Vendredi 14 août 2020

Les villages Sabins

Par Karine Gauthey | Publié le 09/07/2020 à 19:00 | Mis à jour le 10/07/2020 à 10:12
villages Sabins

À environ 30 kilomètres au nord-est de Rome, on peut découvrir les villages des collines Sabines, qui doivent leur nom à la légende liée à la fondation de la ville éternelle (et la bataille de Lacus Curtius), dont la représentation la plus connue est sans doute celle de Nicolas Poussin. Peuple italique établi à partir de l’époque archaïque, leur zone de peuplement s’étend entre le Tibre, la Nera et les Appennins.

Les Montagnes Sabines culminent à 1282 mètres à Monte Tancia et séparent les oliveraies de la basse Saine de la plaine supérieure de Rieti et les lacs et les vallées fluviales de la haute Sabine. On peut y découvrir la plus grande cascade artificielle d’Europe : la cascade de Marmore. Elle draine la rivière Velino de la plaine de Rieti, également connue sous le nom de Vallée Sainte car elle contient quatre monastères franciscains. 

 

Les villages Sabins

Fara in Sabina est un splendide petit village qui abrite une abbaye (l’abbaye Sainte-Marie de Farfa) ayant été construite au VIe siècle sur une ancienne villa romaine. Au temps de Charlemagne, elle eut une forte importance politique et connut un grand prestige intellectuel. C’est pour protéger l’abbaye des invasions sarrasines que le pape Jean III a ordonné la construction de la fortification de tous les biens occupés par la noblesse dans les villages Sabins. C’est ainsi que l’on y voit apparaître des murs, des passerelles, des tours défensives et des châteaux un peu partout à partir de la fin du Xe siècle et au XIe siècle.

 

Fara in Sabina

 

Bâti sur le flanc des montagnes, Roccantica se situe à une dizaine de kilomètres au nord de la ville de Poggio Mirteto. Son château, devenu un monastère au XIIIe siècle domine le village. Durant le mois d’août, Roccantica organise une fête médiévale de quatre jours ; les places s’animent, les villageois se revêtent de costumes typiques, des troubadours dansent dans les rues et des pièces de théâtre et des reconstitutions nocturnes célèbrent l’assaut de 1059 contre la tour où le futur pape, Nicolas II, aurait été assiégé.

 

Roccantina

 

Bocchignano, situé entre Poggio Mirteto et l'abbaye de Farfa, a commencé à être habité par les familles nobles de Rome à partir du IIe siècle avant Jésus-Christ, en particulier durant la période augustéenne. Le village organise un festival de jazz fin mai ou début juin, tandis qu’une légende raconte que fin octobre, des sorcières apparaissent pour danser sur la place publique.

 

Bocchignano

 

Les villages Sabins proposent des marchés le premier dimanche de chaque mois à Osteria Nuova et Farfa, à Gavignano le troisième dimanche du mois et Borgo Nuovo le quatrième. Un petit marché d'artisanat a lieu à Casperia tous les deuxièmes dimanches du mois. Si vous souhaitez organiser une randonnée à travers les collines sabines, n’hésitez pas à lire cet article du Courrier International.
 

Nous vous recommandons

Karine Gauthey

Karine Gauthey

Passionnée par l'histoire, l'histoire de l'art, la littérature, les mythes et l'antiquité, Karine Gauthey a décidé de poser ses valises à Rome après être tombée amoureuse de la ville il y a de nombreuses années.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

BeyondRoma: créateur d’émotions

Créée il y a trois ans, la société de Cécile Beyondas Garmier, BeyondRoma (Beyond Travel, Events & Consulting, basée en Suisse), connaît un essor phénoménal depuis son ouverture.