Le festival de musique classique MITO allume la lumière à Milan et Turin

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 01/09/2022 à 18:49 | Mis à jour le 03/09/2022 à 09:24
orchestre de musique classique(1)

Le festival international MITO, dédié à la musique classique, réunit Turin et Milan à travers un programme grandiose : 116 concerts prestigieux et à bas prix, en 21 jours durant le mois de septembre.

 

Bach, Debussy, Beethoven… Les œuvres des plus grands prodiges de la musique classique sont réunies pendant un mois. Quelque 116 concerts avec des musiciens et des chanteurs de grande renommée sont attendus du 5 au 25 septembre entre Milan et Turin à l’occasion de la 16ème édition du Festival international de musique classique MiTo. Après deux années de restrictions dues à la crise sanitaire, le programme ambitionne d’être grandiose. Et ce notamment parce qu’il a récemment été reconnu par le Parlement italien comme « Festival de prestige international absolu » et s’est ainsi vu octroyé une subvention d’un million d’euros pour son organisation.
Le fil conducteur de cette année, « Luci » (lumières), vise à apporter de la clarté dans cette période sombre grâce à la musique. Le thème se retrouvera dans tous les programmes des concerts, mis en page d’une façon spécifique pour permettre au public une nouvelle expérience d’écoute, mettant en relation la musique et la lumière.

L’expérience ambitionne ainsi de susciter de véritables synesthésies entre sons et images, émergeant parfois explicitement des indications écrites par le compositeur dans la partition, ou bien résultant de réflexions suggérées par l'écoute de la musique. Une édition qui entend en outre, « illuminer » les grandes pages de l'histoire de la musique à travers des combinaisons inédites, des interprétations originales et des interprétations nouvelles
 
Le Festival MiTO 2022 débute avec deux soirées d'ouverture : lundi 5 septembre au Giovanni Agnelli Auditorium de Turin et le lendemain au Théâtre de la Scala de Milan. Ce premier concert intitulé « lumières imaginaires », interprété par le London Philharmonia Orchestra et dirigé par Jhon Axelrod, annonce parfaitement la suite du festival, durant lequel d’autres formations de prestiges vont se produire sur les scènes italiennes. Pour citer les plus attendus, on retrouvera notamment l’Orchestre symphonique nationale de la Rai dirigé par Robert Trevino ou encore l’orchestre de l’Académie nationale de Santa Cecilia avec son chef et soprano Barbara Hannigan mais aussi, pour fêter les 200 ans de l’indépendance du Brésil, le Neojiba orchestré par Ricardo Castro. Pour finir, les compositions de Mozart résonneront dans les Conservatoires des villes organisatrices. Cette clôture intitulée « crystals » aura lieu samedi 24 septembre à Turin et le lendemain à Milan.
 

Un festival inclusif pour accueillir tout public

La 16ème édition reste fidèle au caractère intrinsèque du Festival, à savoir, allier grand art et accessibilité. L’un des objectifs du Festival MITO est en effet d’offrir des moments d’écoute partagée de chefs-d’œuvre de notre patrimoine culturel, et le promouvoir. Les prix des concerts sont donc contenus : ceux du soir vont de 10 à 25 euros (mais les spectateurs nés après 2008 payent 5 euros). Les concerts se déroulant l’après-midi sont proposés à 5 euros et certains sont gratuits.

Les billets sont en vente en ligne sur le site MiTo settembre musica.

 

Jocelyn Florent

Sur le même sujet
lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale