TEST: 2283

La recette de la semaine : le limoncello

Par Noé MALAPRIS | Publié le 03/11/2021 à 11:02 | Mis à jour le 03/11/2021 à 12:31
Le limoncello

Le limoncello est une liqueur au goût prononcé de citron, dont la teneur en alcool se situe autour des 30° et peut atteindre 40°. Rafraîchissante, elle peut être dégustée en accompagnement d’une glace au citron, être une alternative au rhum dans un baba, ou encore être bue tel-quel.

 

La popularité du limoncello est plutôt récente. Originaire de la Péninsule de Sorrento, cette boisson délicieuse est connue du monde entier, et s’exporte très bien. Cela n’a cependant pas toujours été le cas, et le limoncello a longtemps été une liqueur confidentielle, restreinte à l’Italie.

Sa production est très simple, car elle ne requiert pas l’utilisation de machines sophistiquées et n’a pas recours à des ingrédients particulièrement difficiles à trouver ou chers.

Aussi, il est tout à fait possible de faire son propre limoncello. Cela reviendra moins cher qu’en magasin, et vous contrôlerez tout le processus de fabrication, ce qui peut être satisfaisant. En revanche, pour les impatients, il faudra attendre : en effet, la macération doit durer pour assurer un goût à la hauteur des attentes, et il faut compter un mois minimum pour faire un limoncello digne de ce nom.

 

Les ingrédients

La liste des ingrédients tient en quatre points. Des citrons, de l’alcool à 90°, de l’eau et du sucre.

Les quantités sont à la guise du fabricant : quantité plus ou moins importante, taux d’alcool plus ou moins élevé, boisson plus ou moins sucrée…

Pour produire deux litres de liqueur, les recommandations sont les suivantes :
- un litre d’alcool à 90° ou 95°.
- +/- 400 grammes de sucre
- 6/7/8 citrons de bonne taille, non traités (très important, car on utilisera l’écorce du citron)
- 1,5 litre d’eau environ (doser l’eau en fonction du degré de l’alcool pur utilisé. Si c’est 90°, il est possible d’en mettre un peu moins qu’avec de l’alcool à 95°.)

 

Préparation

  1. Faire macérer les zestes de citron trois à quatre semaines dans l’alcool. Utiliser un économe pour des gestes précis et ainsi ne mettre que le jaune de l’écorce, car le blanc est un peu trop amer.
  2. Diluer le sucre dans l’eau en faisant bouillir puis refroidir le mélange (inutile d’essayer de diluer le sucre dans l’alcool, ça ne marchera pas)
  3. Après la période de trois à quatre semaines durant laquelle les zestes de citron macèrent dans l’alcool, verser le mélange eau-sucre dans le récipient contenant l’alcool et les zestes de citron.
  4. Filtrer le tout pour retirer les zestes de citron.
  5. Verser la préparation dans des bouteilles en verre
  6. Laisser reposer quelques jours, puis mettre au congélateur
  7. Déguster bien frais… avec modération !
Sur le même sujet
Noé MALAPRIS

Noé MALAPRIS

Étudiant à Sciences Po, j'ai la chance de passer ma 3e année à Rome, où j'effectue un stage d'un semestre au Petit journal.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale