Mercredi 28 octobre 2020

Est-il possible de sauver la compagnie aérienne Alitalia ?

Par Luca DEREEP | Publié le 16/10/2020 à 10:00 | Mis à jour le 16/10/2020 à 10:00
Alitalia Rome

En grande difficulté depuis la crise sanitaire, la compagnie aérienne italienne est en train de couler. Alitalia, qui a tenu à maintenir un « service public essentiel » durant la crise, a notamment connu une baisse d’environ 97% de chiffre d’affaires selon l’administrateur de la compagnie, Giuseppe Leogrande.

On peut dire que la compagnie aérienne est à la dérive, avec plus que 260 millions d’euros dans ses caisses, Alitalia est au bord de la tension financière. Détenue depuis Mai 2017 par le gouvernement italien, elle ne survit que grâce aux prêts de l’État italien.

Pour autant, rien n’est encore perdu pour la « compagnie Alitalia-SAI » (Società Aerea Italiana) car le décret du gouvernement prévoit d’octroyer de nouvelles aides pour la compagnie qui s’appellera désormais « Alitalia-TAI » (Trasporto Aereo Italiano).

Ce décret de renationalisation de la société aérienne, annoncé jeudi 8 Octobre, prévoit notamment d’injecter 3 milliards d’euros de capitaux. De plus, selon le journal Il Messaggero, l’accord entre le PD (Parti Démocrate) et le Mouvement 5 Étoiles prévoit un conseil d’administration de 9 membres au lieu de 7 auparavant. C’est donc une bonne nouvelle pour la compagnie aérienne, compte tenu de l’échec des négociations d’avant-confinement pour une éventuelle reprise de la compagnie …

La nationalisation d’Alitalia n’avait pourtant rien d’évident. En effet, bien que la reprise en main de la société par le gouvernement italien fût annoncée en Avril dernier, il a fallu attendre six mois avant qu’un accord politique puisse être finalisé. Les querelles portaient principalement sur les nominations au conseil d’administration de la nouvelle compagnie. Alors Francesco Caio et Fabio Lazzerini ont déjà été choisis comme président et administrateur délégué. Les deux partis alliés au pouvoir doivent encore s’accorder pour désigner les autres membres du conseil d’administration.

Luca Dereep

Luca DEREEP

Luca est étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix-en-Provence et a rejoint le Petit Journal de Rome pour y effectuer un stage.
0 Commentaire (s)Réagir