Mardi 16 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Aquarius : fureur de la presse italienne à l’égard de Macron

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 13/06/2018 à 22:53 | Mis à jour le 14/06/2018 à 10:25
Photo : Le premier ministre italien Giuseppe Conte exige des "excuses officielles" de la part du président français
Macron-Conte

Suite aux critiques du président français à l’égard de l’Italie qui a refusé le débarquement du navire Aquarius chargé de quelque 600 migrants, la presse italienne dans son ensemble, fustige la « leçon » donnée par Emmanuel Macron, avec virulence.

Dimanche, le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini (patron de la Ligue) avait décidé de fermer les ports de la péninsule pour empêcher de voir débarquer le navire Aquarius, avec à son bord quelque 600 migrants. Une décision qui visait à pousser l’Europe à prendre sa part dans le flux migratoire qui débarque massivement sur les côtes italiennes.
Le président Macron a jugé ce comportement « cynique » et « irresponsable », attaquant ainsi directement le gouvernement italien. Des propos alourdis par la déclaration de Gabriel Attal, porte-parole de La République En marche, qui considérait mardi, l’attitude de l’Italie « à vomir ».
Le gouvernent italien a aussitôt réagit, exigeant des « excuses officielles », sous peine d’annuler la rencontre entre le président français et le premier ministre italien Giuseppe Conte prévue le 15 juin, alors que celle prévue à Paris entre les ministres de l’Economie des deux pays a d’ores et déjà été révoquée. L’Ambassadeur de France en Italie, Christian Masset, a quant à lui été convoqué (pour la 2ème fois en quelques mois) à Rome mercredi matin et deux conseillers régionaux lombards invités par le Consulat général de France à Milan à dîner ce mercredi soir avec l’Ambassadeur, ont décliné l’invitation.

La presse s’insurge

La presse transalpine est unanime et s’indigne, quelle que soit son orientation politique. L’un des premiers journalistes à réagir est Enrico Mentana, directeur du TG7 (l’un des plus importants journaux télévisés du pays), dans un virulent post sur Facebook, aussitôt relayé par tous les médias italiens. « Par rapport à Macron, sur le thème de l’accueil, Salvini et Toninelli [ministre des Infrastructures et des transports] sont deux romantiques utopistes. S’il avait dédié aux migrants un millième des efforts faits pour le pouvoir en Libye, aujourd’hui, la situation serait bien différente. Au contraire, nous avons devant les yeux la honte de Vintimille et de Bardonecchia. Non, monsieur le Président : des leçons des autres d’accord, mais de votre part, vraiment non », conclut le journaliste.

Dans sa chronique quotidienne (Il caffè) publiée en première page du quotidien le Corriere della sera, l’éditorialiste Massimo Gramellini, laisse aller sa plume... « Monsieur Macron*, comment dit-on « faccia tosta » [avoir du toupet] en français ? Sa nation […] a transormé la Libye en une rampe de lancement pour migrants, a envahi la gare de Bardonecchia comme si c’était son « pissoir* » personnel. Son gouvernement a repoussé à la frontière une Africaine enceinte et malade en phase terminale de cancer. Vous conviendrez monsieur Macron, qu’un tel curriculum ne vous permet de donner des leçons de bon ton* à personne ».

"Cadeau de la France"

Pour La Repubblica, la France a fait un « cadeau à la Ligue » : « Si le président français voulait enlever sa légitimité à l’axe M5S-Ligue, il a totalement échoué. Grâce à l’intervention de Macron, encore plus rude avec la sortie du porte-parole d’En Marche, Salvini est le vainqueur absolu ».

Mercredi, l’Ambassadeur de France à Rome Christian Masset, en déplacement à Milan lors d'un évènement organisé par la French Tech sur les start-up, a rappelé que « la coopération italo-française est solide et indispensable pour chacun des deux pays ».

 

*en français

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

de couvreur jeu 14/06/2018 - 18:29

C'est vrai, vu le CV de Macron , il n'a pas le droit de donner des leçons aux autres .

Répondre