Les règles de quarantaine changent en Italie

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 30/12/2021 à 11:54 | Mis à jour le 31/12/2021 à 06:20
Une femme masquée dans une rue à Rome

L'Italie a mis à jour ses règles concernant la quarantaine et impose de nouvelles restrictions aux personnes non vaccinées, alors que le pays connaît un nombre record de cas de covid.

 

La période de confinement réduite pour les vaccinés

Mercredi, le gouvernement italien a annoncé qu’il allait resserrer les règles du Super Green Pass et assouplir les réglementations liées à la période de quarantaine pour les vaccinés. Ainsi, une personne « cas contact » ne sera plus dans l’obligation de se soumettre à l’isolement à condition qu’elle ait reçu la dose de rappel du vaccin ou soit rétablie de la Covid. Cependant, il sera nécessaire de porter un masque FFP2 (dont le prix devrait bientôt être réduit) durant 10 jours après le contact avec une personne testée positive et faire un test covid au bout de 5 jours en cas de symptômes apparents. L’exigence de quarantaine est quant à elle réduite à 5 jours au lieu de 7 actuellement, suivie d’un résultat de test négatif. Pour les personnes non vaccinées, la règle ne change pas, elles devront observer une période d’isolement de 10 jours.

 

Les nouvelles règles du Super Green Pass

Suite à l’enregistrement d’un nouveau record de contaminations hier (98 030 nouveaux cas), le gouvernement de Mario Draghi a pris la décision de resserrer les règles du Super Green Pass. En effet, à partir du 10 janvier, ce pass sera nécessaire pour utiliser les transports en commun (locaux et régionaux), aller au restaurant (intérieur et extérieur), aller au ski, se rendre à l’hôtel, aux fêtes de cérémonies civiles et religieuses, à la piscine, dans les différents centres de bien-être et participer à des manifestations. Ces nouvelles règles resteront en vigueur jusqu’au 31 mars 2022. Enfin, la capacité maximale des stades sera réduite à 50% en extérieur et 35% en intérieur.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale