Football : l’AC Milan en bonne voie pour être racheté par le Bahreïn

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 19/04/2022 à 17:20 | Mis à jour le 19/04/2022 à 17:26
tribune du stade AC MILAN

Le fonds d’investissement Investcorp, basé à Bahreïn, a officialisé ses intentions de rachat du club rossonero. L’AC Milan deviendrait le premier club italien à passer sous pavillon d’un pays du Moyen-Orient.

La nouvelle agite le milieu du football italien depuis le début de la semaine. Investcorp, fonds d’investissement basé à Bahreïn qui gère plus de 42 milliards d’actifs à travers le monde, a décidé de frapper fort en annonçant publiquement ses intentions de rachat de l’AC Milan. Son président, Mohammed Al Ardhi, avait déjà ouvert la porte aux rumeurs avec un tweet ce week-end félicitant les Rossoneri pour leur première place au championnat et souhaitant de joyeuses Pâques à ses tifosi.

Le fonds d’investissement n’a pas choisi de se cacher plus longtemps, l’ambassade du Bahreïn en Grande Bretagne confirmant ce lundi « qu’Investcorp est entré en négociations exclusives pour acheter le Milan, club de Série A ». Le montant annoncé de l’opération s’élève à 1.1 milliard de dollars (1,02 milliard d’euros).

En cas de rachat, un 4ème changement de propriétaire en cinq ans

Cette intention de rachat montre l’agitation qui s’est emparée de la direction de l’AC Milan ces dernières années. Après 31 ans de règne sans partage de l’empire Berlusconi, la vente du club à Li Yonghong en 2017 n’avait pas été concluante. En défaut de paiement au bout d’un an, l’homme d’affaires chinois avait été contraint de céder ses parts au fonds d’investissement américain Elliott en juillet 2018. L’annonce des intentions d’Investcorp, qui possède des activités dans l’immobilier, la gestion de crédit ou encore les infrastructures, marquerait un nouveau changement de direction à la tête du Milan. Pour l’instant, le club a choisi de ne pas réagir. Paolo Maldini, légende du club reconvertie en directeur technique, ne s’était pas étendu sur la question vendredi dernier, expliquant qu’il ne savait « pas grand-chose». L’entraineur du Milan, Stefano Pioli, n’en a pas dit plus en conférence de presse ce lundi, n’offrant que des formules vagues telles que « Le présent est solide, le futur pourra être aussi meilleur ».

Un Milan à nouveau attractif

La nouvelle a un revanche reçu un accueil positif chez les tifosi, pour qui l’intérêt d’Investcorp témoigne de la bonne santé du club. Elliott a en effet réussir à rendre l’AC Milan attractif, tout d’abord d’un point de vue financier. Dès son arrivée, le fonds d’investissement américain a imposé une politique d’assainissement des finances du club. La masse salariale a été fortement réduite, tandis que la politique de recrutement basée sur des jeunes joueurs à moindre coût et au potentiel élevé a permis de remettre les comptes dans le vert. Sur le plan sportif, l’AC Milan est redevenu une équipe compétitive. Le club a retrouvé la Ligue des Champions l’année dernière après sept ans d’absence, et les « Diavoli » sont en bonne position, à la lutte avec l’Inter, pour remporter le scudetto cette année pour la première fois depuis 2011. Enfin, Elliott a investi dans le projet de la « Cattedrale », nouveau stade devant remplacer l’historique San Siro. Tous ces facteurs ont séduit Investcorp, dont les négociations sont désormais officiellement engagées pour la reprise du club rossonero.

Clément Lefebvre

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale