Jeudi 20 janvier 2022
TEST: 2262

Vaccins, tests, motifs impérieux… Comment voyager entre la France et la Turquie ?

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 04/08/2021 à 03:10 | Mis à jour le 02/12/2021 à 19:55
un aéroport en Turquie

Cet article est mis à jour régulièrement, suivant les évolutions annoncées par les autorités françaises et turques.

Vous êtes nombreux à vous poser un tas de questions sur les formalités de voyages entre la France et la Turquie, et ce, dans un sens comme dans l’autre. Puis-je me rendre en France ? Puis-je faire du tourisme en Turquie ? Faut-il présenter un test PCR alors que je suis vacciné(e) ? Cet article (sans pour autant être exhaustif) a pour vocation de vous aider à y voir un peu plus clair, dans un dense paysage administratif.

Alors que près de 700 000 personnes d’origine turque vivent en France, et que plus de 12 000 Français sont enregistrés aux registres des Français de l’étranger en Turquie, les déplacements entre la France et la Turquie sont très sollicités… Sans compter les nombreux touristes qui souhaitent visiter l’un ou l’autre des deux pays…

Voyager vers la France depuis la Turquie

> Qui peut voyager depuis la Turquie vers la France ?

Les personnes de nationalité française (qui résident en Turquie ou non) peuvent se rendre en France (être français constituant un "motif impérieux"*). Les conjoints étrangers de Français, ainsi que leurs enfants, peuvent également se rendre en France.

Les Turcs dont le "schéma vaccinal" est "complet" (v. supra) peuvent également voyager vers la France. 

Par ailleurs, certaines catégories de personnes, même non vaccinées, peuvent être admises sur le territoire français (plus de détails sur le site du Consulat général de France à Istanbul, en cliquant ICI, rubrique : "Je ne suis pas Français" > Qui peut voyager en France depuis la Turquie).

> Test, documentation : les dispositions à prendre avant de voyager depuis la Turquie vers la France

Depuis le 4 juin 2021, la France publie une carte des pays avec des codes couleur (vert, orange ou rouge). Après avoir été classée "orange" une grande partie de l'été, depuis le 28 août 2021 (en raison de la circulation active de l’épidémie de Covid-19), la Turquie est classée "rouge".

Si jusqu’au 4 décembre 2021, seules les personnes non-vaccinées (ou vaccinées dont le "schéma vaccinal" n'est pas complet -en raison des délais**) doivent présenter à l’embarquement un test PCR négatif ou antigénique de moins de 48h, à partir du 4 décembre, toutes les personnes qui voyagent depuis la Turquie vers la France doivent présenter un test négatif à leur arrivée en France. 

En effet, en vertu du décret n° 2021-1555 du 1er décembre 2021 (modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire), les personnes vaccinées devront présenter le résultat négatif d'un test PCR ou antigénique réalisé moins de 48 heures avant l’embarquement, une déclaration sur l’honneur attestant d’une absence de symptômes d’infection à la Covid-19 et de contact avec un cas confirmé de Covid-19, un justificatif de leur situation vaccinale, et une déclaration sur l'honneur acceptant qu'un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à leur arrivée.

Les personnes non vaccinées devront produire le résultat négatif d'un test PCR réalisé moins de 48 heures avant l’embarquement ou d’un test antigénique de moins de 24h, une déclaration sur l’honneur attestant d’une absence de symptômes d’infection à la Covid-19 et de contact avec un cas confirmé de Covid-19, un engagement sur l’honneur à se soumettre au test antigénique ou à l’examen biologique qui sera réalisé à l’arrivée en France métropolitaine. Par ailleurs, les personnes dont le schéma vaccinal n'est pas complet doivent présenter un justificatif permettant d’attester l’adresse du domicile ou d’un lieu d’hébergement adapté (hôtel ou assimilé) pendant la durée de quarantaine (v. supra).

Vous trouverez en cliquant ICI (pour la circonscription d'Ankara) et ICI (pour la circonscription d'Istanbul) la liste des laboratoires et hôpitaux où vous pouvez faire le test PCR en Turquie (test qui ne devrait pas coûter plus de 250TL).

> L’arrivée en France

À leur arrivée en France, les personnes non vaccinées doivent se soumettre à un test antigénique (en plus du test négatif présenté à l’embarquement).

Les personnes qui n'ont pas reçu leurs deux doses d’un vaccin homologué par l’AEM (Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca ou Johnson & Johnson - une dose pour ce dernier) depuis au moins 7 jours, devront se soumettre à une quarantaine de 10 jours (prononcée par arrêté préfectoral à leur arrivée en France), et dont les frais seront entièrement à leur charge. Le respect de cette quarantaine fera l’objet de contrôles par les autorités françaises. La violation de cette mesure peut entraîner une amende de 1000 € (majorée en cas de récidive).

> La question du "pass sanitaire" en France

Depuis le 21 juillet 2021, le pass sanitaire est obligatoire en France pour avoir accès à certains lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes (cinémas, salles de sport etc.). À partir du 9 août, il est aussi nécessaire pour se rendre dans les cafés, restaurants, mais aussi pour voyager (avion, train etc.).

Si vous vous rendez en France, et que vous souhaitez effectuer la conversion d'une vaccination faite en Turquie (vaccin homologué par l'AEM) pour obtenir votre pass sanitaire, cliquez ICI pour retrouver la procédure à suivre.

Voyager vers la Turquie depuis la France

> Qui peut voyager depuis la France vers la Turquie ?

Même si la Turquie accueille les touristes "à bras ouverts" (exemption des restrictions etc.), il n’est pas possible pour tous les Français d'y voyager facilement.  

Pour s’y rendre, il faut : soit être résident (titulaire d’un permis de résidence ou de travail), être citoyen turc, être vacciné depuis 14 jours au moins, ou bien justifier d’un "motif impérieux" (en cliquant ICI, retrouvez la liste indicative des motifs impérieux - attestation de sortie du territoire métropolitain vers un pays de la zone orange) pour les personnes non vaccinées, ou dont le schéma vaccinal n’est pas complet. 

> Test, documentation : dispositions à prendre avant de voyager depuis la France vers la Turquie

Depuis le 15 mars 2021, pour entrer en Turquie, vous devez remplir un formulaire dans les 72 heures qui précèdent votre voyage, afin que les autorités turques puissent entrer en contact avec vous si nécessaire pendant votre séjour.

Depuis début juin, les personnes qui voyagent avec la compagnie Turkish Airlines***, et qui sont vaccinées depuis 14 jours au moins (ou qui fournissent une preuve qu'elles ont été en contact avec le virus au cours des six derniers mois), ne sont plus soumises à la présentation d'un test PCR négatif (passagers de 6 ans et +). Les autres voyageurs doivent fournir la preuve d’un test PCR négatif (de moins de 72h) pour voyager en Turquie. 

Pensez bien à vous inscrire sur Ariane avant/pendant votre séjour en Turquie.

> L’arrivée en Turquie

Pour vous déplacer en Turquie, vous aurez besoin d’un code HES ; celui-ci est généré automatiquement lorsque vous remplissez le formulaire obligatoire pour entrer sur le territoire turc (v. supra).

> La question du "pass sanitaire" turc

Depuis le 6 septembre 2021, il est obligatoire de présenter un "pass sanitaire" (preuve de vaccination, PCR négatif de moins de 48h, ou certificat de rétablissement Covid-19) pour pouvoir se déplacer dans certains lieux (cinéma, théâtre, trajets interurbains etc.). Ce pass est actuellement relié au code HES.

Bon à savoir avant de voyager 

- En France : Le "pass sanitaire", mis en place cet été par le gouvernement, permet de vérifier le statut vaccinal (le résultat d’un test négatif ou le certificat de rétablissement) d’une personne majeure, lui permettant l’accès à un lieu ou événement accueillant plus de 50 personnes. Il peut être généré soit au format numérique via l’application TousAntiCovid, soit au format papier en présentant directement les différents documents (test RT-PCR ou attestation de vaccination). Les exploitants des événements / établissements concernés contrôlent ainsi à l’entrée le "pass" en scannant le QR Code présent sur les documents numériques ou papiers. 

Le port du masque est obligatoire en intérieur, il est redevenu obligatoire en extérieur dans certains départements et communes de France.

- En Turquie : Le port du masque est obligatoire en intérieur comme en extérieur (sous peine d'une amende de 900TL). 

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de l’ambassade de France en Turquie, ou le site du consulat général de France à Istanbul.

_______________________

(*) Pendant près de 6 semaines, entre fin janvier et début mars 2021, les Français de Turquie étaient empêchés de voyager en France sans la preuve d'un "motif impérieux". 

(**) Sont considérées comme personnes vaccinées (avec un vaccin reconnu par l’AEM), ayant un "schéma vaccinal complet" : 1/ les personnes vaccinées depuis 7 jours avec les vaccins Pfizer-BioNTech, Moderna ou AstraZeneca, 2/ les personnes vaccinées depuis 28 jours avec le vaccin Janssen, 3/ les personnes vaccinées depuis 7 jours (une seule injection nécessaire) pour celles qui ont un antécédent de Covid-19. Par décret du ministère de la Santé, publié le 23 septembre 2021, les autorités françaises avaient étendu la définition juridique du schéma vaccinal complet. Par ailleurs, les personnes vaccinées contre la Covid-19 en Turquie avec 2 doses du vaccin Sinovac + 1 dose du vaccin BioNTech, voyaient leur schéma vaccinal considéré comme "complet" par les autorités françaises, 7 jours après avoir reçu la dose du vaccin BioNTech. 

Les vaccins actuellement reconnus par l'AEM sont : Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

(***) Pour les personnes qui voyagent en Turquie via une autre compagnie, se renseigner directement auprès de la compagnie aérienne.

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Ness lun 21/06/2021 - 22:55

Et l'isolement de 7 jours à l'arrivée en France sert à quoi si le test PCR est négatif ?!

Répondre
Commentaire avatar

Yaz mar 15/06/2021 - 20:19

Bonjour, La France impose les motifs impérieux alors que d’autres pays européens n’imposent pas cette condition. Encore un bel exemple d’incohérence qui prouve que cette disposition est plus politique que sanitaire… Quelle hypocrisie.

Répondre