Samedi 31 juillet 2021

Motifs impérieux, PCR, quarantaine, vaccin… Voyager entre la France et la Turquie

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 17/06/2021 à 22:30 | Mis à jour le 18/07/2021 à 22:28
un aéroport en Turquie

Cet article est mis à jour régulièrement, suivant les évolutions annoncées par les autorités turques et françaises.

Vous êtes nombreux à vous poser un tas de questions sur les formalités de voyages entre la France et la Turquie, et ce, dans un sens comme dans l’autre. Puis-je me rendre en France ? Puis-je faire du tourisme en Turquie ? Faut-il présenter un test PCR alors que je suis vacciné(e) ? Suis-je soumis(e) à une quarantaine obligatoire ? Cet article (sans pour autant être exhaustif) a pour vocation de vous aider à y voir un peu plus clair, dans un dense paysage administratif.

Alors que près de 700 000 personnes d’origine turque vivent en France, et que plus de 12 000 Français sont enregistrés aux registres des Français de l’étranger en Turquie, les déplacements entre la France et la Turquie sont très sollicités… Sans compter les nombreux touristes qui rêvent de visiter l’un ou l’autre des deux pays…

Voyager vers la France depuis la Turquie

> Qui peut voyager depuis la Turquie vers la France ?

Depuis que la France a levé la nécessité de "motifs impérieux"* pour les Français vivant en Turquie et souhaitant se rendre en France (suite à la décision du Conseil d’État en date du 12 mars 2021), les personnes qui ont la nationalité française et qui résident en Turquie peuvent se rendre en France (être français constituant un "motif impérieux"). Les conjoints étrangers de Français (ainsi que leurs enfants) peuvent également se rendre en France.

Par ailleurs, certaines catégories de personnes peuvent être admises sur le territoire français, comme les ressortissants de pays tiers, titulaires d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français, ou encore les travailleurs du secteur des transports terrestres, maritimes et aériens ou prestataires de services de transport etc.

Il faut bien noter que les frontières de l’espace Schengen sont actuellement fermées aux ressortissants turcs.

> Test PCR, documentation : les dispositions à prendre avant de voyager depuis la Turquie vers la France

. Les personnes de 11 ans et plus non vaccinées (ou personnes vaccinées dont le "schéma vaccinal" n'est pas complet -en raison des délais-, v. ci-dessous) doivent présenter à l’embarquement un test PCR négatif de moins de 72h (ou un test antigénique de moins de 48h) pour voyager vers la France depuis la Turquie. 

Vous trouverez en cliquant ICI (pour la circonscription d'Ankara) et ICI (pour la circonscription d'Istanbul) la liste des laboratoires et hôpitaux où vous pouvez faire le test PCR en Turquie (test qui ne devrait pas coûter plus de 250TL).

Les personnes qui ne sont pas vaccinées doivent présenter à l’embarquement pour la France, et aux autorités françaises à l’arrivée en France : (1) un engagement sur l’honneur à se soumettre aux règles relatives à l’entrée sur le territoire national métropolitain et (2) une attestation de déplacement vers la France métropolitaine depuis un pays de la zone orange.

. À partir du 18 juillet, sont considérées comme ayant un "schéma vaccinal complet", les personnes vaccinées depuis 7 jours avec les vaccins Pfizer-BioNTech, Moderna ou AstraZeneca, ou 28 jours avec le vaccin Janssen, et n'ont plus besoin de présenter de tests PCR ou antigéniques pour se rendre en France. 

> L’arrivée en France

À l'arrivée, les autorités peuvent demander aux passagers non vaccinés, aléatoirement, de se soumettre à la réalisation d’un test antigénique (en plus du test négatif présenté à l’embarquement).

A partir du jeudi 17 juin, les personnes qui n'ont pas reçu leurs deux doses d’un vaccin homologué par l’Agence européenne du médicament (Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca ou Johnson & Johnson - une dose pour ce dernier) depuis au moins 14 jours, doivent effectuer un auto-isolement de 7 jours**. Les personnes qui ont reçu leurs deux doses d'un vaccin homologué ne sont pas soumises à un isolement. 

> La question du "pass sanitaire" en France

Plus d'informations à venir

À noter que les tests sont gratuits sur le territoire français pour les Français de l'étranger qui ne disposent pas d'un schéma vaccinal complet. 

Voyager vers la Turquie depuis la France

> Qui peut voyager depuis la France vers la Turquie ?

Même si la Turquie accueille les touristes "à bras ouverts" (exemption des restrictions etc.), depuis le 31 janvier 2021, il n'était pas possible pour les Français de s'y rendre, à moins qu’ils n'y soient résidents (titulaires d’un permis de résidence ou de travail), ou bien qu’ils justifient d’un "motif impérieux".

Le 4 juin, la France a publié une carte des pays avec des codes couleur (vert, orange ou rouge). D'abord classée rouge, la Turquie est, à compter du 17 juin, classée orange, ce qui signifie que les personnes qui sont vaccinées depuis 14 jours au moins (vaccin homologué par l'agence européenne du médicament) peuvent voyager vers la Turquie sans présenter de motif impérieux. Néanmoins, les personnes non vaccinées demeurent soumises à la nécessité de présenter un motif impérieux*** (en cliquant ICI, retrouvez la liste indicative des motifs impérieux - attestation de sortie du territoire métropolitain vers un pays de la zone orange). 

> Test PCR, documentation : dispositions à prendre avant de voyager depuis la France vers la Turquie

Depuis le 15 mars 2021, pour entrer en Turquie, vous devez remplir un formulaire dans les 72 heures qui précèdent votre voyage, afin que les autorités turques puissent entrer en contact avec vous si nécessaire pendant votre séjour.

Depuis que la Turquie a assoupli ses restrictions pour le mois de juin, les personnes qui voyagent avec la compagnie Turkish Airlines****, et qui sont vaccinées depuis 14 jours au moins (ou qui fournissent une preuve qu'elles ont été en contact avec le virus au cours des six derniers mois), ne sont plus soumises à un test PCR négatif (passagers de 6 ans et +) de moins de 72 heures avant l’embarquement.

Les autres voyageurs doivent fournir la preuve d’un test PCR négatif pour voyager en Turquie. 

Pensez bien à vous inscrire sur Ariane avant/pendant votre séjour en Turquie.

> L’arrivée en Turquie

Pour vous déplacer en Turquie, vous aurez besoin d’un code HES ; celui-ci est généré automatiquement lorsque vous remplissez le formulaire obligatoire pour entrer sur le territoire turc (v. supra).

Bon à savoir avant de voyager 

En France : Depuis le 19 mai, les terrasses des cafés et restaurants accueillent le public. À partir du 9 juin, les restaurants ont pu rouvrir leurs salles (jauge 50%), et un couvre-feu est appliqué à partir de 23h ; mais ce dernier sera levé le dimanche 20 juin. A partir du 17 juin, le port du masque n'est plus obligatoire à l'extérieur (hormis rassemblements). 

En Turquie : le pays est en phase de "normalisation progressive", c’est-à-dire que depuis le 1er juin, les cafés et restaurants ont rouverts (jauge par table limitée – distance nécessaire entre les tables instaurée) entre 7h et 21h. Un couvre-feu est en vigueur la semaine et le samedi entre 22h et 5h, et le dimanche toute la journée (du samedi 22h au lundi 5h).

"L’exception turque" fait que les touristes sont exemptés de toute restriction.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de l’ambassade de France en Turquie, ou le site du consulat général de France à Istanbul.

________

(*) Pendant près de 6 semaines, entre fin janvier et début mars, les Français de Turquie étaient empêchés de voyager en France sans preuve de "motif impérieux"

(**) En pratique, cet isolement de 7 jours se fait "sur l’honneur"

(***) Pour les personnes en provenance de France, qui ne disposent pas de "motifs impérieux", et qui souhaitent "à tout prix" se rendre en Turquie, il est possible (selon nos informations) d’emprunter - notamment - des aéroports de Suisse, Belgique, Allemagne ou Luxembourg. Toutefois, si votre voyage ne revêt pas de caractère urgent, lepetitjournal.com Istanbul vous recommande d’attendre la levée des restrictions ("motifs impérieux")

(****) Pour les personnes qui voyagent en Turquie via une autre compagnie, veuillez vous renseigner directement auprès de la compagnie aérienne

 

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Ness lun 21/06/2021 - 22:55

Et l'isolement de 7 jours à l'arrivée en France sert à quoi si le test PCR est négatif ?!

Répondre
Commentaire avatar

Yaz mar 15/06/2021 - 20:19

Bonjour, La France impose les motifs impérieux alors que d’autres pays européens n’imposent pas cette condition. Encore un bel exemple d’incohérence qui prouve que cette disposition est plus politique que sanitaire… Quelle hypocrisie.

Répondre

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
PHOTO

Covid-19 : les anti pass-sanitaire et antivax manifestent au Congrès à Nouméa

Retour en images sur la manifestation de ce samedi 31 Juillet devant le Congrès de Nouméa, cortège formés d'anti-vaccins et d'anti-pass sanitaire qui exultent leur droit à la liberté individuelle.