Dimanche 26 mai 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Petit tour du monde des traditions de Pâques

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 17/04/2019 à 08:00 | Mis à jour le 17/04/2019 à 13:10
Chasse aux oeufs Pâques monde

Pâques a été la première fête célébrée dans les calendriers liturgiques chrétiens ; elle est attestée dès le IIe siècle. Elle commémore la dernière Cène, la Passion et la Résurrection du Christ. Une même fête, une même religion, une même date et pourtant des traditions différentes selon les pays. Petit tour du monde avec nos éditions

La fête de Pâques est de toutes les fêtes catholiques celle qui est la plus chère au coeur des Polonais. Mais pas d'impatience, avant que ce week-end tant attendu n'arrive, une semaine importante le précède : la semaine sainte ou"Wielki Tydzien".

En Espagne également, la Semaine Sainte est l’une des moments les plus importants du pays. Mona, Panquemao, Torrijas... Les Valenciens, comme tous les Espagnols,  se pressent dans les hornos de leur quartier pour acheter les traditionnelles spécialités de la Semana Santa. Dans chaque ville, il y a des processions religieuses qui attirent des milliers de touristes et de locaux. La principale attraction sont les processions, parfois plusieurs par jour ! Des confréries sortent en procession pour se rendre à la cathédrale, l’église ou la basilique. Tout au long de son cheminement, chacune de ces congrégations conduit ses « pasos », autels portés à dos d’homme, richement décorés, qui servent de support aux sculptures qui sont d’ordinaire dans les lieux de cultes, représentant des scènes de la Passion. Les Nazaréens sont les fidèles des différentes confréries qui accompagnent les icônes. Ils sont vêtus d’un costume qui est composé d’une tunique et d’une cape accompagnées d’un chapeau en forme de cône qui, dans la majorité des cas, couvre le visage. Si certaines processions se font dans le silence et la sobriété, d’autres sont grandioses et accompagnées de musique. 
Que voir à Séville, Malaga, León ou Madrid ? Nos éditions espagnoles vous disent tout !

L’oeuf étant symbole de fertilité, de vie, de renaissance, il est associé à la fête de Pâques depuis l’Antiquité. Dans l'Antiquité, les Perses, les Égyptiens s'offraient des œufs teints en rouge. Cette coutume se retrouvait aussi chez les Gaulois. Dans la religion chrétienne, l'œuf symbolise la résurrection, celle du Christ que l'on fête à Pâques. Durant la période du Carême, il était interdit de manger des oeufs. En Suède, tous les oeufs stockés pendant le Carême devaient être joliment peints et mangés à la fin du Carême le jour de Pâques.Beaucoup de pays ont gardé cette tradition de colorer des œufs. En Pologne, ces oeufs colorés sont appelés "pisanki".

La fête de Pâques en Suède est associée à la couleur jaune des fleurs de jonquilles que l’on peut voir partout en ville en ce moment, chez les fleuristes, sur les fenêtres, dans les jardinières, sur les gazons dans les parcs publics... Cette couleur jaune rappelle le rôle que les oeufs et les poules jouaient à Pâques.


A partir du mercredi des Cendres, les Irlandais ont l'habitude de se priver de quelque chose qu'ils aiment particulièrement, ou qu'ils consomment à outrance : bien souvent, ils se priveront de sucreries, chips, Coca-Cola, alcool, cigarettes, voire même de la télévision !

Le Jeudi saint, les chrétiens libanais effectuent la « tournée des sept églises », une tradition qui a traversé les siècles. Celle-ci veut que les croyants se rendent dans sept lieux de culte, puis assistent à une messe pendant laquelle le prêtre commémore l’épisode au cours duquel Jésus s’est abaissé pour laver les pieds de ses disciples en nettoyant les pieds de 12 personnes présentes.

Lors du jeudi Saint en Suède, les petites filles se déguisent en gentilles sorcières avec balais, tabliers, joues rouges, taches de rousseur et cheveux ébouriffés et les garçons en "petits vieux" de Pâques avec chapeaux et moustaches avant de se balader de porte en porte pour demander des bonbons et autres sucreries en échange de leurs dessins ou cartes de Pâques.

Pâques est l'une des fêtes les plus célébrées en Nouvelle-Zélande. Et même si la connotation religieuse est importante, c’est en général tout le pays qui profite de cet événement culturel. Au 19ème siècle beaucoup d'immigrants se sont installés ici et ont fini par intégrer Pâques, non pas comme une fête spécifiquement chrétienne mais comme l’occasion de passer du temps en famille, car le vendredi saint et le lundi saint sont fériés.

Le dimanche de Pâques

Après le Carême, place aux gourmandises du dimanche de Pâques. Le proverbe Natale con i tuoi, Pasqua con chi vuoi (Noël avec les tiens, Pâques avec qui tu veux) a beau leur laisser le choix, les Italiens sont plutôt classiques et passent donc volontiers le jour de Pâques en famille.

Le repas pascal est un hymne à la renaissance des saveurs et des parfums du printemps. Au menu, en fonction des régions, légumes et primeurs accommodés à toutes les sauces qui rendent plus savoureux les plats traditionnels. Les rois végétaux de la fête sont surtout les artichauts, délicieusement tendres et cuisinés alla romana, al forno (recette de la Basilicata), arrostiti (en Campanie), alla Cavour (Piémont).

Contrairement à la France, en Suède ce sont les bonbons qui ont la faveur des petits et des grands pour Pâques, plutôt que le chocolat. En Australie, vous pourrez apprendre à cuisiner vos propres « hot cross buns » pour Pâques, des petits pains sucrés, légèrement épicés, avec des raisins secs, et marqué d’une croix faite de pâte ou tracée au couteau. On les mange dans les pays anglo-saxons.

Au Liban, oubliez la traditionnelle chasse aux œufs du Dimanche saint, et préparez-vous à affronter vos proches lors de « parties d’œufs».

La visite pascale est une tradition qui se perpétue dans le nord du Portugal. Cette coutume a lieu le dimanche de Pâques et se poursuit souvent le lundi. Le "Compasso", un groupe de personnes vêtues d'habits de fêtes, va de porte en porte. Présidé par un prêtre, il chemine avec une Croix du Christ. Le groupe vient annoncer la Résurrection du Christ et bénir les foyers qu'il visite. Il est accompagné par des cloches qui symbolisent la joie, les tintements signalant l'approche de la procession.
Que voir au Portugal lors de la semaine sainte ? Lire Le Portugal célèbre Pâques

Pour les Australiens, ces 4 jours de congés sont l’occasion de quitter les grandes villes et d’aller prendre l’air à la campagne. Beaucoup partent camper, pêcher, faire des randonnées, assister à des festivals de musique. Savez-vous qu’en Australie, le lapin de Pâques a été remplacé par Bibly, un bandicoot de la famille des marsupiaux ?

A Zurich, place au "Zwänzgerle" le lundi de Pâques : ce jeu se déroule entre un enfant et un adulte. L'enfant tient dans sa main un oeuf décoré, et l'adulte lance sur celui-ci une pièce de 20 centimes : le Zwanzgerli. Si la pièce se coince dans l'oeuf, le lanceur récupère sa mise ainsi que l'oeuf. Si la pièce rebondit, elle est donnée à l'enfant. L'opération étant plutôt difficile, Zwänzgerle est en fait une coutume qui permet de donner un peu d'argent de poche aux plus jeunes de façon ludique.

En Grèce, où la majorité de la population est de confession orthodoxe, la « Grande Semaine » se déroule  une semaine après la semaine Sainte catholique. Bien que ce soit une semaine de travail ordinaire, les magasins ouvrent à des heures spécifiques et des offices religieux sont célébrés tous les soirs. Les Grecs prennent grand soin à préparer leur maison, nettoyer, en prévision de la grande fête familiale du dimanche de Pâques.

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

crabinette mer 17/04/2019 - 08:43

article très interessant merci et Bonne Pâques à toute l’ équipe lepetitjournal

Répondre

Ma Vie d'Expat

Francfort Appercu
INTERVIEW

Stéphen Delattre – La danse en hommage à « Notre-Dame de Paris »

Les 24, 25 et 26 mai la Delattre Dance Company rendra un hommage particulier à la cathédrale Notre-Dame de Paris. Entretien avec Stéphen Delattre, directeur artistique et chorégraphe français à Mainz.

Voyage

ASSURANCE

FrancExpat Santé : vivre à l'étranger et se faire soigner en France

La CFE, Caisse des Français de l’Étranger, vous propose une solution à cette limitation. FrancExpat Santé est une assurance santé vous permettant d’être pris en charge pour tous vos soins...

Sur le même sujet