Jeudi 20 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Hokusai, sur les traces du Maître

Par Augustin Mollet | Publié le 26/10/2017 à 20:00 | Mis à jour le 26/10/2017 à 20:00
banner-hokusai-roma

Le musée de l’Ara Pacis accueille jusqu’au 14 janvier 2018 les œuvres du maitre de l’estampe japonaise Hokusai, un trésor unique de raffinement et de délicatesse au cœur du Japon du XIXème siècle.

 

Hokusai est ce génie de l’estampe japonaise qui a su donner vie à de nouvelles lignes, formes et combinaisons de couleurs dans l’art traditionnel de l’ukiyoe  (images du Monde Changeant). L’exposition Hokusai, sulle orme del Maestro (sur les traces du maître), qui regroupe quelques 200 œuvres, vise à illustrer l’impact de la production du maître sur celle de sa postérité immédiate, comme son élève Eisen, mais aussi sur celle des futurs représentants du japonisme, parmi lesquels figurent notamment Manet, Monet, Toulouse-Lautrec et Van Gogh.

 

Hokusai
Moissonneurs au travail, Hokusai

 

« J'envie aux japonais l'extrême netteté qu'ont toutes choses chez eux. Leur travail est aussi simple que de respirer et ils font une figure en quelques traits sûrs avec la même aisance, comme si c'était aussi simple que de boutonner son gilet », Vincent Van Gogh

 

Outre le cycle des Trente-six vues du mont Fuji, Hokusai a exploré des sujets de tout type : le paysage, la nature, les animaux et les fleurs, les portraits d’acteurs kabuki, la beauté féminine, les êtres et créatures surnaturels… L’exposition démontre ainsi tout le talent de l’artiste, la finesse de ses lignes, la délicatesse de ses encres et la poésie de ses compositions.

 

Eisein
Edo Nihonbashi: Hanaôgi of the Ôgiya, Eisen

 

A partir du travail de son maître, Eisen a aussi développé un univers entièrement nouveau et original, qui témoigne de la richesse culturelle d’Edo (anciennement Tokyo) et du monde attrayant des quartiers des plaisirs. De sublimes portraits de geishas, reconnaissables à leurs kimonos, à l’obi traditionnel noué dans leur dos, et aux ornements dans leurs cheveux, dépeignent un idéal de beauté et de sensualité que seules ces femmes savent incarner. Les scènes de vies y sont racontées avec simplicité, toujours avec la même délicatesse qui caractérise le travail de son maître Hokusai. 

 

Jusqu'au 14 janvier 2018.

Ouvert tous les jours de 9h30 à 19h30 (9h30 - 14h les 24 et 31 décembre, fermé le 25 décembre et 1er janvier)

Tarifs : 11€ tarif plein, 9€ tarif réduit

Pour en savoir plus : www.arapacis.it/mostre_ed_eventi/mostre/hokusai_sulle_orme_del_maestro

 

Nous vous recommandons

7

Augustin Mollet

Rédacteur - Elève de l'école Audencia Nantes, projet de management culturel
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

THÉÂTRE

Du théâtre en français présenté la semaine prochaine!

Les participants des ateliers de théâtre de l’Institut français - Centre Saint-Louis (l’IF-CSL) présenteront trois spectacles gratuits, dans le petit théâtre du Centre Culturel français.

Expat Mag

Singapour Appercu

J. Bonet et Y. Le Goff - Stop à l’exploitation sexuelle des mineurs

Si l’exploitation sexuelle des mineurs existe depuis des siècles, différents facteurs sont à l’origine de son aggravation et de sa sophistication à l’heure actuelle.