Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 2283

Un retour du pavé sur Via del Corso

Par Noé MALAPRIS | Publié le 19/10/2021 à 21:05 | Mis à jour le 19/10/2021 à 21:05
Photo : Vial del corso (Rome) | ©Joshua NEWTON
photo vial del corso

Depuis le mois de septembre, des travaux ont été initiés sur la viale Aventino, afin de déplacer les pavés sur la via del Corso.

 

Annoncé en août dernier, le retour des pavés sur cette grande rue emblématique de la Capitale est un moyen pour elle d’opérer un retour aux sources pour le plus grand plaisir des historiens. En effet, la via del Corso, où habita Goethe au XIXe siècle, est une rue historique qui fut développée à partir de la Renaissance ; elle était jalonnée de pavés à l’époque de Goethe, et les travaux en cours devront permettre de revenir à ce pavement qui faisait le charme de cette grande voie.

 

Que deviendra la viale Aventino ?

La viale Aventino, à l’instar de Quattro novembre et Piazza Venizia, verra donc ses pavés remplacés sur le tronçon allant de la Piazza Albania au siège de la FAO, situé à la station de métro Circo Massimo (ligne B), par du bitume, ce qui doit permettre une meilleure sécurité pour les usagers de la route, et d’allier ainsi l’utile à l’esthétique. Ces changements font partie d’un plan plus large dont la finalité est de retrouver les chemins pavés de Rome, les sampietrini, comme ils le furent jadis. Ce « plan Sampietrino » a été élaboré en collaboration avec des professeurs d’Université et des urbanistes, qui se sont appuyés sur des documents d’archives afin d’être certains que le sampietrino sera restauré tel qu’il l’était il y a deux siècles.

 

Des travaux longs et contraignants… mais nécessaires ?

Naturellement, la circulation est quelque peu entravée par ces travaux dont on ne sait pas encore à ce jour précisément quand ils prendront fin. Si les pavés seront progressivement déplacés par blocs entre la piazza del Popolo et la via delle Convertite, c’est-à-dire dans la partie piétonne de la rue, le bitume sera lui maintenu dans l’autre tronçon, qui aboutit sur la Piazza Venizia, où se trouve le monument à Victor-Emmanuel II. De cette manière, les véhicules habilités à la circulation en zone restreinte pourront continuer à le faire.

La municipalité a pris en compte la situation des commerces, qui seront forcément gênés par de tels travaux alors que l’amélioration de la situation sanitaire commence à peine à porter ses fruits économiques. Et, s’il est à prévoir que les travaux impacteront négativement dans un premier temps les magasins de la via del Corso, ils ont en revanche de bonnes raisons d’espérer que lorsque les travaux seront achevés, davantage de passants qu’auparavant flâneront dans cette rue. De ce fait, cela augmenterait le nombre de clients potentiels, et tout le monde serait gagnant : les conducteurs des scooters, pour lesquels les pavés (surtout mouillés) représentaient un réel danger, les amoureux de Rome et de son histoire, et les commerçants qui bénéficieraient d’une clientèle étoffée.

Nous vous recommandons
Noé MALAPRIS

Noé MALAPRIS

Étudiant à Sciences Po, j'ai la chance de passer ma 3e année à Rome, où j'effectue un stage d'un semestre au Petit journal.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Lima

Juli, la "petite Rome d'Amérique"

Sur les rives du lac Titicaca, à une heure de trajet de Puno, capitale de la région, Juli doit son surnom à l’intense ferveur religieuse et à toutes les églises que l'on peut y trouver.