Chauffeurs des transports internationaux routiers, des équipages d’avions et de navires et des brigades des trains de la communication ferroviaire internationale ;
  • Membres de délégations officielles et des personnes détentrices d’un visa diplomatique ;
  • Personnes détentrices d’un visa privé en lien avec le décès d’un proche ou à raison d’un lien de parenté avec un ressortissant russe ;
  • Personnes transitant par un aéroport russe sans visa.

Les ressortissants étrangers détenteurs d’un permis de travail « VKS » (« HQS » en anglais) sont autorisés à rentrer en Russie (un retour) dès lors qu’ils se sont préalablement fait connaître auprès de l’Association of European Businesses (AEB) dont la liste des détenteurs de VKS ayant émis le souhait de retourner en Russie est transmise aux autorités russes, ou qu’ils ont demandé un retour dérogatoire en Russie auprès de la cellule intergouvernementale présidée par la Vice première ministre Tatiana GOLOKOVA, en passant soit par la Chambre de commerce et d’industrie franco –russe (CCI-FR) soit par le représentant local de leur ministère de tutelle.

 

Les étrangers admis à entrer sur le territoire russe doivent obligatoirement, jusqu’à nouvel ordre, présenter un test PCR négatif, traduit en anglais, dont le prélèvement a été effectué moins de 72h avant l’entrée sur le territoire de la Fédération de Russie et respecter un confinement à domicile de 14 jours. Un résultat négatif à ce test PCR Covid-19 ne dispense pas les titulaires de visas valant permis de travail (VKS et KS) d’une quatorzaine à leur domicile.

 

Comment peut-on se rendre à Singapour ?

Les personnes qui ne sont pas résidents permanents à Singapour doivent obtenir l’autorisation des autorités singapourienne avant de pouvoir revenir à Singapour, sous peine de lourdes sanctions allant jusqu’à l’annulation du titre de séjour suivie d’une expulsion :

 

  1. Les détenteurs d’un permis de travail (« Employment Pass », « S-Pass », « Work Permit », « Work Holiday Pass », etc.) et leur famille (« Dependant Pass », « Long Term Social Visit Pass ») doivent obtenir l’autorisation auprès de l’Immigration & Checkpoints Authority (ICA) par le biais de leurs employeurs qui doivent en faire la demande en ligne. Attention : à partir du 11 mai 2021, les autorisations de retour pour les détenteurs de permis de travail et leur famille revenant de pays à haut risque sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. À l’exception de certains secteurs stratégiques (construction, chantier naval,…), les détenteurs de permis de travail et leur famille ayant déjà obtenu leur autorisation de retour pour une date de retour avant le 5 juillet 2021 ne seront également pas autorisés à entrer sur le territoire singapourien. Les employeurs concernés seront prévenus et devront déposer une nouvelle demande d’autorisation d’entrée ultérieurement. Au 7 mai 2021, les pays à haut risque comprennent tous les pays à l’exception de l’Australie, Brunei, Chine, Hong Kong, Macao, Nouvelle Zélande et Taïwan. La liste des pays est régulièrement mise à jour sur le site de Safetravel (en anglais).
  2. Les étudiants en Student’s Pass (STP), ainsi que ceux qui ont obtenu un accord de principe (« In-Principle Approval ») pour un STP, doivent obtenir l’autorisation auprès du ministère de l’Éducation singapourien (MOE) en soumettant une demande, par le biais de leur université ou école, qui la transmettra au MOE.
  3. Les personnes en «  Long-Term Visit Pass  » (LTVP), délivré par l’Immigration and Checkpoints Authority (ICA), ainsi que celles qui ont obtenu un accord de principe (« In-Principle Approval ») pour un LTVP, doivent obtenir l’autorisation auprès de l’ICA en soumettant une demande par courriel à ICA_nCoV_request@ica.gov.sg.
  4. Toutes les personnes résidant à Singapour et de retour de l’étranger doivent effectuer une quarantaine à leur retour (« Stay-Home Notice »).

Depuis le 24 juin 2021, tous les voyageurs arrivant à Singapour doivent effectuer une quarantaine (Stay-Home Notice) de 14 jours

 

Comment peut-on se rendre dans les territoires d’Outre mer ?

La situation sanitaire liée au Covid-19 évolue fortement ces dernières semaines, et les mesures en vigueur sur les territoires d'Outre-Mer s'adaptent; voici un point d'étape par territoire : informations mises à jour par le Ministère des Outre-Mer les 20 et 30 Juillet 2021. 

 

Est-ce que les expatriés peuvent venir en Thaïlande ?

Les autorités thaïlandaises ont décidé la mise en place de l’état d’urgence à compter du 26 mars 2020, et ont décidé l’interdiction de l’entrée des ressortissants étrangers sur le territoire thaïlandais jusqu’à nouvel ordre.

Il n’y a à ce stade pas de vol commercial ordinaire ouvert au transport de passagers à destination de la Thaïlande.

Il existe toutefois des exceptions à ce principe d’interdiction d’entrée sur le territoire, notamment : les conjoints, parents ou enfants de ressortissants thaïlandais ; les personnes qui détiennent un permis de résidence en Thaïlande ; les personnes détentrices de permis de travail (ainsi que leur conjoint ou enfants) ; les personnes qui étudient dans des institutions reconnues par les autorités thaïlandaises ; les personnes qui nécessitent des soins médicaux en Thaïlande (à l’exclusion des personnes cherchant à se faire soigner pour infection au coronavirus) ; les personnes détentrices de passeport diplomatique ou de service, qu’elles soient déjà en poste, nouvellement affectées ou en mission et leurs conjoint, parents ou enfants.

 

Une bulle permet également aux voyageurs de se rendre dans l’île de Phuket avec un projet pilote intitulé Phuket Sandbox ("bac à sable de Phuket"), un programme qui permet depuis le 1er juillet aux voyageurs de l’étranger vaccinés de séjourner sur l’île sans avoir à effectuer de quarantaine. Les touristes qui auront passé plus de 14 jours à Phuket seront autorisés à se rendre sur d'autres régions de Thaïlande et ne pourront retourner à Phuket que s'ils ont réservé un vol international depuis l'aéroport de l'île, a précisé Tanee Sangrat.

 

Sous quelles conditions peut-on se rendre en Turquie ?

Depuis le 15 mars 2021, pour entrer en Turquie, vous devez remplir un formulaire dans les 72 heures qui précèdent votre voyage, afin que les autorités turques puissent entrer en contact avec vous si nécessaire pendant votre séjour.

Depuis début juin, les personnes qui voyagent avec la compagnie Turkish Airlines, et qui sont vaccinées depuis 14 jours au moins (ou qui fournissent une preuve qu'elles ont été en contact avec le virus au cours des six derniers mois), ne sont plus soumises à la présentation d'un test PCR négatif (passagers de 6 ans et +). Les autres voyageurs doivent fournir la preuve d’un test PCR négatif (de moins de 72h) pour voyager en Turquie. 

 

Comment peut-on se rendre au Vietnam ?

Depuis le 22 mars 2020, il n’est plus possible aux Français ou aux ressortissants étrangers d’entrer sur le territoire vietnamien sans autorisation préalable expresse des autorités vietnamiennes. Seuls les personnels diplomatiques et d’ambassade, les dirigeants d’entreprises, les experts ou travailleurs hautement qualifiés et leur famille, ainsi que les étudiants peuvent en bénéficier. A leur arrivée, ils ont l’obligation d’effectuer une quarantaine de 21 jours à l’hôtel, suivie d’un confinement à domicile de 7 jours.

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
3 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

maxou6669 mar 10/08/2021 - 01:04

Bonjour,aux dernières nouvelles,kitas et kitap ne suffisent plus pour rentrer en Indonésie mais il faut une ci Indonésienne !

Répondre
Commentaire avatar

lacaille lun 09/08/2021 - 06:56

Bonjour, concernant le Cambodge, vous faites une présentation un peu trop rapide et peu parlante au regard de la réalité. Les mesures prises (lockdown, amendes, couvre-feu) se sont certes durcies depuis la propagation du virus (février 2021) et les conditions d'entrée dans le pays sont drastiques, mais c'est bien grâce à ça qu'il est protégé. Par ailleurs, les autorités mènent une vaste campagne de vaccination. A ce jour, 48% de la population "adulte" est déjà vaccinée. En terme d'avancée dans la vaccination, le Cambodge est le 2ème pays d'Asie du Sud-Est après Singapore. En outre, c'est le premier pays de la région ASEAN (et c'est le 2ème pays au monde, après Israël) à avoir lancé la vaccination des jeunes de moins de 18 ans et à avoir pris la décision d'inoculer une 3ème dose pour mieux combattre le variant Delta. Le gouvernement s'est fixé pour objectif d'atteindre le fameux taux d'immunité de 70% en novembre et se donne les moyens d'y arriver. Par ailleurs, il travaille à une réouverture possible des frontières d'ici la fin de l'année.Le bilan est plutôt positif par rapport à bien d'autres pays et ce serait bien que la presse le fasse savoir !

Mona

All Dreams Cambodia

Répondre
Commentaire avatar

damien.bouhours lun 09/08/2021 - 08:55

Bonjour, 

Je vous remercie pour ce commentaire. Il y a un lien dans ce paragraphe qui renvoie vers un article plus complet réalisé par notre édition du Cambodge. 

Bien à vous, 

Répondre

Installation

PUBLIREPORTAGE

Comment organiser son déménagement à l’étranger

Partir vivre à l’étranger nécessite plusieurs préparatifs qui doivent être réalisés des mois à l’avance. Dans cet article, nous allons voir comment organiser son déménagement à l’étranger…

Patrimoine

PUBLIREPORTAGE

Vendre son or : est-ce le bon moment ?

Que l’on soit résident ou expatrié, l’or est un placement financier très sécurisé et une valeur refuge stable, intemporelle et accessible à tous. Après l’avoir acheté, il est d’ailleurs possible de…

Santé

Nouvelle-Calédonie Appercu
COVID-19

COVID-19 : Le confinement strict le week-end est reconduit en Nouvelle-Calédonie

Bien que les indicateurs sanitaires s'améliorent, le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie annonce un confinement strict les week-ends jusqu'à fin octobre dans sa lutte contre la Covid-19.