TEST: 2283

Qui a peur du rose ? Ria Lussi à la galerie d’art contemporain Maja Arte

Par Anaïs Lucien-Belliard | Publié le 02/10/2021 à 15:45 | Mis à jour le 02/10/2021 à 15:45
Photo : la rosa presuntuosa, une œuvre de l'artiste milanaise Ria Lussi.
la rosa presuntuosa_ria lussi

Du 30 septembre au 13 novembre, venez découvrir la mostra « Qui a peur du rose ? », à la galerie d’art contemporain Maja Arte. Il s’agit d’une exposition de l’artiste plasticienne Ria Lussi, qui présentera sa toute nouvelle série d’œuvres picturales sur le thème de l’égalité des genres dans l’univers de l’art contemporain. Invité par Daina Maja Titonel à clore deux années d’exposition consacrées aux artistes féminines, la Milanaise de naissance, nous offre un point de vue plein d’ironie et de provocation sur un thème de société brulant.

 

Vous pourrez ainsi découvrir dix-sept autoportraits peint à l’acrylique, sous forme de médaillon, où les adjectifs attribués régulièrement aux diverses teintes de roses sont entièrement remis en question.

« Qui a peur du rose » ?

Le travail de Ria Lussi est plein de finesse et de grâce. Elle nous invite à repenser notre perception du rose au travers de figures immaculées et métaphoriques.

 

« Qui a peur du rose » ?
Ria Lussi. Leonardo. 2016. Verre de Murano (36 x 41 x 15 cm). Exemplaire unique réalisé par le maître verrier Silvano Signoretto, à Murano dans le Studio Berengo.

 

L’exposition Chi ha paura del Rosa  sera complétée par la présence du buste de Léonard de Vinci en cristal de Murano, de trois chapelets en verre soufflés par le maître verrier Silvano Signoretto, ainsi que d’une stupéfiante représentation d’Irène l’Athénienne, unique impératrice régnante de l’histoire de l’Empire romain d’Orient et d’Occident en quinze siècles.

 

Ria Lussi Irene
Ria Lussi. Irene. 2016. (1/ 54 x 17 x 28 cm - 2/ 40 x 16 x 31 cm). Deux œuvres réalisées par le maître verrier Silvano Signoretto, à Murano dans le Studio Berengo.

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale