Dimanche 23 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Cloîtres : invitation à la découverte des lieux insolites de Milan

Par Alicia Breuil | Publié le 29/06/2018 à 00:15 | Mis à jour le 29/06/2018 à 00:15
Photo : Le petit cloître de San Simpliciano à Brera (Milan) | A.Breuil
cloître milan 1

« Milan, la ville secrète » cache de nombreux cloîtres qui contribuent au charme de la capitale lombarde. Entre magie et culture, découverte de ce patrimoine milanais.

A l’intérieur de petites cours, des musées, derrière des églises, se cachent ces galeries souvent méconnues et qui offrent une atmosphère particulière. Huit cloîtres à découvrir à Milan.

rotonda della besana milan

Rotonda Della Besana – Guastalla

Ancien cimetière du XIIIème siècle qui contenait autrefois près de 150.000 corps, ce lieu est aujourd’hui tout sauf sinistre. Sa structure circulaire, à deux pas du centre de la ville, est une oasis de verdure qui accueille le MUBA, musée des enfants, situé dans l’ancienne église. Dans le parc, on appréciera prendre l’aperitivo en plein air, tout en admirant le cloître.

 

chiostri di san barnaba

Chiostri Di San Barnaba – Guastalla

A deux pas de la Rotonda Della Besana, ce cloître renferme une salle où il est possible de déjeuner ou de dîner en été (il chiostro di Andrea). Les chiostri di San Barnaba rassemble quatre cloîtres au total : celui des statues, des poissons, des souvenirs et des Glycines. À leurs côtés, le Jardin du Silence, accessible depuis celui des souvenirs et où il est possible de se promener. Datant du XVème siècle, le lieu est à ne pas manquer !

 

chiostro di sant'eustorgio

Chiostri Di Sant’Eustorgio – Ticinese

Situé à côté d’une rue piétonne ou s’alignent les cafés et restaurant, il est courant de trouver au sein du site des expositions temporaires et événements de toutes sortes. Ce serait à proximité de cet endroit que Saint Barnabé baptisa les premiers chrétiens de Milan, donnant ainsi son origine à l'église locale. A ses côtés, la Basilique de Sant'Eustorgio avec de son musée ainsi que du musée diocésain Carlo Maria Martini.

 

chiostro delle rane milan

Chiostro Delle Rane – Cadorna

Dans le complexe de l'église de Santa Maria delle Grazie, le travail du fameux architecte et peintre Bramante de la fin du XVème siècle, tire son nom de la fontaine circulaire ornée de quatre statues en bronze représentant des grenouilles qui crachent de l'eau. De nombreux visiteurs viennent profiter du calme de ce lieu pour lire un livre sous les arches ou observer les magnolias étoilés, en floraison en mars.

 

chiostro di san simpliciano milan

Chiostri di San Simpliciano – Brera

La Basilique de San Simpliciano, juxtaposée à l'ancien couvent, se situe aux côtés de deux cloîtres et d’un jardin caché à l’extérieur de ces derniers. Le grand cloître construit au XVIe siècle a été rénové, alors que le plus petit témoigne des années passées avec sa peinture détériorée et son sol sombre. Autre différence : ce petit cloître n’est pas aménagé et complétement dénué de verdure.

 

chiostro università statale milan

Chiostri dell’Universita Statale – Duomo

Au cœur de l'Université Statale de Milan, cette galerie de taille imposante : le chiostro maggiore, étendue sur deux étages, est le résultat final d’un mélange entre style gothique et de la Renaissance. Anciennement un hôpital dont la fondation a commencé en 1456, c’est en 1624 que les travaux d’agrandissement voient le jour et en 1857 que l’édifice cesse d’être la propriété de l’hôpital. Aujourd’hui la cour centrale permet aux étudiants de profiter de cette œuvre d’art, aussi lieu devenu prisé du Salone del mobile qui a lieu chaque année en avril.

 

chiostro piccolo teatro

Chiostro del Piccolo Teatro – Duomo

Les cloîtres du Palazzo Carmagnola datant du XVème siècle se situent aux côtés du Piccolo Teatro Grassi, à deux pas du château Sforzesco et du Duomo. Au centre de l’espace entouré d’arches, le « Caffè Letterario », un café en terrasse qui sert les petits déjeuners, déjeuners et brunchs du dimanche. De quoi animer l’été avec une touche de romantisme.

 

chiostro università cattolica milan

Chiostri dell’Università Cattolica – Sant’Ambrogio

Les cloîtres de Sant'Ambrogio, qui font partis aujourd'hui de l'Université Catholique du Sacré-Cœur, ont été conçus par Bramante en 1497. Commandés par Ludovico Sforza (duc de Milan de 1494 à 1500) et bâtis avec des pierres rouges, leurs tailles et les bancs sur la plate-forme centrale en font un lieu de promenade et de tranquillité pour les étudiants de cette université.

 

 

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

de couvreur ven 29/06/2018 - 17:01

J'ai habité Milan , mais je n'ai pas eu le temps de visiter toutes ces merveilles, mes seuls souvenirs :c'est le terrible brouillard en automne/hiver et les moustiques en été et la chaleur humide !!!!!!

Répondre
Commentaire avatar

de couvreur dim 01/07/2018 - 18:31

J'ai oublié de mentionner une autre chose ,c'était le temps des Brigades Rouges et des attentats .

Répondre

Que faire à Milan ?

DÉCOUVERTE

Ville aperte : découverte d'un merveilleux patrimoine près de Milan

Jusqu’au dimanche 30 septembre se tient la 16ème édition des « Ville aperte in Brianza ». Au programme : la découverte inédite de 150 sites (châteaux, villa et jardins), aux portes de Milan