Samedi 17 avril 2021

Les plus belles bibliothèques de Rome

Par Michela Micheli | Publié le 02/03/2021 à 08:25 | Mis à jour le 02/03/2021 à 08:25
Photo : Bibliothèque Angelica fondée en 1604 par Angelo Rocca
« Une bibliothèque, c'est le carrefour de tous les rêves de l'humanité » écrivit très justement Julien Green. Il est possible que l’auteur ne se référait pas particulièrement à la ville de Rome, pourtant la capitale regorge de bibliothèques historiques fascinantes.

« Une bibliothèque, c'est le carrefour de tous les rêves de l'humanité » écrivit très justement Julien Green. Il est possible que l’auteur ne se référait pas particulièrement à la ville de Rome, pourtant, la capitale regorge de bibliothèques historiques fascinantes.

 

La bibliothèque Angelica

Avec ses 120.000 volumes allant de la pensée augustinienne, à l’histoire de la Réforme, en passant par celle de la Contre-Réforme, la bibliothèque Angelica, située sur la place Saint-Augustin, fut la première bibliothèque européenne ouverte au public. Fondée en 1604 par Angelo Rocca, elle est depuis 1940 le siège de l’Académie Littéraire d’Arcadia. Depuis 1975, elle relève du Ministère pour les Biens et Activités culturels et du Tourisme.

 

Biblioteca di Archeologia e Storia dell'Arte

Fondée en 1875, la bibliothèque du Palais Venise, également connu sous le nom de « Palais Barbo », est la plus grande bibliothèque d’archéologie et d’histoire de l’art de Rome. Depuis 1922, elle réside au premier étage du Palais Venise et conserve des volumes concernant l’art et l’archéologie, mais aussi des dessins, des manuscrits et des brochures. Elle est un point de référence pour les chercheurs, toutes disciplines confondues. Depuis 1987, notamment grâce au don de la Surintendance Capitoline, la Salle Barbo et la Salle de la Croisière font partie intégrante de la bibliothèque, tandis que l’Institut National d’Archéologie et d’Histoire de l’Art – établissement fondé en 1918 par Corradi Ricci – s’occupe de la documentation bibliographique. Depuis 2015, la bibliothèque du Palais Venise fait partie du Pôle Muséal du Latium.

 

La Bibliothèque de l'Académie Nationale des Lincei et Corsiniana 

La bibliothèque de l’Académie Nationale des Lyncéens et Corsiniana, conserve les collections d’origine des Corsini et des Lyncéens. Située à l’intérieur du Palais Corsini, cette somptueuse bibliothèque conserve et valorise des manuscrits grecs, latins et orientaux, ainsi que des dessins et des estampes. Cette bibliothèque est divisée en trois sections : la Corsiniana, l’Académique et l’Orientale. Née en 1924 à la suite d’un don de Leone Cateani, la bibliothèque conserve le noyau original de la bibliothèque de Cesa ainsi que des archives historiques.

 

La bibliothèque universitaire Alexandrine

La bibliothèque universitaire Alexandrine fut fondée en 1667, à partir d’un projet et par la volonté du Pape Alexandre VII, à l’image de bibliothèque du Studium Urbis. Centre de culture et d’histoire, on y trouve de magnifique collections historiques, 452 manuscrits, volumes de la littérature italienne, et plus de 40.000 thèses provenant de nombreuses universités.

 

La bibliothèque Apostolique Vaticane

La bibliothèque Apostolique Vaticane naît à la suite d’un projet du Pape Nicolas V, repris et complété par Sixte IV qui, par la bulle Ad Decorem Militantis Ecclesiae, nomma un bibliothécaire et donna le soutien économique nécessaire.  Au XVI siècle, la bibliothèque s’enrichit grâce à Léon X qui achète des manuscrits et des livres imprimés. Puis, Grégoire XIII sépare le matériel archivistique et Paul V fonde les Archives secrètes du Vatican. Au XVII siècle, la bibliothèque Apostolique Vaticane est ensuite enrichie par l’arrivée d’ouvrages provenant de bibliothèques princières et privées entières. Entre-temps, des sections dédiées à des collections d’antiquités et d’art voient le jour.  En 1757 naît le Musée Sacré et en 1785 le Cabinet des Estampes.  Ouverte au public avec le Pape Léon XIII, la Bibliothèque Apostolique Vaticane conserve un patrimoine composé de 150.000 estampes, dessins et matrices.

 

Information et horaires :

La Bibliothèque Angelica | Place de Saint Augustin, 8/ 066840801 – Ouverte les lundi et vendredi de 8h30 à 13h45 et les mardi, mercredi et jeudi de 8h30 à 18h30

Bibliothèque archéologie et histoire de l’art | Place Venise, 3 – Temporairement fermée

Bibliothèque Alexandrine | Esplanade Aldo Moro, 5 – Ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 19h15 (Réservation obligatoire sur le site) 

Bibliothèque de l’Académie National des Lyncéens et Corsiniana | Rue de la Lungara, 10 – Ouverte les lundi-vendredi de 9h à 14h

Bibliothèque Apostolique Vaticane | Cour du Belvédère, V (Vatican) – Actuellement ouverte aux chercheurs sur réservation

 

Pour en savoir davantage sur les heures de consultation des volumes spéciaux, consulter les sites des établissements cités ci-dessus.

 

 

Nous vous recommandons

Michela Micheli

Michela Micheli

Michela Micheli est une journaliste passionnée par l'historie de l'art, la littérature française, la culture et les voyages.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Les astuces pour trouver un billet de train pas cher

Il est bien évidemment difficile de se projeter pour voyager, les règles à ce sujet changeant constamment. Cependant, qu’il s’agisse d’un retour à la maison pour voir la famille ou d’un projet de…