Cyclisme : Le Tour d’Italie débute le 6 mai à Budapest

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 05/05/2022 à 16:00 | Mis à jour le 05/05/2022 à 16:07
cyclistes à vélo

La 105ème édition du Giro s’élancera le 6 mai depuis la capitale hongroise. Avec l’absence du tenant du titre Egan Bernal, la succession pour le maillot rose est ouverte. Quels Français suivre en Italie ?

Top départ pour la plus grande course italienne de cyclisme ce vendredi 6 mai à Budapest. 22 équipes de 8 coureurs prendront le départ en Hongrie, et traverseront l’Italie durant trois semaines pour rallier Vérone dimanche 29 mai.

Un parcours singulier dans le Belpaese

Cette 105ème édition du Giro se caractérise par son parcours original, à contre-courant de la mode actuelle du cyclisme. L’étape la plus longue fera seulement 201 kilomètres, alors que la tendance des derniers trois Grands Tours (Giro, Tour de France, Vuelta) est plutôt aux longs tracés. De plus, les deux contre-la-montre hongrois (9km) et de Vérone (17km) cumuleront à peine 26 km. Le parcours réserve en revanche une belle part aux sprinteurs, avec pas moins de 7 des 21 étapes promises à une arrivée massive. Les favoris à la victoire finale devraient pouvoir se départager lors de la troisième semaine de course, où les sommets du Mortirolo et Santa Cristina (16ème étape), du Passo Pordoi (« Cima Coppi », le « toit du Giro ») et le Passo Fedaia (20ème étape) sont notamment au programme.

Une course ouverte

Le tenant du titre, Egan Bernal, ne se présentera pas au départ à Budapest. Le Colombien se remet lentement de sa violente chute lors d’un entrainement en janvier 2022. Le prodige slovène Tadej Pogacar a également annoncé qu’il renoncerait au Tour d’Italie pour se préparer à défendre son maillot jaune sur la Grande Boucle. Avec ces deux absences, Richard Carapaz apparait comme le principal favori. Le champion olympique pourra compter sur la solidité de son équipe, les Ineos Grenadiers. Simon Yates, 3ème l’an dernier, Tom Dumoulin, vainqueur en 2017, et la révélation portugaise Joao Almeida, 4ème en 2020 et 6ème en 2021, tenteront de contrarier ses plans. Vincenzo Nibali, double vainqueur du Giro en 2013 et 2016, fait également figure d’outsider. Le « requin de Messine », qui commence à sentir le poids des années (37 ans), reste toujours dangereux sur une épreuve qui lui réussit bien.

Giro d'Italie : les Français à suivre

Plusieurs Français sont à suivre lors de cette édition, avec des objectifs différents. Romain Bardet, qui réalise un début de saison 2022 canon en remportant le Tour des Alpes et qui avait pris la 7ème place l’an dernier, tentera d’améliorer son classement général. Le Normand Guillaume Martin, toujours à l’affut dans le groupe des favoris et qui découvre le Tour d’Italie, sera également à surveiller. Enfin, Arnaud Démarre essayera de faire parler ses qualités de sprinteur pour décrocher une ou plusieurs victoires d’étapes. En 2020, le Français avait survolé le Giro en remportant 4 victoires d’étapes assorties du maillot mauve.

Dates : Départ de Budapest vendredi 6 mai à 15h. Arrivée à Vérone dimanche 29 mai.
Diffusion : le Giro sera retransmis sur les antennes de la RAI et d’Eurosport.

Clément Lefebvre

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale