Jeudi 9 décembre 2021
TEST: 2283

Fêter Halloween à Rome

Par Julie Lehrmann | Publié le 29/10/2021 à 07:00 | Mis à jour le 29/10/2021 à 07:00
Deux citrouilles qui fêtent Halloween

Citrouilles, monstres et costumes, la saison de l’horreur démarre. Quels sont les lieux à ne pas manquer en cette saison d’Halloween à Rome. Halloween qui n’est pas si étranger à la capitale italienne.

 

Mais connaît-on réellement l’origine de la fête internationale du 31 octobre ? Cette date provient initialement du calendrier Celtes où ils fêtaient la Samain. De nombreux dieux étaient priés, ainsi pour éloigner les démons, dont le culte de la vie et la mort font sens lors de ces célébrations. Des siècles plus tard, sous l’ère romaine, ce sont les catholiques qui se mettent à fêter chaque jour de l’année un saint. Il n’y a plus assez de jours pour l’ensemble de ces derniers, de fait le pape Boniface IV (en 609) a indiqué aux romains de ne plus fêter leurs morts mais uniquement les saints. Est né alors le jour de la Toussaint. La fête païenne a survécu néanmoins, celle-ci est toujours perpétrée sous le nom de All Hallow Even, ce qui veut dire « La veille de la Toussaint ». Aujourd’hui, les italiens sont friands de cette fête qui s’étend jusqu’au 2 novembre, a contrario à la France où ce n’est que le 1er novembre.

 

Le jour de tous les saints et le jour des Morts

En Italie, la fameuse date du 31 octobre, Halloween, est nommée « Le Jour de tous les saints » et dure trois jours, dont le dernier s’intitule Le Jour des Morts. Chaque région italienne célèbre cette période différemment.

À Rome, pour les plus courageux, il est essentiel de visiter les catacombes. Il est incontournable également de fêter dans les boîtes de nuits de la capitale qui organisent des soirées costumées. En plus des châtaignes et des truffes ce sont les Jack-o’-lanterns qui font leurs apparitions. Ils sont très répandus, ce sont les fameuses citrouilles lanternes très effrayantes déployées à la tombée de la nuit.

À Florence, la visite de lieux hantés est un indispensable pour un Halloween réussi. Comme des maisons dans le Chianti en Toscane. Elles sont supposées être hantées, mais pour en être certain, il faut le vérifier de ses propres yeux.

À Venise, c’est l’île de Poveglia qu’il ne faut pas manquer. La tristement célèbre île où la peste noire a tué des milliers de personnes, ainsi les contes et légendes la décrit comme hantée.

Nous vous recommandons
Julie Lehrmann

Julie Lehrmann

La curiosité est un vilain défaut. Moi c’est Julie Lehrmann et j’en ai fais une passion : le journalisme. Conter et mettre en lumière les histoires de chacun est ce qui m’anime au quotidien.
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Rome ?

J'AI TESTÉ POUR VOUS

L’Anticafé, pour rendre le télétravail plus agréable

A seulement deux minutes à pied de la station de métro San Giovanni se trouve l’Anticafe. Ce lieu est propice au télétravail et permet de ne pas rester enfermé chez soi.