Jeudi 3 décembre 2020

Les ménages et les entreprises durement touchés par la crise sanitaire

Par Luca DEREEP | Publié le 19/11/2020 à 09:15 | Mis à jour le 19/11/2020 à 09:23
ménages italien covid

Premier pays touché par la pandémie de COVID-19, l’Italie a payé un lourd tribut de la crise sanitaire. Malgré un rebond sensible de l’économie italienne au 3ème trimestre, les ménages et les entreprises italiennes sont encore en grande difficulté, de par l’incertaine évolution de la situation sanitaire et économique.  

 

Alors que la consommation des ménages est au plus bas et continue de baisser, la propension à épargner continue d’augmenter. Les entreprises italiennes ont vu quant à elles leurs profits baisser de 39% au second trimestre 2020, leur endettement s’élève désormais à 73% du PIB, ce qui reste néanmoins en dessous de la moyenne européenne. Cette spirale négative, fortement liée aux incertitudes relatives à la situation sanitaire et économique, atteint l’économie italienne au point que le gouvernement se dit prêt à creuser son déficit budgétaire pour faire face à la crise.

 

"Nous sommes prêts à intervenir en faveur de tous ceux qui vont subir de nouvelles pertes, y compris via un accroissement du déficit 2021 et une révision de la tendance du déficit pour 2020", a annoncé Giuseppe Conte, dans une interview publiée par le quotidien La Stampa.

 

Bien que le gouvernement italien prévoie un déficit de l’ordre de 10,8 % du PIB pour 2020 et de 7% l’année prochaine, l’Italie reste un des principaux bénéficiaires du plan de relance européen, où presque un tiers des 750 milliards mis sur la table lui sera destinée, ce qui aura pour premier effet de dynamiser la demande et de relancer l’activité des entreprises italiennes.

 

Un plan de relance d’une ampleur inédite a néanmoins été proposé par le gouvernement de Giuseppe Conte : 248 mesures pour un coût d’au moins 38 milliards d’euros. Cette intervention budgétaire massive, dont une grande partie devrait financer une vaste campagne de vaccination et l’acquisition de tests rapides, a pour but d’entraîner une augmentation durable de la production et une reprise de l’emploi, ce qui redonnerait alors confiance à la fois aux ménages et aux entreprises italiennes.

Nous vous recommandons

Luca Dereep

Luca DEREEP

Luca est étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix-en-Provence et a rejoint le Petit Journal de Rome pour y effectuer un stage.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

LITTERATURE

Le Festival del Classico - Reloaded

La fondation Circolo dei lettori réitère sa troisième édition du Festival del Classico - Reloaded, un événement littéraire et culturel qui se déroulera du 29 novembre au 4 décembre 2020.