Dimanche 26 septembre 2021
TEST: 2283

La sélection littérature : les gagnants des prix Goncourt

Par Roxane Garoscio | Publié le 19/12/2020 à 23:17 | Mis à jour le 19/12/2020 à 23:23
sélection Libreria Stendhal

Pour cette dernière édition littéraire en collaboration avec la Libreria Stendhal, la rédaction et Marie-Ève Venturino vous suggèrent pour la catégorie littérature de cette semaine les gagnants des prix Goncourt de l’édition de 2020.

 

L’Anomalie de Hervé Tellier aux éditions Gallimard

 

« Il est une chose admirable qui surpasse toujours la connaissance, l’intelligence, et même le génie, c’est l’incompréhension. »

 

l'anomalie Rome

 

L’Anomalie a été sélectionné pour de nombreux prix littéraires tels que le Médicis et Renaudot, il a remporté le 30 novembre dernier le prestigieux titre du prix Goncourt. Certains considèrent cette œuvre comme étant une dédicace au groupe de l’Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle), dont l’auteur est le président depuis 2019. Dans ce roman, l’écrivain, qui est déjà reconnu pour être un fervent amateur de la littérature sous contrainte, arbore ici une multitude de genres littéraires.

Le récit débute en mars 2021, au cours du vol de Paris à destination de New York l’avion traverse une zone de fortes turbulences où les personnages subissent une expérience surnaturelle et dont ils ne réalisent pas encore les conséquences. Téléportés dans une quatrième dimension sans qu’ils ne le sachent, leurs destins vont peu à peu basculer. Le lecteur suivra entre autres le parcours de Blake un tueur à gage, du musicien nigérian Slimboy, de l’ambitieuse avocate Joanna et de l’écrivain Victor Miesel. Un livre à l’allure d’un roman d’anticipation mais qui en vérité questionne notre société actuelle. De nombreuses thématiques y sont évoquées comme les histoires d’amour, les discriminations, la guerre et l’environnement. Entre science-fiction, roman d’amour et philosophique ainsi que d’aventure, l’Anomalie questionne les confins du réel.

 

 

Les Impatientes de Djaïli Amadou Amal aux éditions Emmanuelle Collas

 

« "Patience, mes filles ! Munyal ! Telle est la seule valeur du mariage et de la vie. Telle est la vraie valeur de notre religion, de nos coutumes, du pulaaku. Intégrez-la dans votre vie future. Inscrivez-la dans votre cœur, répétez-la dans votre esprit ! Munyal, vous ne devez jamais l'oublier !" fait mon père d'une voix grave. »

 

Les impatientes Rome

 

Surnommée « la voix des sans voix », Djaïli Amadou Amal est la première écrivaine africaine a gagné le prix du Goncourt des lycéens. Son œuvre Les Impatientes témoigne des inégalités et des souffrances des femmes camerounaises contraintes à des mariages forcés. Le style de l’écriture est sec et précis, une vivacité qui dépeint avec justesse la détresse des jeunes filles et les violences qu’elles subissent.

Le récit est construit en trois parties, trois histoires de mariages forcés, trois jeunes filles dont l’existence est à tout jamais bouleverser. Être patiente, voilà ce que les familles de Ramla, Hindou, et Safira ne cessent de leur répéter. Filles de bonnes familles où les traditions doivent être perpétuées et maintenues, elles n’ont pas d’autre choix que d’accepter la destinée qui leur est imposée : adieu les études, les rêves, les amours et la famille, elles sont dès lors réduites à être des épouses soumises à leurs futurs maris. Un roman qui dévoile et dénonce les nombreuses violences verbales et physiques auxquelles elles sont exposées. 

Nous vous recommandons
Photo profil PJ Roxane

Roxane Garoscio

Secrétaire de rédaction du Petit Journal, Roxane est passionnée par la littérature et l'écriture. Curieuse, investie et attentive, elle s'intéresse principalement aux sujets de société, à l'actualité et la culture.
0 Commentaire (s) Réagir