Samedi 5 décembre 2020

Plan de relance européen : une chance pour l’Italie de se moderniser

Par Manon Di Colandréa | Publié le 20/11/2020 à 09:49 | Mis à jour le 20/11/2020 à 10:00
97c86ac8-b963-4632-890d-889432f3e838

Alors que l’Italie a été touchée de plein fouet par l’épidémie de COVID-19 et que l’économie du pays en a pâti, la Péninsule devrait être la première bénéficiaire du Plan de relance pour l’Europe. En effet, avec les 209 milliards d’euros qui lui seront – normalement – alloués, l’Italie profitera de 28% du montant total prévu pour ce plan de relance.

 

L’objectif : relancer la 3ème économie de la zone euro, stagnante depuis plus de 20 ans, en traitant les déséquilibres structurels qui créent et entretiennent cette situation économique, à savoir : le sous-investissement, la bureaucratie, la faiblesse de la productivité, le marché du travail ainsi que les inégalités territoriales et sociales.

En parallèle, le gouvernement a défini 6 grandes missions : la digitalisation et la compétitivité, les infrastructures, la révolution verte et numérique, l’éducation-formation-recherche, l’équité-inclusion sociale et territoriale et pour finir, la santé. Ces missions reposent elles-mêmes sur 6 réformes structurelles ayant pour but de soutenir l’efficacité du plan, elles sont les suivantes : relancer les investissements, moderniser l’administration, accroître la recherche et développement, mettre en place un système fiscal plus simple, plus équitable et plus efficace, moderniser et réduire les temps de la justice et, enfin, améliorer le fonctionnement du marché́ du travail.

Passer au vert constitue l’un des points principaux de ce plan, si ce n’est le principal, sachant que 34% des ressources y seront affectées.

La Banque centrale mais également la Confindustria soulignent toutefois la nécessité de cibler les interventions sur les domaines les plus à même de permettre une augmentation de la croissance. Elles insistent également sur l’importance d’utiliser à bon escient les ressources sur la période définie (calendrier étendu de 2021 à 2026).

 

L’effet expansif du Plan de relance pour l’Europe pourrait atteindre jusqu’à 3% du PIB italien dès 2025 d’après la Banque d’Italie, à condition que ces engagements soient tenus.

Nous vous recommandons

Manon Di Colandréa

Manon Di Colandréa

Étudiante en 3ème année à Sciences Po Aix, Manon a rejoint Le Petit Journal de Rome afin d’y effectuer un stage.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

LITTERATURE

Le Festival del Classico - Reloaded

La fondation Circolo dei lettori réitère sa troisième édition du Festival del Classico - Reloaded, un événement littéraire et culturel qui se déroulera du 29 novembre au 4 décembre 2020.