30 sites culturels italiens époustouflants à survoler, vus d’un drone

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 23/09/2022 à 14:58 | Mis à jour le 26/09/2022 à 09:26
Photo : @Nils Astrologo pour le MIC
photos d'Italie vue du ciel

La nouvelle campagne du ministère de la Culture italien offre un voyage insolite à travers des clips vidéo spectaculaires, réalisés grâce à un drone « En vol sur l’archéologie et la beauté italienne ».

 

Des joyaux les plus visités du patrimoine culturel italien aux lieux moins connus du Belpaese, le ministère de la Culture embarque le touriste virtuel dans trente vols à couper le souffle sur l’archéologie et la beauté italienne. Des zones archéologiques, des palais et autres complexes monumentaux sont à découvrir sous un point de vue original, grâce à une nouvelle génération de drones, petits, légers et agiles qui en cueillent des détails inédits. Cette campagne du Ministère de la Culture est réalisée par le Bureau de presse du Ministère de la Culture, en collaboration avec la Direction générale des musées, sous la direction de Nils Astrologo, un jeune photographe et vidéaste qui a parcouru cet été l’Italie avec ces drones nouvelle génération pour capturer ces images époustouflantes sous une perspective zénithale. « Je ne connaissais pas beaucoup de ces lieux et je n’imaginais pas la puissance que ces images seraient capables de transmettre », commente le réalisateur.

 

 

Un voyage en Italie, spectaculaire

Une occasion de voir les nids de cigognes sur les cheminées du château de Racconigi, le vol des flamants roses du delta du Pô au-dessus de la zone archéologique de Spina, le vol en piqué de Villa Jovis à Capri, de slalomer dans le sous-sol de l'amphithéâtre campanien de Santa Maria Capua Vetere, de voler entre les merveilles de Sepino, Alba Fucens et Aquileia, entre les salles du musée de Sperlonga et dans la grotte de Tibère.

 

 

A Rome, le Parc archéologique de Véies est à l’honneur. S’étendant depuis le nord de la banlieue de Rome sur plus de 20 km au nord, et près de 10km d’est en ouest, le nom du parc est issu de l’ancienne ville « Véies » (« Veio »), qui était une importante cité étrusque, avant d’être conquise par Rome en 396 avant J.-C., marquant le début de l’expansion romaine sur le territoire de l’ancienne Etrurie, l’une des plus importantes civilisations pré-romaines. Outre les vestiges de Veio , le parc naturel régional offre également d’incroyables espaces de verdures, permettant de s’éloigner de l’effervescence urbaine.

Lola Descamps

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale