Trois cinéastes italiens parmi les nominations du Festival de Cannes 2022

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 14/04/2022 à 18:08 | Mis à jour le 15/04/2022 à 09:47
Conférence de presse Cannes

La sélection officielle du 75ème festival de Cannes, qui se déroulera du 17 au 28 mai, a été dévoilée. Plusieurs œuvres italiennes y sont présentes, notamment avec la franco-italienne Valeria Bruni Tedeschi.

 

Pierre Lescure, Président du Festival de Cannes et Thierry Frémaux, délégué général du festival, ont annoncé le 14 avril la liste des films retenus, dans la sélection officielle et les autres sections – Un certain regard et Cannes Première notamment. Outre sa présence à travers le nouveau partenariat du festival avec la marque Campari, l’Italie est représentée par deux réalisateurs italiens et une réalisatrice franco-italienne.

Marco Bellochio dans la section Cannes Première

Marco Bellochio, Palme d’or d’honneur en 2021, est nommé dans la catégorie « Cannes Première », une section du festival créée lors de la dernière édition 2021. Le réalisateur italien y avait déjà présenté Marx peut attendre, un documentaire portant sur son frère. Cette année, sera projetée sa série télévisée Esterno notte, relatant l’enlèvement puis l’assassinat de l’homme politique Aldo Moro par les Brigades rouges, un sujet qu’il avait déjà traité dans son film Buongiorno, notte (2003). Le réalisateur de 82 ans s’intéresse donc de nouveau à l’histoire de l’Italie, après Vincere (2009), biographie de Mussolini, ou encore Le Traître (2019) consacré à Cosa nostra à travers le célèbre mafioso repenti Tommaso Buscetta.

Mario Martone en compétition

Le cinéaste et metteur en scène napolitain est nommé pour la première fois en compétition, pour son film Nostalgia dédié à Naples. Le délégué général du festival a d’ailleurs salué la capitale de la Campanie, la qualifiant de « Grande ville du cinéma », citant les réalisateurs Matteo Garrone (Romain qui se qualifie de « fils adoptif de Naples »), Paolo Sorrentino, qui avait consacré à sa ville son film autobiographique La main de Dieu, ou encore l’actrice, réalisatrice et productrice Valeria Golino. Tourné dans le quartier Sanità, le film est une adaptation du livre de même nom édité en 2016 d’Ermanno Rea, et met en scène notamment l’acteur Pierfrancesco Favino.

Valeria Bruni Tedeschi, une franco-italienne en compétition

La presse italienne se félicite également de la présence dans la compétition officielle du long-métrage Les Amandiers de Valeria Bruni Tedeschi, actrice, scénariste et réalisatrice franco-italienne. Ce film français suit de jeunes comédiens passant à la fin des années 80 le concours d’entrée à l’école du Théâtre de Nanterre des Amandiers, créée par Patrice Chéreau, et que la réalisatrice a fréquenté dans sa jeunesse. De nombreuses fois récompensée en tant qu’actrice, son travail de réalisation lui avait déjà valu le prix spécial du jury dans la section Un Certain Regard pour Actrices (2007), et son film Un château en Italie (2013) avait fait partie de la sélection officielle du festival de Cannes.

Eléné Pluvinage

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale