Vendredi 13 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La crise des déchets prend de l’ampleur à Rome

Par Vincent Rochette | Publié le 06/01/2019 à 21:00 | Mis à jour le 06/01/2019 à 21:12
Déchets Rome Année 2019

Le problème de la collecte des déchets domestiques n’est pas nouveau à Rome.  Depuis le 11 décembre, toutefois, la situation semble hors de contrôle.  À tel point que le président du réseau scolaire local a même menacé l’administration municipale que les écoles n’ouvriraient pas lundi le 7 janvier si le ménage n’était pas complété devant chacune d’elles.

 « Il y a un problème « sanitaire » qui s'il n'était pas résolu, pourrait se traduire par la fermeture des écoles », a écrit en fin de semaine Marco Rusconi de l’association scolaire de la région à la mairesse de Rome Virginia Raggi, dans une lettre obtenue par un quotidien local. 

En réaction à la missive de l’association scolaire, l’administration municipale a répondu que les déchets devant les écoles et devant les hôpitaux seraient ramassés en priorité.  En soirée dimanche, l’association a confirmé que les écoles seraient ouvertes, mais qu’elle continuerait à surveiller la situation.  

Deux évènements majeurs sont venus amplifier le problème déjà existant de collecte des déchets, devenu désormais une crise.  Le 11 décembre dernier, une usine de traitement des déchets, déjà surchargée, a pris feu dans le nord de la ville, obligeant l’administration municipale à demander aux autres villes de la région de recevoir les déchets de la capitale italienne.  

Le second évènement : les fêtes de Noël et du Nouvel an qui génèrent un volume de déchets beaucoup plus élevé qu’à la normale, ont mis beaucoup de pression sur le système de collecte.  Sur les réseaux sociaux, plusieurs Romains ont publié des photos pour démontrer leur exaspération quant à l’amoncèlement des ordures dans leur quartier.

La veille de Noël, le célèbre New York Times a fait un reportage sur la situation qui s’est dégradée, intitulant son papier Rome in Ruins (Rome en ruines).

Pas nouveau

Pour le collectif citoyen Tutti per Roma, Roma per Tutti (Tous pour Rome, Rome pour Tous) qui a organisé l’évènement monstre #Romedicebasta en octobre devant la mairie pour dénoncer la gestion de la ville par la mairesse Raggi ( Mouvement 5 étoiles), la situation n’est pas surprenante.

L’organisation avait d’ailleurs rencontré la mairesse et son équipe le 19 décembre pour la sensibiliser sur la situation.

«  Le côté positif, c’est qu’elle nous a reçu deux heures.  Elle nous a écouté.  Après, ce qui nous a un peu étonné, c’est qu’elle ne semble pas connaitre le problème que les citoyens vivent au quotidien, elle ne semble pas avoir une idée claire, » souligne Martina Cardelli, l’une des cinq organisatrices de #Romadicebasta qui soutient que la mairesse et son parti, le mouvement 5 étoiles, ont des idées générales de solutions environnementales mais « ne semblent pas avoir d’idée sur la solution immédiate, sur les problèmes à court terme » que posent la gestion des déchets.   

Le collectif désire proposer des solutions durables pour sortir de la crise et aider à régler les problèmes persistants de la ville.  Il aimerait organiser un colloque avec tous les acteurs concernés afin de mettre en place des solutions concrètes et sortir de la confrontation. 

Une réunion extraordinaire des autorités romaines a été prévue le 15 janvier pour discuter du problème.

Nous vous recommandons

vincent rochette

Vincent Rochette

Québécois vivant avec sa famille à Rome, Vincent Rochette a travaillé comme chef de pupitre et édimestre pour les journaux du plus grand groupe d'information du Québec, Québecor.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

dominique lun 07/01/2019 - 09:16

En avant pour tous les poncifs et les clichés! Que ce soit le NYT qui se moque de la saleté de Rome est assez comique quand on connait la saleté de New York hors des beaux quartiers (et encore) et quand on compare JFK avec l'aéroport de Fiumicino, classé le meilleur en Europe. Quant à la gare centraòle Termini, elle est d'une propreté exemplaire. Cela dit il y a effectivement un problème de collecte des déchets à Rome comme dans de très nombreuses capitales.

Répondre
Commentaire avatar

Romajazz lun 07/01/2019 - 12:06

la pauvre mairesse pas vraiment consciente ni apte à gérer le problème des déchets à Rome ? C est une plaisanterie...En son temps la municipalité Mafia Capitale détournait, entre autre, l'argent que les Romains versaient l' AMA? Exit Mafia Capitale...Alors quid de la destination de cet argent maintenant ? Que les comptes et budgets soient présentés à la population !

Répondre

Vivre à Rome

« Le syndrome K », histoire d’une épidémie romaine

Tout le monde connaît l’hôpital situé sur l’île Tibérine, mais ce dernier regorge encore de secrets, comme l’histoire d’une mystérieuse épidémie survenue durant la Seconde Guerre Mondiale.