Vendredi 23 avril 2021

Trois musées à visiter pendant les vacances de Février

Par Michela Micheli | Publié le 22/02/2021 à 17:35 | Mis à jour le 22/02/2021 à 17:42
Photo : Des visiteurs dans la Chapelle Sixtine, au Vatican, le 1er juin 2020. Photo: Franco Origlia/Getty Image
""

Il y a des lieux où le temps semble s’être arrêté ; des espaces où l’art, l’histoire et la magie s’unissent ensemble pour donner vie à un spectacle sans mesure. Depuis le 1er février, le Latium est de retour en zone jaune ; et par voie de conséquence, tous les musées civiques ainsi que le parc archéologique du Colisée sont à nouveau disponibles pour nous offrir leur contingent d’émotions. En ces temps particulièrement sombres, les extraordinaires chefs-d’œuvre conservés dans les musées de la Ville Éternelle viennent comme pour éclairer chacun de nos chemins.

 

L’intérieur du Palazzo Nuovo. Photo Ben-Snooks

 

Les Musées Capitolins

L’histoire des Musées Capitolins prend racine en 1471, lorsque le Pape Sixte IV offre au peuple romain quatre des plus célèbres statues de bronze d’alors, à savoir : la Louve Capitoline, le Rachidien, le Camille et la tête du Colosse de Constantin. En 1603, le Pape Clément VIII entreprit la construction du Nouveau Palais, et à partir de 1734 le plus ancien musée du monde fut enfin ouvert au grand public. Au milieu du XVIII siècle, le Pape Benoît XIV fonda la Pinacothèque Capitoline, qui conserve aujourd’hui certaines des plus belles œuvres de Rubens, Titien, Pierre de Cortone et des Carracci.

 

La statue de l’empereur Constantin II. Photo Alessio-Damato.

 

Les Musées Capitolins se trouvent sur la place du Capitole et se composent de deux édifices imposants ; d’une part, le Palais Nouveau dédié aux œuvres sculpturales, parmi lesquelles se trouvent les copies romaines de la Vénus Capitoline et le Discobole de Myron, et d’autre part, le Palais des Conservateurs. Les deux bâtiments sont reliés entre eux par la Galerie Lapidaire, un passage souterrain abritant des œuvres fascinantes. L’une des zones les plus importantes du Palais des Conservateurs est sans aucun doute la « Salle de Verre », où se trouve la statue équestre en bronze de Marc Aurèle. Cette dernière représente l’empereur, la main droite levée en signe de pacification des peuples.  

 

Copie romaine du Discobole de Myron, sculpteur grec du Vème siècle av. J-C.

 

Jusqu’au 31 décembre 2021, les visiteurs pourront admirer l’exposition « L’héritage de César et la conquête du temps », dans la salle de la Louve, au Palais de Conservateurs. Il s’agit d’un projet d’exposition multimédia racontant l’histoire de la Rome antique au travers des Fastes Capitolins.   

 

Copie romaine de la Vénus Capitoline de Praxitèle, sculpteur du IVe siècle av. J-C.

 

La Villa Borghèse

Au milieu du cœur vert de Rome, dans le parc de la Villa Borghèse, se dresse une galerie du même nom. Voulue par le Cardinal Scipion Borghèse et réalisé à partir de 1612 par les architectes Flaminio Ponzio et Giovanni Vasanzio, la Galerie Borghèse marque le triomphe l’art. Elle accueille une vaste collection de peintures et de sculptures du XVIIème siècle.  Dans les vingt salles de l’édifice, sont exposées les suggestives peintures du Caravage, de Raphaël, d’Antonello da Messina, du Titien, de Giovanni Bellini, de Guido Reni, et du Corrège.  

 

Façade de la Galerie Borghèse - Rome

 

Dans la « Salle du Vase » on peut admirer la statue de Canova représentant Paolina Borghèse comme Vénus victorieuse. La troisième salle accueille elle, Apollon et Daphné, la superbe sculpture en marbre réalisée par le Bernin, entre 1622 et 1625. En outre, tout au long du mois de février, continue l’initiative « Vous nous avez manqué ». Ainsi tous les jours, à partir de midi, dans la salle XIX, la directrice Francesca Cappelletti, en compagnie d’un historien de l’art ou d’un restaurateur approfondira le thème de la danse champêtre de Guido Reni.  

 

Canova, Paolina Borghèse comme Vénus victorieuse (1808) - Sculpture sur marbre (92 × 192 cm)

 

Les Musées du Vatican

Fondés en 1506 par le Pape Jules II et ouverts au public en 1771, les Musées du Vatican abritent des chefs-d’œuvre de l’art ancien, paléochrétien, médiéval, moderne (Renaissance) et contemporain. Celui qui franchit le seuil des Musées du Vatican se retrouve face à des œuvres d’art d’une extraordinaire magnificence, à l’image du Groupe sculptural du Laocoon et de L’Apollon du Belvédère visible dans la cour du Belvédère.

 

 

Dans la Pinacothèque Vaticane, fondée par le Pie VI, le visiteur pourra également apprécier les dix tapisseries sur carton réalisées à Bruxelles, par Raphaël, ainsi que quelques-unes des plus célèbres peintures du peintre originaire d’Urbino, telles que La Transfiguration, La Madone de Foligno et Le Couronnement de la Vierge, mais aussi les « Chambres » qui lui furent attribuées, à l’image de La Chambre des Signatures, La Chambre d’Héliodore, La Chambre de l’Incendie de Borgo, et de La Salle de Constantin.

 

Raphaël, Le Couronnement de la Vierge (1502-03) - Huile sur toile (267 x 163 cm)

 

Mais le temps s’arrête soudainement devant la magnificence de la Chapelle Sixtine, symbole du triomphe de l’Église catholique dans l’art.  Érigée dans le complexe des Palais du Vatican entre 1477 et 1481, la Chapelle Sixtine fut construite afin de réaffirmer l’autorité pontificale de Sixte IV. Avec ses fresques du Pérugin, de Cosimo Rosselli, de Sandro Botticelli, de Ghirlandaio (fresques de la voûte) et son fameux Jugement Dernier peint par le peintre Michel-Ange sur le mur de l’autel, la Chapel Sixtine est le cœur battant des Musées du Vatican.

 

Michel-Ange, Jugement Dernier (1536-41) - Fresque (1370 × 1220 cm)

 

Informations pratiques :  

Musée Capitolins : Place du Capitol, 1 – Du lundi au vendredi de 9h30 à 19h (Achat des billets en ligne recommandé)

Galerie Borghèse : Esplanade Scipion Borghèse, 5 – Du lundi au vendredi de 9h à 19h (Réservation obligatoire sur le site Visita | Galleria Borghese - Sito Ufficiale (beniculturali.it) ou 06 32810

Musées du Vatican : Cité du Vatican – Du lundi au samedi de 8h30 au 18h30. Fin des entrées à partir 16h30  (Réservation obligatoire sur le site Musei Vaticani – Sito ufficiale)

 

Nous vous recommandons

Michela Micheli

Michela Micheli

Michela Micheli est une journaliste passionnée par l'historie de l'art, la littérature française, la culture et les voyages.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Rome

TÉMOIGNAGES

Témoignage : Vivre un Erasmus à Rome en temps de Covid

Carolina, Mathilde et Aurore témoignent pour la rédaction de leur année d’Erasmus à la Sapienza, une expérience qui, malgré la pandémie, est décrite comme épanouissante et enrichissante.

Expat Mag

MEDIAS

Fill’expat: le podcast au féminin pour sauter le pas de l’expatriation

Fill’expat, c’est le podcast francophone qui donne les clés pour s’expatrier. Toutes les semaines, Kelly Barichello interroge des femmes francophones qui ont fait le choix de s’installer à l’étranger.