Le marché des transferts de la Lazio au point mort

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 27/01/2022 à 07:00 | Mis à jour le 27/01/2022 à 07:00
Photo : crédits Eurosport
Ciro Immobile et ses coéquipers réalisent un début de saison décevant

Le mercato d’hiver est souvent considéré comme la période de transferts de rattrapage pour les clubs ayant raté leur début de saison. La Lazio, malgré des résultats sportifs décevants, se démarque pourtant par son étonnante passivité.

 

Un début de saison médiocre

Alors que la mi-saison a été dépassée, le bilan sportif de la Lazio est loin d’être satisfaisant. Sortis difficilement de leur groupe en Europa League, les laziale sont englués dans le ventre mou du championnat. Leur inquiétante huitième place les éloigne de la course à l’Europe. Pire encore, leur rival de toujours, la Roma, est devant au classement. Le seul motif de satisfaction vient de la victoire du derby romain en septembre dernier, ce dernier ayant toujours une valeur particulière aux yeux des supporters. Enfin, les polémiques concernant la vente de la Salernitana, club de Franck Ribery, (Claudio Lotito, le patron de la Lazio co-détenait également un autre club du championnat, ce qui est interdit en Serie A) n’ont pas arrangé le climat autour de la Lazio.

 

Un mercato bien calme

On aurait ainsi pu s’attendre à de l’action dans le sens des arrivées. La défense, point faible clairement identifié (la Lazio possède la 13ème défense de la Serie A avec une moyenne de 1,7 buts encaissés par match), ne devrait pourtant pas connaitre de renforts. Le système tactique à quatre privilégié par Maurizio Sarri apporte peu de garanties, souvent pris dans la profondeur à cause du déficit de vitesse des défenseurs. Les récents bon résultats défensifs obtenus (1 but encaissé sur les trois derniers matchs) ne masquent pas des lacunes qui pourraient rapidement ressortir. En revanche, l’attaque, point fort de la Lazio (3ème de Serie A) et portée par Ciro Immobile, ainsi que le milieu de terrain, très fourni en effectif, ne nécessitent pas de changements majeurs.

 

Des pistes ouvertes à des départs

Le cas de Sergej Milinkovic-Savic suscite l’intérêt de plusieurs clubs à chaque mercato. L’Inter Milan et la Juventus sont venus aux renseignements, mais la somme demandée par les laziale pour se séparer de leur milieu de terrain star (80 millions) a refroidi ces ardeurs. Seul Manchester United, autre club à avoir fait part de son intérêt, pourrait s’aligner sur ce montant, mais plutôt au prochain mercato en attendant que la situation contractuelle de Paul Pogba (en fin de contrat cet été) ne se décante. Plusieurs médias français rapportent également que Saint Etienne se proposerait pour relancer le buteur Vedat Muriqi, au temps de jeu famélique (barré par l’indéboulonnable capitaine Ciro Immobile). Toutefois, l’opération n’a pour l’instant pas abouti, l’ASSE étant incapable pour l’instant de répondre aux exigences laziale.

 

Clément Lefebvre

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale