Journée mondiale de la pizza : Dix curiosités sur le plat italien idolâtré

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 16/01/2022 à 19:39 | Mis à jour le 16/01/2022 à 19:47
Photo : Fabrizio Pullara on Unsplash
une pizza margherita qui sort du four à bois

Cela fait bien longtemps que la pizza napolitaine a franchi les frontières de la Campanie en séduisant le monde entier par sa bonté, sa simplicité et sa fantaisie. A tel point qu’en 2017 son art, et plus particulièrement celui du pizzaiolo napolitain, est entré au patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco. Mais ce n’est que 2018 qu’on la célèbre le 17 janvier, et pas par hasard. Mais savez-vous tout sur la pizza ? Voici dix curiosités méconnues.

 

Sa naissance à Naples

L’histoire de la pizza est millénaire, la première remonterait aux Etrusques. Mais celle que nous la connaissons aujourd’hui, caractérisée par sa fine texture, ses bords hauts et aérés, est sans aucun doute née dans le Royaume de Naples. En 1843, l’écrivain Alexandre Dumas (père) la décrivait dans l’une de ses histoires racontant son voyage à Naples. A l’origine, elle est agrémentée d’ail, de gros sel et de saindoux, qui sera ensuite supplanté par l’huile d’olive. C’est en 1889 que la plus fameuse des pizzas fit son apparition, avec une histoire devenue tout aussi célèbre. En hommage à la Reine Marguerite de Savoie, épouse du roi Umberto I, le cuisinier Raffaele Esposito a inventé une pizza agrémentée de tomates, mozzarella et basilic, aux couleurs du drapeau italien.
C’est donc évidemment à Naples que l’on trouve la plus ancienne pizzeria, et elle est toujours en activité. Port’Alba a été ouverte en 1738, elle a été fréquentée par des personnalités telles que le poète Gabriele D’Annunzio, le roi Ferdinand Ier, ou encore le philosophe Benedetto Croce.

 

L’effet pizza, un phénomène sociologique

C’est aux Etats-Unis que la pizza est devenue une star avant même de l’être en Italie. La première pizzeria de New York a été ouverte en 1905 sur une idée d’un émigré, napolitain bien sûr, Gennaro Lombardi. La pizza a tant été plébiscitée en Amérique, qu’en 1970, l’anthropologue Agehananda Bharati a baptisé le phénomène d’ « effet pizza » pour indiquer le succès d’un phénomène local à l’étranger avant son pays d’origine. L’anthropologue souhaitait alors expliquer un phénomène sociologique similaire, avec le yoga qui a d’abord rencontré son succès en occident.

 

Les plus grands fans de pizza

En moyenne, un Italien consomme environ 8kg de pizza par an et chaque pizzeria produit 80 pizzas par jour, soit 1,5 milliards de pizzas cuites chaque année. Or les Américains en mangent davantage encore : 3 milliards de pizzas sont produites par an, l’équivalent de 10kg par personne. La préférée des Américains est aux Pepperoni, alors qu’en Australie ils la préfèrent à l’ananas, à la noix de coco au Costa Rica, à la banane-curry en Suède…

 

Du saint patron à l’Unesco

Pas de pizza sans pizzaiolo, évidemment. L’art du pizzaiolo napolitain a été consacré par l’Unesco le 7 décembre 2017, qui l’a reconnu patrimoine immatériel de l’humanité. Son secret : une pâte légère et fine, avec 1,5 cm de bordure moelleuse et aérée. Le pizzaiolo l’étale avec des gestes précis et l’enfourne à très haute température (500 degrés) pour assurer une cuisson très rapide, d’environ une seule minute.
Pour fêter la reconnaissance de l’Unesco, la première célébration officielle eut lieu le 17 janvier 2018, jour de la Saint Antoine Abate, le protecteur des pizzaiolos. Et de là est née l’idée d’instituer la journée mondiale de la pizza.

 

De la Pizza à Google

Sergey Brin, l'un des fondateurs de Google, raconte qu’il avait inventé un service permettant de commander des pizzas via Internet en utilisant le fax des restaurants. La tentative a complètement échoué. Mais grâce à ce flop, le jeune homme a fait une autre invention, celle du moteur de recherche le plus utilisé dans le monde : Google.

 

La pizza la plus chère

Le prix de la pizza la plus salée revient à Laszlo Hanyecz, un programmateur, qui en 2009 a payé 10 000 bitcoin pour deux pizzas à domicile., soit environ 126 millions d'euros.
Sinon, la pizza « Louis XIII » de Renato Viola dans la ville d’Agropoli, est considérée comme la plus chère au monde, 8.300 euros. A ce prix, on la déguste au caviar, langouste, crevettes, mozzarella di bufala… et livrée à domicile (par le chef lui-même) avec champagne en prime.

 

La première pizza vendue en ligne

C’est en 1994 qu’un point de vente de la chaine Pizza Hut à Santa Cruz (Californie) a ouvert un site Internet où il était possible de commander les pizzas en ligne. Un des premiers exemples d’e-commerce au monde !

 

Le régime pizza

Une pizza par jour, au déjeuner ou au dîner, pendant une semaine. Tel est la « restriction » imposée par le régime amincissant pizza. Il suffirait juste de choisir une pizza riche en légumes grillés ou à la tomate, mais sans charcuterie, ni œuf.

 

Pizza de tous les records

La pizza la plus grande au monde a un diamètre de 40 mètres. Elle se prénomme Octavia et a été produite à Rome en 2012 avec plus de 9 tonnes de farine sans gluten. La pizza la plus longue au monde - 1.853,88 mètres - a été produite à Naples en 2017 avec l’aide de 250 pizzaiolos.

 

Pizza et espace

La startup Anjan Contractor au Texas, a reçu 1250.000 dollars de la Nasa pour développer un prototype d’imprimante 3D capable d’imprimer une pizza en mélangeant des ingrédients en poudre avec de l’eau. Si cela fonctionne, les pizzas pourront être servies aux astronautes durant leurs vols dans l’espace. Mais en 2017, l’italien Paolo Nespoli, sans attendre la NASA, a préparé une pizza et l’a mangée avec ses collègues à bord de la station spatiale ISS.
 

 

Sur le même sujet
lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale