TEST: 2283

Octobre rose : un anniversaire pas comme les autres

Par Julie Lehrmann | Publié le 03/10/2021 à 15:33 | Mis à jour le 03/10/2021 à 17:16
Le gâteau d'anniversaire pour les 35 ans de Rome Accueil

Le 1er octobre au soir, Rome Accueil a organisé à l'occasion de ses 35 ans une soirée de sensibilisation contre le cancer du sein. Parée de sa plus belle couleur, le rose, symbole de lutte et de mobilisation pour cette noble cause.

 

35 ans c’est un bel âge. C’est la jeunesse avec de l’expérience, indique l’ambassadrice française, Élisabeth Beton-Delègue, dans les jardins de la Villa Bonaparte.

Pour son anniversaire, l’association Rome Accueil a choisi pour thème La vie en rose. À but caritatif, Rome Accueil a décidé de soutenir deux associations, Susan G. Komen Italia qui lutte contre le cancer du sein mais également une association aidant les sinistrés de Haïti. Pour ce fait, une tombola a été organisée avec 60 lots à la clef. Parmi eux, des bouteilles de 1L d’huile d’olive traditionnelles ou encore une séance chez le coiffeur par exemple.

 

La soirée de Rome accueil

 

La campagne « Race of the cure 2021 » est organisée par l’association Sausan G. Komen Italia. Présente durant tout le mois d’octobre à Rome, Bari, Bologne, Brescia, Matera, Naples et Pescara.  Vous pouvez soutenir cette campagne également sur la page internet dédiée à la course. Ils agissent pour permettre des dépistages faciles d’accès pour toutes et soutenir les laboratoires, mais bien plus encore. Il est également possible de participer à cette importante campagne ou de prendre contact au 06.3540551 et par mail : partecipanti.race@komen.it .

 

Le cancer du sein, un drame mondial

Tous les convives portaient le célèbre ruban rose, symbole de la lutte internationale contre le cancer du sein. L’objectif de ce mois si important est de sensibiliser avant tout, et de mobiliser les gens contre cette maladie, qui, rappelons-le, est le cancer le plus diagnostiqué chez la femme dans le monde. En effet, on dénombre pas moins de 58.500 nouveaux cas chez les femmes chaque année (chiffres de 2018) en France, et le cancer du sein tue plus de 12.000 femmes par an. C’est pour cette raison qu’il est important, passé les 50 ans, de réaliser un dépistage afin de détecter des éventuels symptômes et ainsi traiter la tumeur le plus rapidement possible.

Julie Lehrmann

Julie Lehrmann

La curiosité est un vilain défaut. Moi c’est Julie Lehrmann et j’en ai fais une passion : le journalisme. Conter et mettre en lumière les histoires de chacun est ce qui m’anime au quotidien.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.